Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Midterms aux Etats-Unis

Analyses quotidiennes - 06/11/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Donald Trump est-il en danger ?

usa-midterms


Les élections de mi-mandat (midterms) ont lieu aujourd’hui aux Etats-Unis. Les Démocrates doivent reprendre 23 sièges pour regagner la majorité. Une victoire des Démocrates au niveau de la Chambre des représentants signifierait une avalanche d'enquêtes sur Donal Trump assortie d’un risque de blocage législatif total pour l'administration du Président sur les deux prochaines années. Le secteur bancaire et la bourse pourraient souffrir de la fin d'une phase de dérégulation. Les résultats seront donc très attendus par les marchés. On surveillera aussi les pourparlers entre les Etats-Unis et la Chine, le Président chinois a dénoncé hier à Shanghai le protectionnisme et l’isolationnisme rafraichissant un peu l’optimisme du Président Trump en fin de semaine dernière.

CAC40 (CAC-DEC18) : dans l’attente du résultat des midterms


Le CAC40 hier est resté relativement prudent et stable dans l’attente du résultat des midterms aux Etats-Unis. Une victoire des démocrates pourrait remettre de l’huile sur le feu avec un risque réel et sérieux de blocage de la présidence « pro-business », il faudrait alors s’attendre à une rechute certainement sous 5000/5040 points avec en ligne de lire les 4880/4900 points. Des élections favorables aux républicains confirmeraient la reprise de ces derniers jours avec une chance de poursuivre la hausse vers 5150/5230 points. Il est clair que les vrais drivers des marchés européens ces dernières semaines et probablement encore dans les prochaines seront le comportement et la perception des investisseurs américains sur les élections, sur le dossier sino-américain et sur les perspectives des entreprises US. Plus que jamais, il conviendra pour bien anticiper les variations du CAC40, de décrypter les prochains mouvements des indices US.

popup_close
cac-dec18-m15-30

Brent (BRNT-JANV19) : l’OPEP veut ouvrir les vannes


Depuis fin septembre, le Brent a baissé de plus de 15%. Le ralentissement de la croissance mondiale (dixit le FMI), les menaces de Trump via un tweet demandant au pays producteurs de pétrole d’augmenter leur production n’ont pas fait effet dans un premier temps, mais dans un second temps l’OPEP semble céder et pourrait annoncer une augmentation de la production de pétrole. Tous ces facteurs ont vigoureusement pesé sur le cours. Après avoir débordé $80 et atteint presque $87, un net reflux a eu lieu sur un niveau technique important à $70. Passer en dessous de $70 casserait la dynamique de reprise avec l’idée de retour vers 50/$55. Le spectre des $100 s’éloigne et une phase de consolidation entre 70 et $80 ne serait pas étonnante. Acheter vers €70 reste possible pour viser un retour vers €77, avec un stop de protection placé à €65.

popup_close
brnt-jan19-weekly

Accor Hôtels (ACCOR)


Accor est le premier groupe hôtelier français et sixième au rang mondial. C’est une valeur du CAC40 qui pèse seulement 0.79% de l’indice. Le groupe compte plus de 4100 hôtels et 240000 collaborateurs répartis sur les cinq continents et possède les enseignes Sofitel, Mercure, Novotel, Ibis, Adagio… Le titre accuse une baisse de -5.00% depuis le début de l’année, il a quasiment la même force relative que celle du CAC40. Après avoir culminé à près de €49 en mai 2018, le titre a chuté vers €38. Les conditions de marchés, le ralentissement de le Chine, les guerres commerciales expliquent en grande partie la faiblesse du titre ces derniers mois. Graphiquement, la rupture de 41/€42 place le titre dans une position de faiblesse avec comme un potentiel de baisse à €37, voire €33. Seul un retour au-dessus de €43 favoriserait une reprise du titre. On peut tenter une vente à découvert entre 41 et €42, avec un stop à €44.50 et une prise de profit à 34/€35.

popup_close
accorweekly

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 00:01 GMT
  • GBP
  • Moniteur des ventes au détail BRC (YoY) (Oct)
  • 0.6%
  • -0.2%
  • 09:00 GMT
  • EUR
  • PMI composite du marché (oct)
  • 52.7
  • 52.7
  • 09:00 GMT
  • EUR
  • PMI Services (oct)
  • 53.3
  • 53.3
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Offres d'emploi JOLT (sept)
  • 7.100M
  • 7.136M
  • 21:30 GMT
  • USD
  • Stock de pétrole brut hebdomadaire API
  • -
  • 5.700M

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X