1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Marchés : les yeux rivés vers…

Analyses quotidiennes - 17/06/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Réunion du FOMC mercredi

conference-de-presse


On ne peut pas dire que les indicateurs macroéconomiques soient au rendez-vous, la Chine déçoit toujours au point que le gouvernent de Pékin ait annoncé de grands travaux d’infrastructures. L’activité aux Etats-Unis semble ralentir à en croire  des stocks de pétrole toujours supérieurs au consensus depuis plus d’un mois. Les investisseurs attendent donc avec impatience la conférence de presse de Jérôme Powell du FOMC mercredi prochain à 20h. Est-ce qu’il cèdera à l’administration Trump immédiatement qui demande une baisse des taux ou attendra-t-il encore un mois avant de se prononcer comme l’anticipent les observateurs ? Les marchés n’ont jamais été aussi dépendants de la parole des banquiers centraux, un bien ou un mal ? Je vous laisse juge…

Nasdaq100  (NSDQ-JUN19) : toujours l’espoir du soutien de la FED


Depuis son point bas d’il y a 15 jours, le Nasdaq 100 a repris presque 8%. On comprend parfaitement que cette hausse est plus liée à des attentes monétaires qu’à une surperformance économique. Cette reprise ressemble un peu à celle apparue après le 24 décembre 2 018, quand la FED avait annoncé l’arrêt de sa politique de hausse de taux. Six mois plus tard, les investisseurs réclament et parient pour un biais complétement opposé de celui de la FED : rentrer dans une logique de baisse des taux. La guerre commerciale sino-américaine va certainement avoir un impact négatif sur les résultats d’entreprises au T2 publiés attendus pour juillet prochain. On l’a vu en fin de semaine avec l’avertissement sur bénéfices de Broadcom. Le potentiel du Nasdaq est donc totalement dépendant de l’attitude de la FED. Une baisse des taux dès cette semaine verrait le Nasdaq revenir vers les 7600/7700 points. Différer cette baisse à juillet ou septembre verrait l’indice américain grignoter tout ou une bonne partie de l’avance prise ces deux dernières semaines.

popup_close
nsdq-jun19-weekly-2

Kering (PPR) : un soutien artificiel


Kering est le deuxième groupe de luxe français derrière LVMH. Sa pondération dans l’indice CAC40 (3.79%) est presque trois fois inférieure à celle de LVMH. Le dernier point haut de Kering date de mi-avril, alors que celui de son concurrent remonte à la semaine dernière. Faut-il s’inquiéter de cette relative sous performance ? Peut-être pas dans l’immédiat car un nouveau programme de rachat d’actions va commencer aujourd’hui et durer trois mois, il porte sur 658.000 actions, soit 0.5% du capital avec un prix maximum de €580 (cela semble déjà très optimiste). Ce soutien artificiel devrait atténuer potentiellement un moins bon trimestre si la guerre commerciale sino-américaine agit comme un grain de sable dans la belle mécanique de résultats. Un retour vers €550 serait déjà une excellente performance, par contre il ne faudrait pas que le titre passe sous €450, sous peine de retour des ennuis avec €400 en point de mire.

popup_close
pprweekly-3

EUR/TRY (EURTRY) : la Turquie dégradée


L’agence de notation Moody’s a abaissé la note souveraine de la Turquie, la rétrogradant de « Ba3 » à «B1 », après avoir déjà été abaissée de « Ba2 » à « Ba3 » en août 2018. Cette note place un peu plus la Turquie dans les titres considérés comme spéculatifs. Ankara a bien évidemment protesté s’interrogeant d’ailleurs sur l’objectivité et l’impartialité de l’agence américaine. Moddy’s s’est justifiée en évoquant son doute sur la capacité de la Turquie à attirer des capitaux pour financer sa dette et soutenir la croissance du pays (en abaissant la note cela n’arrangera pas la situation). Le Président Trump qui avait menacé puis différé sa volonté de guerre commerciale avec la Turquie, se retrouvera en position de force l’heure venue. Dans ces conditions, après une baisse de l’EUR/TRY de 7 à 6.38, il est forte possible que l’on assiste à une remontée de la devise dans les prochains mois.

popup_close
eurtry-daily-3

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 19:00 GMT
  • EUR
  • Discours de Mario Draghi (BCE)
  • -
  • -

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

80.7% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X