33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

OPEP : production en baisse

Analyses quotidiennes - 05/12/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Réunion de l’OPEP+ à Vienne à partir de demain

baisse-de-la-production-petrole


L’OPEP+ (les 14 pays de l’OPEP + les 10 pays alliés dont la Russie) se réunira aujourd’hui et demain à Vienne. Lors de la dernière réunion en juillet dernier, le pacte mis en place il y a un an concernant la réduction de la production de pétrole, avait été reconduit jusqu’en mars 2020. L’OPEP+ ayant prévu, il y a quelques semaines, que la demande en pétrole devrait fléchir en 2020 et 2021, il est fort probable qu’une reconduction de ce pacte soit approuvée au-delà de mars 2020. L’organisation décidera-t-elle d’aller encore plus loin que la réduction actuelle de 1.2 millions de barils jour ? Cela reste possible, mais le revers de la médaille  serait de s’attirer les foudres du Président Trump qui, à la veille des élections, ne veut pas voir le prix de l’essence monter pour les fermiers du Midwest !

S&P500 (SP-DEC19) : reprend espoir


Les sorties du Président Trump ces deux derniers jours sur les guerres commerciales (Amérique du sud, Europe et Chine) ont provoqué une correction de marchés. Mais l’espoir à nouveau présent de signer un accord avant le 15 décembre avec la Chine ces dernières heures a remis les marchés dans le sens de la marche. Le pourcentage d’investisseurs haussiers sur le S&P500 reste encore élevé, soit à 71.8%. L’indice a repris hier plus de la moitié du terrain perdu lors des séances de lundi et mardi. Les opérateurs semblent persuader que la Président Trump n’a pas intérêt à faire trop trainer un premier accord pour faciliter sa réélection, contrairement à ses propos de mardi. La baisse du S&P500 reste au stade de simple respiration, aucun niveau sensible n’a été cassé pour le mettre plus en porte à faux. Dans le cas où un accord serait scellé avant le 15 décembre, le récent point haut serait une nouvelle fois en ligne de mire.

popup_close
sp-dec19-daily-6

Gold (XAUUSD) : Donald Trump fait grimper l’or


L’or reste dans une tendance haussière en place depuis 2018. Pour invalider avec un maximum de certitude cette tendance, il faudrait un retour en-dessous de 1.380/$1.360, voire même la rupture de $1.315. L’or est donc très loin d’un tel scénario, même si un retour vers $1.400 reste possible en cas de poursuite de la hausse des marchés. Ces dernier jours, avec la déstabilisation des marchés par le Président Trump, l’or a repris son rôle de refuge mais sans pouvoir repasser clairement au-dessus de $1.483, qui lui aurait permis d’envisager une nouvelle dynamique haussière. Si les marchés repartent de l’avant et qu’un accord sino-américain est trouvé d’ici quelques jours, un retour vers 1.460/$1.445 aura certainement lieu avec l’idée de baisser encore davantage si l’esprit de Noël s’empare des marchés. Je pense qu’il faut encore rester à l’écart de l’or, mais ne pas hésiter à revenir à l’achat plus on s’approchera des $1.400.

popup_close
xauusd-weekly-10

Eramet (ERAMET) : la grosse cote de 2020 ?


Eramet est une entreprise minière et métallurgique française excessivement présente à l’international. En effet, la compagnie officie dans 20 pays et sur les 5 continents. L’évolution du titre est une vraie déception en 2019, avec une baisse de 33%. Pourtant la société a confirmé ses objectifs 2019, malgré une baisse du chiffre d’affaires au T3, principalement dans la division manganèse (-6%), alors que la division nickel a progressé de 21%. Eramet souffre du désintérêt des investisseurs pour les activités métallurgiques, en raison de la baisse de la croissance mondiale, mais aussi pour leur caractère polluant. Eramet essaie d’être moins invasif pour l’environnement avec des nouvelles technologies à disposition. Le titre défend bec et ongle une zone de support entre 37 et €40. C’est peut-être la grosse cote à jouer pour 2020, le débordement de €55 permettrait une reprise vers €70. Titre réservé aux spéculateurs.

popup_close
erametweekly-3

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 16:00 GMT
  • CAD
  • Indice PMI Ivey (nov)
  • 53.8
  • 48.2

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X