peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

L’or se renforce grâce à l’appréhension du risque des marches

 Les chiffres des ventes au détail américaines et le déclin de l'IPP

gold-gains

Les données sur les ventes au détail et quelques rares résultats économiques publiés par plusieurs grands pays furent les seuls éléments à intéresser les marchés hier. La majeure partie de ces publications furent mitigées et ont démontré de façon indiscutable, la difficulté à progresser vers le sommet. Le sujet de la parution de la politique monétaire prévue pour décembre préoccupe les acteurs du marché qui trouvent actuellement refuge auprès de valeurs plus stable et tangible tel que l’or. Dans cette conjoncture, les monnaies de refuge font l’attrait de tous, au détriment des actifs plus risqués.

 Le rapport des ventes au détail la Nouvelle-Zélande est plus positif que prévu

es données des ventes au détail des États-Unis du mois d'octobre ont progressé de 0,10 %, malgré des prévisions à 0,30 %. Ces résultats sont dominés par la baisse des ventes d'automobiles, ainsi que par les ventes au détail de base qui affiche une augmentation de 0,20 %, cependant inférieure aux prévisions d’un taux de croissance de 0,40 %. L'indice des prix à la production était lui aussi anémique, alors que les principaux éléments du rapport affichaient une baisse de -0,40 %. Le PPI de base mensuel a chuté de -0,30 %, plus bas encore que les estimations qui prévoyaient une hausse de 0,10 %. Face à des chiffres initiaux faibles, le dollar américain s’est vu déprécié, mais l’étude préliminaire sur la consommation de l’Université du Michigan a permis au billet vert de regagner la confiance des consommateurs, avec des chiffres situés entre 90,0 et 93,1 en octobre, outrepassant les estimations d’un taux à 91,3. Vendredi dernier, les marchés boursiers ont rétrogradé de -1.18 % lors et ce, pour une troisième journée consécutive, accusant une perte considérable s’élevant à près de -4.14 %, soit à 2108, en comparaison aux hausses rencontrées en novembre.

popup_close
1-sp-dec15-1611

 Le PIB japonais se rétracte pour le deuxième trimestre consécutif

Les données publiées dimanche dans le rapport de croissance des ventes au détail de Nouvelle-Zélande montrent une hausse de 1,60 %  pour le mois d'octobre, tandis que le noyau des ventes au détail, excluant comme on le sait l'énergie volatile et l’alimentation, a augmenté 1,00 %, en deçà des attentes visant une hausse de 1,40 %. Les résultats affichent une escalade des prix dans la plupart des catégories avec des pointes considérables dans le secteur de l’automobile et des biens durables ainsi que l'augmentation des dépenses en produits alimentaires. Les données de ventes au détail reflètent une image mitigée de la politique monétaire de la RBNZ, tout en soulignant une inflation modérée. Les marchés s’attendent à ce que la RBNZ procède à une réduction de taux de 25 points lors de la prochaine réunion de décembre. Le Kiwi a réagi à positivement lors de l’ouverture de la session d’aujourd’hui avec un taux d’entrée à 0.6550, mais est très rapidement redescendu à 0.65280.

popup_close
2-nzdusd-1611

 L’euro subit l’influence de l'inflation et du discours de Draghi

Les chiffres révisés du PIB trimestriels du Japon publié plus tôt aujourd'hui ont laissé entrevoir une contraction de -0,20 % de l'économie pour le trimestre et de -0,80 % sur une base annualisée. C’est le second spasme trimestriel consécutif de l'économie japonaise alors que les investissements et les inventaires continuent à peser lourdement sur l'économie. Les taux d’exportations ont enregistrés une hausse de 10,9 % au troisième trimestre. Bien qu'il soit encore tôt pour commencer les spéculations, les marchés s'attendent malgré tout à l’annonce d’un maintien de la politique monétaire de la Banque du Japon lors de la conférence prévue ce jeudi. La paire USD/JPY a ouvert la séance d'aujourd'hui à 122.252, effectuant un grave mouvement de baisse, avant de parvenir à afficher des gains minimes comblant cette lacune en se stabilisant à 122.603 au terme de la session.

popup_close
3-usdjpy-1611

Les chiffres de l'inflation mensuelle dans la zone euro vont être rendus publics dans le courant de la journée, et mettront à l’épreuve la rigueur des estimations de l’IPC qui prévoyait une hausse de 0,10 %, plus faible encore que la baisse de 0,20 % observée le mois dernier. Sur une base annualisée, on s’attend à ce que l’inflation globale demeure stable à 0,00 %, tandis que les données de l'inflation de base sont susceptibles de s'élever à 1,00 %, restant semblables à la précédente publication. L’annonce des chiffres de l'inflation sera suivie par un discours de Mario Draghi, tenu lors d'un évènement se déroulant à Madrid. La teneur de ses paroles pourrait avoir beaucoup de signification pour l’avenir de la monnaie unique et une baisse inattendue de l'inflation confirmerait la poursuite du narratif « Dovish » de la BCE. L'Euro a été dominé par le dollar américain au cours de la semaine dernière cependant, le chandelier hebdomadaire a terminé son parcours sur une configuration inférieure de petite taille. Une fermeture hebdomadaire positive pourrait suggérer une correction à la hausse, alors qu'une absence de gains pourrait prolonger l’emprise du dollar sur l’euro

popup_close
4-eurusd-1611

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • ICP (YoY) (Oct)
  • 10:15 GMT
  • EUR
  • Discours de Draghi, président de la BCE
  • 00:30 GMT
  • AUD
  • Compte rendu sur la politique monétaire