Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Pétrole au plus haut : offensive sur l’Opep

Analyses quotidiennes - 02/10/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Donald Trump menace l’Opep

prix-petrole


Pour le Président américain, tous les clignotants de l’économie sont au vert, hormis un qui vient de s’allumer : celui du prix du pétrole. Cela fait mauvais genre pour l’électeur américain qui se promène en gros pick-up et qui voit sa facture à la pompe grimper. Certes on est bien loin des prix français qui affichent le double. Donald Trump a donc dégainer un nouveau tweet : « Le Moyen-Orient ne serait pas longtemps en sécurité sans nous, et [les pays de la région] continuent à pousser les prix du brut toujours plus haut. Nous nous en souviendrons. L’OPEP doit faire baisser les prix maintenant ! ».  Il menace puis il négocie…à suivre…

Cac40 (CAC-DEC2018) : contre une zone parfaitement bien identifiée


Le CAC40 reste toujours ferme mais pas suffisamment pour déborder la zone 5500/5530 points. La faiblesse de l’EUR/USD de ces derniers jours a aidé à cette fermeté en attendant les prochains drivers des marchés : le pétrole ? La guerre commerciale ? La géopolitique ? La microéconomie ? Pour casser le cycle haussier toujours positif depuis plus de 15 jours, il faudrait repasser en dessous de 5440 points. On réaffirmerait ainsi le canal horizontal de presque cinq mois avec l’idée de se rapprocher une nouvelle fois de la zone basse vers 5230/5280 points. Stratégiquement je vous disais de faire l’impasse sur un débordement immédiat de 5580 points, cela reste d’actualité. La rupture de 5440 points sera l’occasion de reprendre les ventes à découvert pour viser au moins 50 points de baisse (stop de 50 points). A l’achat, on pourra toujours exploiter le débordement de 5480 points pour viser une quinzaine de points à la hausse (stop de 15 points).

popup_close
cac-dec18-m15-10

USD/JPY (USDJPY) : dernier objectif quasiment atteint


Le yen a confirmé sa reprise conformément à ma prévision du 13 septembre dernier, aidé en cela par la Banque Centrale du Japon qui augmenté sa masse monétaire pour affaiblir le yen et rendre plus compétitive ses valeurs exportatrices.  D’un point de vue graphique, il existait de sérieuses fondations entre 109.80 et 110.5 mises en place en août dernier. J’évoquais il y a un peu plus de 15 jours un potentiel de hausse vers 113 voire 114.5. Le débordement de 113 a bien réalimenté la spéculation avec l’idée de rejoindre 114.5.  Ce dernier objectif est quasiment atteint. Il existe maintenant une grosse zone de résistance entre 114 et 114.8. Je serais étonné que la devise déborde de cette zone sans une consolidation au préalable probablement vers 112. Les personnes ayant acheté la parité ces dernières semaines pourront alléger au moins 70% de la position sur les niveaux actuels. Le reste pourra être vendu vers 114.5/114.8 ou en cas de rupture de 113.

popup_close
usdjpy-12

Essilor (ESSILOR) : on y voit plus clair


Essilor est le leader mondial des verres optiques et surtout des verres progressifs. La fusion avec l’italien Luxottica prend du temps et interroge un peu les investisseurs, mais depuis cette année les investisseurs sont bien moins inquiets. La valeur a publié des résultats solides au deuxième trimestre. C’est une valeur défensive par excellence car elle amortie bien les baisses du CAC40 et sous performe un peu dans les phases de hausses. Depuis trois ans, le titre évoluait entre 97 et €125, avec une belle régularité. La tentative récente de débordement de €125 a échoué dans un premier temps mais semble depuis quelques jours se confirmer. Il existe maintenant un potentiel de hausse théorique vers €150. Stratégiquement je pense qu’il ne faut pas hésiter à la mettre en portefeuille sur des replis au sens large entre 115 et €125, avec un stop de protection assez large à €104 et prise de profit à €145.

popup_close
essilorweekly-2

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de
prendre le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X