Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Petite alerte à Wall-Street

Analyses quotidiennes - 05/03/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Le Dow-Jones en baisse de -0.8% hier

wall-street-4


L’indice américain des 30 valeurs industrielles plafonnait depuis quelques jours sous un gros niveau de résistance, à 26300 points, dernier obstacle sérieux avant un retour en direction du sommet historique, juste en-dessous de 27000 points. La baisse sensible d’hier annonce-t-elle une correction plus puissante dans les prochaines semaines ou est-ce une simple anicroche ? Une chose est certaine, le consensus est redevenu trop haussier et beaucoup de spécialistes voient l’indice américain au-dessus de 27000 points. Mais est-ce que le côté plus « dovish » de la FED et un accord avec la Chine qui engage moins de 1% des transactions mondiales, peuvent combattre 2% de croissance mondiale en moins et justifier un nouveau record sur le Dow-Jones ?

Pétrole (CL-APR19) : fort degré de corrélation avec les marchés d’actions


Le pétrole a repris moins de la moitié de sa forte chute (-45%) du dernier trimestre 2018. Ce qui est intéressant à souligner, c’est la forte corrélation avec les marchés d’actions depuis octobre dernier. Même si le pétrole n’a pas repris autant de terrain que les indices, le timing de hausse et de baisse sont quasi-identiques à ceux des marchés d’actions. Depuis quelques jours, on voit le pétrole plafonner contre $57.80, mais avoir du mal à engager un repli, comme sur les indices actions. Le pétrole semble plus sensible à l’évolution de la croissance mondiale et parie visiblement plus que les marchés sur un ralentissement important à venir. Techniquement, au-dessus de $57.80, l’or noir pourrait atteindre $60. Attention par contre en cas de rupture de $54.50, un retour vers $50 semblerait possible. Est-ce que la corrélation avec les marchés se poursuivra ? Il faudra y être attentif.

popup_close
cl-apr19-weekly

EDF (EDF) : à contre-courant


EDF est le premier producteur et premier fournisseur d'électricité en France et en Europe, et deuxième au niveau mondial. Même si l’agence de notation S&P a relevé sa perspective sur EDF à « stable » au lieu de « négative », le titre reste mal aimé des investisseurs et ce depuis la crise de 2008 où il a culminé à €87. Récemment un rapport interne soulignait les retards de maintenance sur les centrales nucléaires. Une journée d’arrêt d’une centrale nucléaire coûte €1 million à EDF. Techniquement, EDF a buté contre une forte résistance à €16 ces derniers mois et évolue à contre-courant du CAC40 depuis le début de l’année. Si le titre passe en dessous de 12/€12.50, alors un retour vers €10 ne sera pas exclu. On pourrait vendre le titre à découvert en cas de reprise vers €13.90 pour viser €11, et revenir à l’achat entre 10 et €11, dans un optique moyen/long terme.

popup_close
edfweekly-2

Nestlé (NESTLE) : une valeur qui truste les records


Nestlé est une multinationale suisse et l'un des principaux acteurs de l'industrie agroalimentaire et première entreprise laitière du monde. Nestlé est sur le point de vendre les charcuteries Herta en engageant la Banque Rothschild pour cela. Nestlé va également mettre fin à la fameuse boite en plastique jaune Nesquik pour la rendre plus écologique, avec un emballage papier 100% recyclable. La capitalisation boursière de la valeur représente 20,6 fois le bénéfice net anticipé à fin 2018. Nestlé reste en théorie plus chère que Danone (17.2 fois le bénéfice). Techniquement, le titre a marqué de nouveaux sommets historiques depuis janvier et a surtout débordé une forte résistance vieille de deux ans, à €86. On pourra s’intéresser au titre uniquement sur un repli vers €86. Le stop de protection sera placé à €77.50, pour une prise de profit à €98.

popup_close
nestledaily

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • PMI des services (fév)
  • 49.9
  • 50.1
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Indice PMI non manufacturier ISM (fév)
  • 57.3
  • 56.7
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Ventes de logements neufs (déc)
  • 600K
  • 657K
  • 16:00 GMT
  • CAD
  • Indice PMI Ivey (fév)
  • N/A
  • 54.7
  • 16:35 GMT
  • GBP
  • Discours de Carney (BoE)
  • -
  • -

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X