L’éventualité d’un quota fait grimper le pétrole

Les prix du pétrole brut atteignent des sommets de 3 semaines

production-de-petrole


Dans les premiers échanges de la session, le prix du baril de pétrole atteint son paroxysme et semble profiter de l’optimisme planant au-dessus des négociations visant à limiter la production de pétrole de l’OPEP et des pays non-OPEP. Alors que la prochaine réunion de Vienne approche à grands pas, beaucoup est dans la balance avant la décision définitive du 30 novembre.

Les spéculations autour d’une limitation de la production provoquent des hausses de prix


Malgré la forte dose de doutes qui pèse sur la possibilité de la signature d’un accord, la confiance qui prévaut sur un contrôle de la production de pétrole a suffi pour pousser les Contrats à Terme sur le pétrole brut Brent à leur plus haut point depuis le 31 octobre. Des rumeurs selon lesquelles l’Iran et la Russie apporteraient leur accord à des mesures visant à réduire ou à limiter la production ont suffi à créer un engouement soutenu pour le Brent qui s’élève en conséquence d’environ 12,50 %, bien au-delà des dépressions de la semaine dernière. Néanmoins, malgré la forte dose d’optimisme autour de la réunion de l’OPEP de Vienne, il y a encore plusieurs données inconnues qui pourraient mettre terme à ce climat passager. L’obstacle principal qui se tient sur le chemin d’une concrétisation de tout accord demeure la mise sur pied d’un mécanisme d’application en mesure de veiller à ce que les quotas ne soient pas dépassés. Sans réponse à cette question cruciale, cette reprise des prix peut s’avérer comme uniquement passagère.

popup_close
1-brnt-jan17daily11222016

En Turquie, la purge continue


Le Président Recep Tayyip Erdogan n’en n’a pas encore fini de consolider son emprise sur le pouvoir en Turquie. 15 000 fonctionnaires supplémentaires ont été licenciés en raison des liens étroits qu’ils auraient entretenus avec la tentative de coup d’État manqué. Cela fait écho sur la suppression d’environ 110 000 personnes de leurs positions après que la reprise de la tentative de gouvernement ai fait effet de pétard mouillé. Malgré l’essor de l’inflation dans tout le pays, le seul domaine de préoccupation demeure le chômage, qui atteint en août un sommet de 19 mois, soit 11,30 %. L’économie est encore sous le choc d’un taux d’investissement étranger tiède, y compris la baisse du tourisme et des préoccupations concernant l’impact du terrorisme, surtout lorsqu’on considère l’intervention accrue dans le théâtre militaire syrien. Tandis que l’USD/TRY est légèrement plus faible après avoir atteint un nouveau record vendredi, la correction est susceptible d’être de courte durée, ouvrant la voie à des gains supplémentaires dans la paire.

popup_close
2-usdtrydaily11222016

Les accords Trans-Pacifique s’effondrent


Un signe supplémentaire que l’accord commercial entre l’Amérique et les États du Pacifique (le PPT) est sur le point de rendre l’ame, le premier ministre japonais Shinzo Abe a qualifié le pacte commercial « dénué de sens » sans la participation des États-Unis d’Amérique. Alors que le Président élu Donald Trump a promis de mettre terme à cet accord dès le premier jour de son mandat, les parties tendent de plus en plus en faveur d’un pacte qui inclurait la Chine. Le rôle accru de la Chine dans l’élaboration d’un accord commercial régional attire probablement l’ire du Japon, surtout lorsqu’on considère la guêtre prolongée sur les droits territoriaux. De surcroît, un séisme de magnitude 7,4 a frappé le nord du Japon lundi, laissant craindre l’apparition d’un autre tsunami qui pourrait avoir un impact sur Fukushima. Toutefois, le yen ne semble pas réagir à ces nouvelles, et l’USD/JPY demeure plat mardi après que l’alerte au Tsunami a été relevée.

popup_close
3-usdjpydaily11222016

Les Futures Dow atteignent de nouveau sommets


Après une brève retraite suite à la réouverture hebdomadaire, les futures Dow sont de retour sur la voie de l’ascension, et enregistrent un nouveau record lors de la clôture de lundi, à un nouveau sommet intra journalier en hausse dans la journée de mardi. Les plans de Trump destinés à réduire la masse des règlementations et de relancer l’investissement dans l’infrastructure ont stimulé les profits dans les secteurs financiers, industriels et de la santé. Bien que les républicains soient intéressés par un rétablissant du plafond de la dette, ce qui pourrait remettre en question les plans financiers ambitieux de Trump, il y a des chances pour que ce dernier soit prêt à utiliser des décrets pour remplir son agenda dans les premiers jours qui suivront sa nomination. En attendant, les acteurs du marché sont de plus en plus préoccupés par la forte valorisation des actifs boursiers et par la rotation d’actifs potentiels qui pourrait se produire si la FED augmente ses taux en décembre. Par conséquent, la sensation de plus en plus forte que l’on assiste à un sur-achat des actions pourrait établir un repère clé à l’approche d’un renversement de tendance.

popup_close
4-dow-dec16daily11222016

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 13:30 GMT
  • CAD
  • Core Retail Sales MoM (septembre)
  • 0.50%
  • 0.00%
  • 13:30 GMT
  • CAD
  • Vente au detail MoM (septembre)
  • 0.60%
  • -0.10%
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Vente des maisons neuves (octobre)
  • -0.50%
  • 3.20%
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Ventes de maisons existantes (octobre)
  • 5,43 M
  • 5,47 M
  • {{date | date:'HH:mm'}}
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.