33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

PMI manufacturiers mieux que prévu

Analyses quotidiennes - 03/12/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Le point bas dernière nous ?

pmi-manufacturier


La croissance mondiale a été régulièrement révisée à la baisse ces derniers trimestres par le l’OCDE, le FMI, Bruxelles… Dans la foulée, les PMI manufacturiers se sont régulièrement dégradés, signe d’une faible activité, juste au-dessus de 50 et d’une contraction de celle-ci en-dessous de 50. Le pic de baisse semble avoir été atteint en septembre dernier. Depuis deux mois, les PMI semblent se redresser dans des proportions modestes, faisant penser que le pic de baisse est peut-être derrière nous. Ce week-end, la Chine a vu son PMI manufacturier meilleur que prévu, au-dessus de 50, tout comme hier celui de l’Allemagne et de la Grande Bretagne, mais en-dessous de 50. Pourvu que cette tendance à l’amélioration dure…

Pétrole (CL-JANV19) : OPEP+ à Vienne jeudi prochain


L’OPEP est constituée de 14 pays, elle forme l’OPEP+ si on ajoute ses 10 pays alliés dont la Russie. L’OPEP a prévenu ces dernières semaines que la demande en pétrole devrait encore baisser en 2020 et 2021. Le rendez-vous de Vienne jeudi est destiné à trouver un accord sur le niveau de la probable réduction de la production de pétrole en 2020. Est-ce que l’OPEP+ réduira sa production au-delà de 1.2 millions de barils jour ? Les spécialistes pensent que ce sera au-delà. Est-ce que cela permettra au pétrole de reprendre un peu plus de hauteur et d’évoluer un cran plus haut que cette année ? C’est possible, on pourrait alors envisager une évolution entre 53 et $63 en 2020, contre 50.60/$60.60 en moyenne en 2019. Nous serons fixés jeudi. On peut toujours acheter l’or noir vers 53/$54, pour viser $60.60 avec un stop à $49.90.

popup_close
cl-jan20-h4

EUR/USD (EURUSD) : en attente d’évolution sur le dossier commercial


Les banques centrales redeviendront certainement proactives qu’en 2020, elles ne devraient donc pas faire varier énormément l’EURUSD d’ici la fin de l’année. Seul le dossier commercial sino-américain pourrait agiter la parité. Un accord de phase 1 favoriserait une reprise vers 1.11/1.1170, dans le cas contraire, la zone de soutien à 1.0980/1.10 pourrait être menacée. Après avoir progressé jusqu’à 1.1170 entre fin septembre et fin octobre, la parité s’est repliée suite aux difficultés à signer l’accord de phase 1 qui théoriquement devaient l’être au 15 novembre dernier. On voit mal comment les Etats-Unis et la Chine ne pourraient pas trouver au moins un accord de façade en cette fin d’année, ce qui pourrait favoriser une petite reprise de l’EURUSD. On peut toujours acheter modérément au plus près de 1.10, avec un stop de protection à 1.0950 et une prise de profit à 1.1075.

popup_close
eurusdh4-26

Veolia (VEOLIA) : une belle année


Véolia propose des services de gestion de l’eau, des déchets, de l’énergie exclusivement pour le compte de collectivités locales et d'entreprises. Elle fait partie du CAC40 mais avec une faible pondération dans l’indice (0.73%). Le titre affiche une belle progression depuis le 1er janvier 2019, à +29%, et ce après une année 2018 assez compliquée. La société confirme ses objectifs pour 2019 après une hausse des résultats sur les 9 premiers mois de l’année (en hausse de +7% et chiffre d’affaires en progression de plus de 5%). Véolia publiera le 27 février prochain un plan stratégique pour 2020 à 2023. Graphiquement, le titre est sorti par le haut d’une structure d’attente en triangle en place depuis 2015, le potentiel de hausse est situé vers 26/€27. On reviendra à l’achat sur le titre entre 21 et €21.50, avec un stop de protection à €19.20, pour viser une hausse vers €26.

popup_close
veoliaweekly

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:00 GMT
  • GBP
  • PMI Construction (nov)
  • 44.5
  • 44.2

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X