L’or fait son grand retour sur les marchés financiers

L’or propulsé par l’instabilité des marchés, dépasse les 1,250 dollars

gold

Les prix ​​de l'or font leur retour à la hausse, au-dessus du seuil de 1,250 dollars avec des prix de clôture à 1,256 dollars hier, ce qui représente une hausse de 1,46 % pour la journée. Le métal s’est renforcé en dépit d'une aversion au risque modérée sur ​​les marchés qui ont vu les actions mondiales progresser sur une note haussière hier, mais qui ont néanmoins clôturé dans le rouge. Les progrès de l'or sont à attribuer à l'inquiétude croissante des investisseurs, qui ont conduit la Réserve fédérale à tenir une réunion d'urgence hier, ainsi qu’une rencontre assez rare entre président de la Fed Janet Yellen avec à la fois le président Obama et le vice-président Biden. Selon le communiqué officiel de la Maison Blanche, "Ils ont discuté des perspectives de croissance à court et à long terme, de l'état du marché du travail, des inégalités et des risques potentiels pour l'économie, aux États-Unis mais aussi dans le monde."

Italie : chute dramatique de la production industrielle en février

Les faibles prix de l'énergie et des biens de consommation en février ont fait chuter la production industrielle de l'Italie, en baisse de 0,60 %, ce qui efface tous les gains du mois précédent. Les données publiées par Istat hier ont montré que les prix de l'énergie avaient diminué de 2,90 % d’un mois sur l’autre tandis que les biens de consommation ont diminué de 0,50 %, avec des biens non durables en baisse de 0,70 %, mais qui ont été compensés par les biens durables qui ont vu une croissance de 1,20 % pour le mois de référence. Sur une base annuelle, la production industrielle de l'Italie a augmenté de 1,20 %, mais a tout de même raté les attentes d'une augmentation de 1,50 %. Les chiffres de janvier ont également été révisés à la baisse à 1,70 % par rapport à une augmentation initiale de 1,90 %. La semaine dernière, l'Italie a réduit ses prévisions de croissance pour 2016 et 2017 et prévoit que son économie ne croîtra que de 1,20 % et 1,40 % respectivement, versus les estimations précédentes de croissance de 1,60 %.

popup_close
1-eurusd-1204

Norvège : hausse surprise de l’inflation, au plus haut depuis 5 ans

L'indice des prix à la consommation de la Norvège a affiché une hausse surprise, pour accélérer à un niveau jamais vu depuis 5 ans, et ce après une hausse pour le troisième mois consécutif. Les prix des transports et de l'électricité ont été les principaux facteurs qui poussent l'inflation à la hausse. L'IPC a de son côté augmenté de 3,30 % sur un an en février, en hausse versus les 3,10 % affichés précédemment. Les analystes prévoyaient un taux d'inflation inchangé. Pour le mois de mars, l’inflation de la Norvège a augmenté de 0,50 % (soit 6 % par an), au même rythme que le mois dernier et bien au-dessus des prévisions de 0,40 %. Plus en détail, le bureau des statistiques a montré que l’indice des prix à la production de la Norvège était également plus élevé, en hausse pour la première fois en mars, avec 1,30 % versus une baisse de 2,60% en février.

popup_close
2-eurnok-1204

Les niveaux de production de pétrole de la Russie stables en 2017

Le ministre de l'énergie russe Alexander Novak a déclaré aux journalistes lundi que les prévisions de production de pétrole pour 2017 resteraient au même niveau qu’en 2016. Il a ajouté que la production de pétrole russe pour cette année se situerait entre 537-540 millions de tonnes, et que ce niveau était en accord avec l’accord sur le gel de la production signé par l'OPEP et certains pays non membres. Les commentaires viennent en amont de la réunion du 17 avril prochain qui se tiendra à Doha, au cours de laquelle les représentants des pays producteurs de l’or noir espèrent parvenir à un accord sur le gel des niveaux de production dans le but de stabiliser les marchés du pétrole brut. La semaine dernière, l’indice WTI à terme du pétrole brut a monté jusqu’à 7,0 %, avec des prix qui se sont négociés au plus haut depuis 2 mois.

popup_close
3-cl-may16-1204

Royaume-Uni : l’inflation à la hausse en mars

Les données de l’indice des prix à la consommation du Royaume-Uni seront publiées plus tard dans la journée, à 08h30 GMT. Les analystes attendent de voir une augmentation de l'IPC en au mois de mars, en légère hausse de 0,40 % d’une année sur l’autre, versus 0,30 % en février. La hausse des prix du pétrole au cours du mois dernier est perçue comme la principale raison de la hausse de l’inflation. Dans l’ensemble, l’indice IPC du Royaume-Uni devrait augmenter de 1,30 % sur une base annualisée, soit en hausse de 1,20 % vu en février. L'objectif d'inflation de la Banque d’Angleterre est fixé à 2,0 %, mais la banque attend de voir une inflation bien en dessous de cette cible en 2016. Cependant, la hausse récente des prix de l’or noir est susceptible de faire monter les prix à la consommation à court terme. La Banque d'Angleterre se réunira plus tard cette semaine pour sa revue mensuelle de politique monétaire.

popup_close
4-gbpusd-1204

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 08:30 GMT
  • GBP
  • Indice IPC de base a/a
  • 1.30%
  • 1.20%
  • 08:30 GMT
  • GBP
  • IPC a/a
  • 0.40%
  • 0.30%
  • 12:30 GMT
  • USD
  • Indice des prix des importations a/a
  • -5.00%
  • -6.10%
  • 12:30 GMT
  • USD
  • Discours de Harker, member de la fed