1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Moins de croissance en zone euro

Analyses quotidiennes - 14/12/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Mario Draghi jette un froid

zone-euro


Le Président de la BCE, Mario Draghi qui s’exprimait hier après-midi, a confirmé une révision à la baisse de la croissance en zone euro à 1.9% en 2018, 1.7% en 2019 et 2020 puis 1.5% en 2021, avec un taux d’inflation à moins de 1.8% jusqu’en 2020. Mario Draghi a ajouté « les risques pesant sur les perspectives de croissance de la zone euro peuvent encore être considérés comme globalement équilibrés ». On peut considérer que c’est une façon élégante de dédramatiser la situation. De son côté, Theresa May reste en place, le parlement britannique se prononcera sur l'accord de Brexit conclu avec l'Union européenne en janvier prochain.

CAC40 (CAC-DEC18) : consolidation ou nouveau rétropédalage ?


Après avoir repris plus de 3.5% depuis le début de semaine, le CAC40 a fait une petite pause jeudi. La question est de savoir si c’est une simple consolidation avec de repartir de l’avant comme le suggère la structure technique en place depuis une huitaine de jours, ou si l’indice va de nouveau rétropédaler et rechuter si les investisseurs recommencent à voir le verre à moitié vide. On surveillera un premier niveau très important à 4960 points. Si l’indice préserve ce niveau, il gardera toutes ses chances de rebondir et d’aller un peu plus haut (vers 5000 points). En-dessous de 4960 points, l’ambiance se rafraichirait de nouveau avec l’idée d’aller retester la zone de support entre 4730 et 4780 points. Mario Draghi n’a pas vraiment rassuré les investisseurs hier, qui espèrent néanmoins de bonnes nouvelles sur le front de la guerre commerciale.

popup_close
cac-dec18-h1-11

Ripple (XRPUSD) : crypto-monnaie à ne pas avoir marqué de points bas


Le Ripple est devenu la deuxième capitalisation derrière le Bitcoin, avec $11 milliards. Il a détrôné l’Ethereum qui ne compte maintenant plus que $8 milliards de capitalisation. Le choc baissier depuis un mois a laissé des traces sur le marché des crypto-monnaies qui a vu s’envoler en fumée plus de $70 milliards supplémentaires de capitalisation. Il ne faut pas chercher de raisons fondamentales à cela, c’est juste la poursuite de l’éclatement de la bulle financière gigantesque de 2017. La bulle a vécu ses trois stades de dégonflement : forte baisse, mini krach puis krach. La baisse de ces dernières semaines est probablement une éjection du marchés des personnes non initiées ayant achetées ces actifs non loin des points hauts de 2017. C’est un phénomène de rupture psychologique classique (j’ai trop perdu je ne peux pas perdre plus, je vends). Techniquement, on pourrait songer à prendre une petite position au plus prés du point bas historique vers $0.26, pour viser une reprise vers 0.35/$0.40.

popup_close
xrpusddaily-2

Pernod Ricard (PERNOD) : au plus haut


Pernod Ricard est spécialisé dans la fabrication et la distribution de vins et spiritueux. C'est le deuxième groupe mondial sur le marché des alcools et spiritueux, derrière Diageo. Le groupe possède des marques comme les champagnes Mumm et Vodka Absolut. Le titre fait partie de l’indice CAC40, le cours est au plus haut avec une performance annuelle remarquable de +12%. Le fond activiste américain Elliott a pris une participation de 2.5% du capital de Pernod, soit environ €1 milliard. Ce fonds est considéré comme un fonds vautour mais depuis sa création en 1977, il affiche une performance annuelle de plus de 10%. Il pèse plus de €26 milliards, il a réussi presque toutes ses participations hormis sur l’Italien Telecom Italia, où le cours est à -40% depuis son entrée au capital. Techniquement, je ne pense pas qu’il faille acheter Pernod sur les niveaux actuels malgré l’excellente santé du groupe. On attendra idéalement un repli vers 135/€140.

popup_close
pernodmonthly

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 09:30 GMT
  • ALL
  • PMI Manufacturier (dec)
  • 51.8
  • 51.8
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Ventes au détail
  • 0.10%
  • 0.80%

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X