1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Merci la FED !

Analyses quotidiennes - 22/03/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Nasdaq : à moins de 3% de son sommet historique

reserve-federale-2


La Banque Centrale Américaine (FED) s’est montrée bien plus accommodante que prévu mercredi. Nous évoluons dans un monde particulier, quand l’économie va bien, les entreprises font des profits et leurs actions montent ; quand l’économie va moins bien (comme nous le promet Jérôme Powell, patron de la FED), on perfuse l’économie avec des liquidités et les actions continuent de monter ! Les marchés seront-ils donc éternellement haussiers ? L’histoire retiendra certainement que la prochaine grande crise sera du fait des banques centrales qui seront accusées d’avoir créé une distorsion bien trop importante entre l’économie réelle et la financiarisation de celle-ci, avec des cours de bourse exagérément sur vitaminés.

Dax (DAX- JUN19) : un rebond baissier logique


Le Dax a sur performé la baisse des indices européens en 2018 et sous performe la reprise depuis le début d’année. Le risque de résurgence du conflit commercial avec les Etats-Unis inquiète toujours les investisseurs. Les mauvais chiffres économiques et la faible perspective de croissance expliquent également le désamour des investisseurs au profit par exemple du CAC40, ce qui est assez rare pour être souligné. La seule lueur d’espoir pour l’indice allemand serait une embellie en Chine qui pourrait redynamiser les exportations vers ce pays. Techniquement, le Dax semble rebondir à la baisse contre un niveau très important, à 11800 points (c’était le point d’équilibre haussier de l’indice en 2017/2018). S’installer au-dessus serait une vrai signe positif avec comme potentiel de hausse : 12400 points. Pour vraiment évoquer un risque de rechute, il faudra passer en-dessous de 11400 points.

popup_close
dax-jun19-weekly

Société Générale (SOCIETE) : surfe sur les décisions de la FED


La Société générale est l’une des principales banques françaises. Elle fait partie des trois piliers de l'industrie bancaire française non mutualiste, avec Le Crédit Lyonnais et BNP Paribas. Sa pondération dans l’indice CAC40 a bien diminué ces dernières années, passant quasiment de 4% à 1.34%. Le bonheur des uns fait donc le malheur des autres et la banque peut remercier la FED. En effet, le côté «dovish » a pénalisé l’ensemble du secteur bancaire hier. Les investisseurs se sont dit que la BCE pourrait emboiter le pas de la FED avec de nouvelles mesures accommodantes, confirmant une fois encore leur désaffection du secteur. Graphiquement, rien de vraiment dramatique tant que le point bas de fin 2018 (€23.55) n’est pas cassé. Pour espérer un petit mieux sur le titre, il faudrait déborder à €28 pour un potentiel vers €30.50. Rien ne presse de revenir sur le secteur bancaire, même si celui-ci ne semble pas très cher.

popup_close
societeweekly-5

Alibaba (ALIBABA) : lorgne sur l’Europe


Alibaba Group est une société chinoise au capital privé et détenu par une famille qui tire principalement ses revenus de ses activités du commerce en ligne. Le géant chinois de l'e-commerce relie depuis le 2 mars par voie ferrée le centre de la Chine à l'aéroport de Liège en Belgique. Le but reste d’acheminer en Europe des marchandises commandées en ligne et venues de Chine, en utilisant un mode de transport moins cher que l'avion. La firme souhaite également s’implanter en Europe avec des rumeurs de rachat du groupe allemand Zalando, équipé d’une usine ultra automatisée pour livrer plus rapidement ses commandes. Techniquement, le titre a repris beaucoup de terrain perdu en 2018 avec le repli des marchés chinois. La baisse de la croissance mondiale à venir pourrait pénaliser la valeur. On attendra donc un repli du titre vers $150 pour accompagner son développement européen.

popup_close
alibabamonthly

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 09:30 GMT
  • EUR
  • PMI manufacturier allemand (mars)
  • 48.0
  • 47.6
  • 13:30 GMT
  • CAD
  • Ventes au détail principales (mensuel) (janv)
  • 0.2%
  • -0.5%
  • 13:30 GMT
  • CAD
  • IPC Core (mensuel) (fév)
  • N/A
  • 0.3%
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Ventes de logements existants (fév)
  • 5.1M
  • 4.94M
  • N/A
  • EUR
  • Sommet des dirigeants de l’Union Européenne
  • -
  • -

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

71.9% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X