33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Pétrole : un indicateur avancé de la croissance économique

Analyses quotidiennes - 13/06/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

4ème semaine consécutive de hausse des stocks de pétrole

stocks-de-petrole


Cela fait quatre mercredis de suite qu’après la publication des stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis que les cours se replient plus ou moins violemment. La baisse de 45% de la fin de l’année dernière avait fait place à une reprise de presque 55%. Cette remontée semblait un peu trop optimiste par rapport à la santé de l’économie mondiale, la réactivation de la guerre commerciale sino-américaine est en train de nouveau de faire baisser logiquement les cours du pétrole, devenus un vrai baromètre de la sante de l’économie mondiale. En-dessous de 51/$50 du brut léger américain, l’or noir pourrait effacer presque toute sa hausse annuelle et revenir ainsi à des niveaux très attractifs à moyen/long terme (42/$43).

Dow-Jones (DOW-JUN19) : les investisseurs parient sur une Fed plus accommodante


L’indice des 30 valeurs industrielles américaines à l’image des deux autres grands indices (le Nasdaq100 et le SP500) a validé à la clôture de la semaine dernière un avalement haussier en base hebdomadaire sur les chandeliers japonais. Cette configuration très positive laisse entrevoir plusieurs semaines de hausse. Les investisseurs sont persuadés que la guerre économique va durer et que la FED va rentrer dans une politique de baisse régulière des taux. Le Président Trump a lui aussi tweeté «les taux sont bien trop élevés », mettant un peu plus la pression sur la FED. Les cours sont remontés sur un niveau de résistance important, à 26300 points. Pour acheter davantage, il est possible que les investisseurs attentent maintenant la confirmation de Jérôme Powell du timing de baisse des taux. En attendant, l’indice pourrait évoluer entre 25600 et 26300 points.

popup_close
dow-jun19-daily-3

Aurubis (AURUBIS) : structure en fond ?


Aurubis est une entreprise allemande, le plus gros producteur de cuivre en Europe et le deuxième à l’échelle de la planète. Elle fait partie de l’indice Dax. Le titre est bien entendu directement soumis à l’évolution des cours du cuivre qui ont perdu plus de 10% depuis deux mois. Les cours des matières premières sont affectés par la décélération mondiale et la guerre commerciale sino-américaine. Aurubis est directement impacté par cette situation, même si la Chine vient d’annoncer un plan de relance concernant de grands travaux (autoroutes, barrages…). Techniquement, les cours ont suivi les cours du cuivre. Depuis début mai, on note cependant une petite structure en fond autour de €38. On pourrait tenter un achat dans une zone comprise entre 38.50 et €40, pour viser un redressement à termes vers €45, avec un top de protection placé à €35.95. A suivre…

popup_close
aurubisdaily-3

Nvidia (NVIDIA) : la Chine pèse


Nvidia est une entreprise américaine spécialisée dans la conception de processeurs et de puces graphiques. La firme doit faire face à une concurrence très rude dans le secteur avec Qualcomm et Intel. L’activité de Nvidia est également très liée à la croissance mondiale mais aussi à la santé économique de la Chine. La réactivation de la guerre commerciale pourrait avoir un vrai impact sur les prochains résultats, comme cela avait été le cas au dernier trimestre 2018. Le titre préserve une progression de l’ordre de 10% depuis le début de l’année, mais il a perdu près de 25% depuis son point haut fin mars. Il se rapproche de son support horizontal de long terme à $125 qu’il ne faudra pas casser sous peine de revenir vers le niveau psychologique à $100. Il vaut mieux tenter un achat au plus près de 125/$130, pour viser une reprise vers $160, avec un stop de protection à $118.

popup_close
nvidiaweekly-2

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 09:30 GMT
  • CHF
  • Décision de la BNS taux d’intérêt
  • -
  • -
  • 09:30 GMT
  • CHF
  • Communiqué de politique monétaire de la BNS
  • -
  • -
  • 10:00 GMT
  • CHF
  • Conférence de presse de la BNS
  • -
  • -

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X