Pas de modification de politique monétaire pour la BCE

Le conseil des gouverneurs décide de maintenir le programme de rachat d’actifs

shutterstock_381771088


Alors que les marchés espéraient que la Banque centrale européenne apaise les préoccupations autour du rythme des achats d'actifs et de l’offre d’actifs disponibles afin de poursuivre son programme d'assouplissement quantitatif, cette dernière a décidé de ne prendre aucune nouvelle mesure quant à la politique monétaire. Alors que Draghi a réussi à mettre en évidence les prêts non performants détenus par certaines banques de la zone euro, l'avenir de la stratégie politique européenne reste incertain.

La Banque centrale européenne maintient les principaux taux inchangés


Dans sa dernière décision, le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne a choisi de laisser la politique monétaire inchangée et de laisser le programme d'achat d'actifs fonctionner au rythme actuel, tandis que le taux de référence et la facilité de dépôt ont été maintenus à respectivement 0,00 % et -0,40 %. Si le président de la BCE Mario Draghi ne s’est pas étendu quant à la politique monétaire au cours de sa conférence de presse, il s’est concentré sur le système bancaire compte-tenu des préoccupations quant à la possible insolvabilité de banques italiennes, dont les bilans font état de prêts non performants. À ce sujet, Draghi a réitéré la nécessité de régler le problème d’actifs « pourris », et déclaré qu’il est préférable de mettre en place un soutien public dans ces circonstances exceptionnelles. Alors que les actions bancaires italiennes ont réagi à la hausse après cette annonce, l'euro est resté insensible aux commentaires, et la paire EUR/USD a clôturé la séance légèrement à la hausse après avoir oscillé lors de la conférence de presse.

popup_close
eurusd07222016

L’activité des banques japonaises inquiète


Si la Banque du Japon a une nouvelle fois nié envisager d’utiliser la « monnaie hélicoptère » comme un moyen d'aider à stimuler l'activité économique, les dernières données sur la fabrication ont souligné la faiblesse soutenue des exportations, et ce malgré le fait que certains indicateurs aient progressé. Selon un rapport publié par Markit Economics la nuit dernière, le PMI manufacturier préliminaire du Japon pour le mois de juillet est resté dans le rouge, à 49,0 versus des attentes de 48,3. Bien que ce chiffre ait réussi à battre les estimations, certaines tendances deviennent très inquiétantes lorsque l’on s’attarde sur les chiffres détaillés : l'inquiétude principale est relative aux nouvelles commandes à l'exportation et aux prix d'entrée, avec la baisse des nouvelles commandes à l'exportation la plus rapide en 3,5 ans tandis que les prix d'entrée de déflation restent un phénomène continu. Après plusieurs séances de pertes, le yen s’est revigoré, et la paire USD/JPY est retombée en dessous du seuil de 106,00 à 105,95.

popup_close
usdjpy07222016

Royaume-Uni : la vente au détail subit le Brexit


Bien que peu de données aient été publiées depuis le référendum britannique du mois de juin, les chiffres relatifs à la vente au détail annoncés au cours de la séance boursière européenne ont mis en avant le ralentissement et la contraction de l'activité économique après le vote du Brexit. Le chiffre mensuel de la vente au détail a diminué de -0,90 % au mois de juin versus les attentes révisées à la baisse à -0,60 %, ce qui est cohérent avec la vente au détail de base pour la même période. En outre, en dehors de la baisse du commerce de détail, les emprunts du secteur public ont également été significativement plus faibles, à 7,31 milliards GBP au cours du mois versus  9,41milliards de GBP en mai. Ces indicateurs laissent craindre une récession imminente, qui pourrait contraindre la Banque centrale à baisser les taux d'intérêt. La paire GBP/USD a réussi à se maintenir au même niveau que lors de sessions précédentes à savoir aux alentours de 1,3250, juste avant la publication de chiffres des services de la fabrication dans la journée.

popup_close
gbpusd07222016

États-Unis : les ventes de maisons existantes sur la bonne voie


Pour couronner une semaine très encourageante pour le secteur du logement, les données des ventes de maisons existantes annoncées par la National Association of Realtors ont montré que les ventes de structures résidentielles ont progressé de 1,10 % au cours du mois de juin, pour culminer à 5,57 millions versus 5,51 millions enregistrées en mai. Cela renforce l’optimiste instauré par les chiffres des mises en chantier et permis de construire publiés plus tôt dans la semaine, qui ont montré que le secteur du logement restait robuste malgré une année 2016 tumultueuse. De plus, cela ajoute une pression supplémentaire sur la Réserve fédérale pour poursuivre sa politique de normalisation par l’augmentation de taux d’ici la fin de l’année, surtout si les gains récents des données de logement se maintiennent. Alors que le dollar américain a reculé légèrement par rapport à sa tendance depuis plusieurs mois, les prix de l'or sont légèrement à la baisse, tombés en dessous du seuil de 1330,00 dollars, pour atteindre 1327,15 dollars.

popup_close
xauusd07222016

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 09:00 GMT
  • EUR
  • Indice PMI des services (juillet)
  • 0.20%
  • -0.20%
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Indice PMI des services (juillet)
  • 48.9
  • 52.3
  • 13:30 GMT
  • CAD
  • IPC de base (mensuel)
  • 0.00%
  • 0.30%
  • 13:30 GMT
  • CAD
  • Vente au détail de base (mensuel)
  • 0.30%
  • 1.30%
  • 14:45 GMT
  • USD
  • Indice PMI manufacturier (juillet)
  • 51.6
  • 51.3
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.