OPEP : un accord pour réduire la production

Analyses quotidiennes - 29/09/2016

par Stéphane Ceaux-Dutheil

L’OPEP annonce la concrétisation d’un accord

shutterstock_312560273


Lors d’un rassemblement informel du cartel pétrolier en Algérie, le bloc de 14 membres  ont convenu de réduire leur production pour la  première fois depuis 2008.  L’accord inclut un nouveau plafond de production de 32,5 millions par jour, une réduction de 700 000 barils par rapport aux niveaux d’août situé à 33,24 millions.

Le marathon de pourparlers aboutit sur un accord


Après une réunion au sommet intensive, l’optimisme initial a triomphé et le cartel pétrolier annonce une nouvelle mesure de restriction de production destinée à relancer les prix du  pétrole. Ceux-ci ont en effet immédiatement prend leur envol dans le cadre des marchés asiatiques mais jusqu’à ce que les investisseurs digèrent la nouvelle, ces gains ce sont pratiquement évaporés. Les acteurs du marché demeurent toutefois prudents étant donné l’histoire de l’OPEP, prompte à faire fi de ses propres quotas de production. Vu qu’aucun  mécanisme d’application de la loi n’a été mis en place, il sera difficile d’empêcher  la  tricherie. En outre, l’accord n’a pas encore été ratifié et ne sera pas approuvé  jusqu'à la  réunion de l’OPEP de novembre, ce qui signifie que cette offre excédentaire va persister  sur le court terme. En d’autres mots, rien ne presse et cette annonce pourrait se révéler être qu’une bouteille à la mer.

popup_close
brnt-dec16daily09292016

Les marchés américains verrouillent leurs gains


Les indices boursiers de l’Oncle Sam se sont propulser de l’avant mercredi,  le Dow  Jones Industrial a gagné 0,60 %, principalement grâce aux résultats enregistrés par le géant de l’industrie pétrolière et du gaz ExxonMobil. Le S&P 500 a gagné 0,50%,  suivi  par le Nasdaq Composite, qui a terminé la session sur une hausse de 0,20 %. Cet élan général a été principalement alimenté par l’optimisme suscité par la déclaration faite par les membres de l’OPEP ainsi que les commentaires des membres clés  de la Réserve  Fédérale américaine. Le Président de la Fed de Minneapolis, Neel Kashkari, a affirmé que la Banque centrale pourrait continuer à maintenir ses taux d’intérêt faibles vu qu’aucune  pression inflationniste n’est en vue. Pendant ce temps, le président de Fed de  Chicago, Charles Evans, s’est exprimé en faveur d’une hausse des tarifs dans un  souci  de  stabilité financière et inflationniste. La révision finale de la deuxième figure du PIB trimestriel est attendue au cours de la session, avec une mise à niveau potentielle qui ouvrirait la voie à une politique monétaire plus offensive lors des prochaines réunions  du FOMC.

popup_close
dow-dec16daily09292016

USA : pas de date prévue pour la hausse des taux d’intérêt


Selon la déclaration de la Présidente Janet Yellen lors d’une allocution devant  le Congrès hier, la Réserve fédérale américaine ne se plie pas à un « calendrier fixe »  pour modifier sa politique monétaire accommodante actuelle. Le témoignage de Yellen se rapporte aux mesures entreprises par la Fed pour maintenir le taux des fonds fédéraux entre 0,25 % et 0,50 %. Yellen prévoit que si la création d’emplois continue à évoluer à ce rythme, l’économie pourrait  « surchauffer », ce qui impliquerait une intervention de la Banque centrale. Quant aux récentes accusations de la part de Donald Trump à propos d’une politisation de la Fed, la présidente a déclaré ne pas être  au courant de queconque contact entre la candidate démocrate Hillary Clinton et le
gouverneur de la Fed Lael Brainard.

popup_close
xauusddaily09292016

Les ventes au détail au Japon chutent pour un sixième mois consécutif


Suite au recul de la demande pour les vêtements et les appareils ménagers, les ventes au détail au Japon a poursuivent leur descente aux enfers pour le sixième mois consécutif.  Les données communiquées par le Ministère du commerce et l’industrie ont montré  que les ventes au détail ont glissé à un rythme annualisé de -2.10 % au mois d’août,  manquant des attentes d’un -1,80 %. La lecture faible met en évidence la  relative  faiblesse de l’économie domestique, de la croissance et de la confiance des  consommateurs. En dépit de cause, la Banque du Japon a décidé la semaine dernière de maintenir sa politique monétaire. Dans l’incapacité de stimuler l’inflation durant ces  trois dernières années, les résultats demeurent insaisissables, soulevant la spéculation qu’une baisse de taux supplémentaire est à prendre en considération dans un proche avenir.

popup_close
eurjpydaily09292016

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 13:00 GMT
  • EUR
  • Allemagne : IPC préliminaire (YoY)
  • 0.60%
  • 0.40%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • PIB du 2ème trimestre
  • 1.10%
  • 1.30%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Ventes de logements Pending (MoM)
  • 0.30%
  • 1.30%
  • 21:00 GMT
  • USD
  • Discours de Janet Yellen

Avertissement de risque : Les CFDs sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre de l'argent rapidement en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lors du trading des CFDs avec ce courtier.
Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFDs et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent