1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Mario Draghi ne force pas son talent

Analyses quotidiennes - 14/09/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Fin programmée des injections de liquidités

ecb-5


Le Président de la BCE, Mario Draghi a tenté de rassurer les investisseurs européens sans y arriver totalement. Il a confirmé la diminution des injections de liquidités en novembre et l’arrêt total du programme en fin d’année. Il a prévenu d’un risque de petite baisse de la croissance en zone euro pour les prochains mois. Il s’est dit attentif sur la guerre commerciale entre les Etats-Unis et certains pays mais aussi sur la situation Italienne (qui ces jours derniers s’est un peu stabilisée). Son discours a surtout eu pour effet de faire remonter l’EUR/USD (couper le robinet des liquidités est un facteur appréciant pour l’EUR/USD), mais la devise a aussi profité du chiffre américain moins bon que prévu de l’indice des prix à 14h30. Les taux de la BCE et de la Banque d’Angleterre sont restés inchangés mais c’était parfaitement attendu.

Deuxième souffle pour franchir une zone importante


Les investisseurs ont retrouvé un peu d’optimisme ces derniers jours avec la baisse des tensions commerciales entre la chine et les Etats-Unis, la stabilisation de la situation en Italie et avec le discours mi-figue mi-raisin de Mario Draghi. Le débordement de 5300 points a bien entraîné l’indice vers 5350 points comme je le décrivais ces derniers jours. Par contre, il faudra un second souffle pour déborder les 5350/5360 points et espérer ainsi rallier les 5400 points, voire mieux c’est-à-dire la zone haute du canal horizontal estivale 5250/5550 points. Après ces quelques séances de hausse, il ne faudrait pas que le CAC40 rechute sous 5300 points sous peine de revenir une fois de plus vers 5230/5250 points. La clôture hebdomadaire de ce soir sera importante, si elle pouvait se faire au-dessus de 5340 points, ce serait un signe plutôt positif envoyé pour la semaine prochaine.

popup_close
cac-sep18-h1-5

Dégonflement de la bulle


La livre turque était la cible de tensions américano-turques cet été suite à l’arrestation en Turquie d’un pasteur américain accusé de terrorisme et d’espionnage. L’EUR/TRY déjà sous pression haussière depuis plusieurs années était passé de 5.75 à plus de 8, début août avant de corriger vers 6.55 et de remonter à presque 8 fin août. Je vous le disais il y a quelques jours qu’il était plutôt opportun de vendre vers 7.75 et de faire l’impasse sur un débordement de 8. Le relèvement brutal des taux turcs passant de 17% à 24% a mis une pression baissière sur l’EUR/TRY. L’objectif de repli reste situé entre 6.55 et 6.95. Passer en dessous de 6.55 verrait une baisse supplémentaire vers 5.75/6. Les personnes ayant vendu vers 7.75 pourront commencer à prendre quelques profits. Il est encore possible de vendre sur rebond entre 7.35 et 7.5 avec un stop de protection à 8.1.

popup_close
eurtry-h1

Une belle valeur défensive


Essilor est le leader mondial des verres optiques et surtout des verres progressifs. Son nouveau verre progressif le « Varilux X » est une vraie rupture technologique par rapport aux versions précédentes avec un confort accru pour la vision de près et à mi-distance. La fusion avec l’italien Luxottica prend du temps et interroge un peu les investisseurs. La valeur a publié des résultats solides au deuxième trimestre. C’est une valeur défensive par excellence car elle amortie bien les baisses du CAC40 et sous performe un peu dans les phases de hausses. Depuis trois ans le titre évolue entre 97 et €125 avec une belle régularité. La tentative récente de débordement de €125 a échoué et un repli vers 112/€115 n’est pas exclu. C’est vraiment une valeur de fond de portefeuille qu’il ne faut acheter qu’en phase de repli à 112/€115, voire 100/€105. Le stop de protection sera idéalement placé à €95 pour quelques prises de profit à €125.

popup_close
essilorweekly

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 06:00 GMT
  • GBP
  • Discours de Carney, gouverneur de la BoE
  • 08:30 GMT
  • USD
  • Ventes au détail principales (Mensuel) (Août)
  • 0.50%
  • 0.60%
  • 08:30 GMT
  • USD
  • Ventes au détail (Mensuel) (Août)
  • 0.40%
  • 0.50%

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X