peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Préparation du décollage

La Réserve fédérale s’apprête à relever les taux en septembre selon le Procès-Verbal

interest-rate

La Réserve fédérale se rapproche rapidement d'une hausse des taux potentiel selon le Procès-verbal de la réunion. Cependant, avec une économie mixte en toile de fond, des divisions entre les décideurs subsistent quant aux perspectives et conditions.

Le FOMC en proie à des vents contraires

Bien que le dernier Procès-verbal confirme la sévérité accrue du Federal Open Market Committee, la Réserve fédérale est néanmoins prudente en raison de facteurs externes innombrables dont la Grèce et la Chine. Un membre de la Réserve fédérale était prêt à relever les taux en juin, mais le sentiment dominant était qu’un autre rebond de l'activité économique et l'inflation était nécessaire avant que la Banque centrale n’envisage un changement dans la politique monétaire. Certains membres sont préoccupés par les conditions actuelles qui méritent prudence et craignent que toute tentative prématurée d'augmenter les taux d'intérêt puisse avoir des effets négatifs sur l'économie réelle. La récente baisse des prix du pétrole a également cédé le pas à l'idée que l'inflation pourrait ne s’être pas encore suffisamment stabilisée. La réaction des marchés financiers était extrêmement timorée après qu’un bug dans les systèmes informatiques du NYSE ait mis un terme à pratiquement toutes les transactions dans les actions américaines.

popup_close
sp-sep1507092015

Les stocks de brut continuent de se renforcer

Suite à l’accroissement surprenant des stocks de pétrole brut de la semaine dernière après avoir connu 8 semaines d’affilées de prélèvements, les chiffres des stocks d'hier ont révélé une accumulation de 348 000 barils supplémentaires par rapport à la semaine précédente. Il y a effectivement une légère hausse de la production qui tend timidement vers des hauts cycliques. Même si l’Agence d’information sur l’énergie a noté une légère hausse de la demande du pétrole brut américain ce mardi, ces observations ont vite été oubliées avec la dégringolade d’hier suite aux statistiques des stocks de brut. Le WTI est tombé sous 1,70 USD avant de se reprendre et retracer la majorité du mouvement ; quant au Brent il est monté à 5,25 USD après avoir sensiblement diminué plus tôt dans la semaine. Les données du jour de Baker Hughes sur le nombre d’appareils de forage pourraient déclencher une dynamique dans les prix du pétrole brut, surtout si le nombre augmente, élevant encore les chiffres de la semaine dernière après avoir chuté durant près de 8 mois d’affilés.

popup_close
cl-aug1507092015

Le FMI appelle à la restructuration de la dette

Après avoir édité le rapport déplorable de la semaine dernière citant l'insoutenabilité de la dette grecque, le Fonds monétaire international appelle à une restructuration des obligations grecques afin d’envisager une voie plus durable pour la nation assiégée. Selon les commentaires du directeur général du FMI Christine Lagarde publiés hier, "la restructuration de la dette de la Grèce est nécessaire." Cela fait suite au décret allemand transmis sur un ton extrêmement agressif selon lequel la Grèce n’obtiendra aucun allégement de la dette et devra à la place proposer des concessions plus importantes aux créanciers. Ainsi, le conflit entre les créanciers monte d’un cran alors que la BCE reste plutôt muette sur le sujet afin de maintenir son indépendance politique. Il est peu probable que la Grèce ne considère avec un réel intérêt les dernières sommations des partenaires européens en tant que cela n’apporte rien à la négociation, laissant certainement place à un défaut et une sortie de la zone euro puisque la nation se prépare à introduire une monnaie parallèle.

popup_close
eurusd07092015

Le CAC-SEP15 dans un triangle descendant d’après l’analyse technique

Les actions européennes continuent d’être impactées par la tourmente absolue émanant de la Grèce alors que la probabilité de sortie de la zone Euro augmente avec chaque jour qui passe sans accord. Bien que les actions phares aient réussi à rebondir hier après avoir subi des pertes plus tôt dans la semaine, l'incertitude continue de peser sur les perspectives jusqu'à ce que la BCE se décide à introduire un programme d'assouplissement quantitatif élargi. Les CAC-40 futures a encore tendance à baisser en dépit de la brève remontée des actions hier avec l'indice consolidant entre une tendance baissière et un support à court terme à 4602. La figure de triangle descendant a biais baissier prééminent avec tout mouvement en dessous de la ligne de support indiquant une potentielle cassure à la baisse. Toute cassure sera accompagnée par une augmentation du volume et élan considérable ; tout mouvement au-dessus de la ligne de tendance baissière à court terme indiquerait probablement un renversement ou une décomposition de la figure.

popup_close
cac-sep1507092015

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Événement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 12:00 GMT
  • GBP
  • Décision sur les taux d’intérêt
  • 0.50%
  • 0.50%
  • 12:00 GMT
  • GBP
  • Banque d’Angleterre – Résultats de l’assouplissement quantitatif
  • 375B
  • 375B
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Inscriptions au chômage
  • 275K
  • 281K