Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Regain d’appétit pour le risque

Analyses quotidiennes - 21/01/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Mais où est le loup ?

appetit-du-risque


Wall-Street a fini en forte hausse vendredi soir (+1.38% pour l’indice Dow-Jones) et ce pour la quatrième séance consécutive. L’indice est toujours porté par les espoirs d’accord entre les Etats-Unis et la Chine sur les droits de douane. A croire que la baisse de ces derniers mois n’était due qu’à la guerre commerciale ! Mais si l’on retourne quelques semaines en arrière, la baisse était principalement légitimée par la probable chute de la croissance mondiale et le risque de voir des valeurs US moins rentables dans les prochains mois (Netflix a d’ailleurs déçu vendredi suite à une prévision décevante de son chiffre d’affaire), et ces deux risques sont toujours bien présents. On peut donc se poser légitimement une question : cette remontée se ferait-elle en trompe l’œil ? A suivre…

CAC40 (CAC-MAR19) : un plan sans accroc


Consensus, consensus quand tu nous tiens ! Relisez mes analyses du début d’année, je vous disais alors que je n’aimais pas ce consensus ultra baissier et qu’il pourrait très certainement avoir tort, que le CAC40 pourrait en prendre le contrepied et reprendre un peu de hauteur en direction de 4800/4915 points. Le CAC40 suit parfaitement le plan, il est d’ailleurs à mon sens passé dans sa dernière phase de hausse, celle qui lui permettra de rejoindre au mieux une zone située vers 4915 points avec un pic d’euphorie, peut-être vers les 5000 points (sur un éventuel règlement du « Shutdown » qui à mon sens ne devrait plus trop tarder). La destruction du consensus baissier au profit de la reconstruction d’un consensus trop haussier me semble dangereuse pour que le mouvement de reprise actuel s’installe dans la durée. Au-dessus de 3800/3835 points, l’indice ne risque rien ! Aura-t-on un pic d’euphorie pour prédire une vraie marche arrière ? Réponse estimée : 15 jours

popup_close
cac-mar19-h1-18

Merck (MERCK) : des niveaux bien définis


Merck est une entreprise allemande qui opère dans les domaines de la pharmacie et de la chimie. Les perspectives de croissance du chiffre d’affaire sont assez faibles pour les prochains trimestres, même si les marges dégagées par la société sont parmi les plus élevées du secteur. La valeur de l’entreprise est estimée à 3.2 fois le chiffre d’affaire, ce qui la valorise assez fortement. D’un point de vue technique, le titre a fortement chuté entre 2017 et début 2018 (de 115 à €75), jusqu’en octobre 2018 où la reprise technique s’est arrêtée vers €100 (niveau technique lié à un retracement psychologique connu de 61.8%). La rechute depuis annonce probablement un retour vers €85, voire plus bas. On vendra le titre à découvert dans une zone comprise entre 92 et €95 avec un stop de protection à €101 et une prise de profit à €85.

popup_close
merckweekly

GOLD (XAU) : risques de turbulences à très court terme


Le marché de l’or peut être envisagé sous 3 angles distincts et complémentaires pour anticiper ses mouvements :

Son rôle industriel : l’or est très utilisé dans le monde de la bijouterie, d’ailleurs le Nouvel An Chinois, le 5 février prochain, est souvent propice à une forte demande en métal jaune. L’électronique est apprécié pour sa conductibilité (tous les composants électroniques contiennent une petite quantité d’or, chaque téléphone contient environ $0.5 d’or (la baisse à venir de la croissance mondiale devrait peser sur la demande). La dentisterie, l’or est un métal chimiquement inerte, hypoallergénique et facile à travailler. En médecine, certains instruments contiennent de l’or. L’aéronautique utilise le métal pour les satellites et autres véhicules spatiaux (aussi utilisé comme lubrifiant pour les pièces mécaniques dans l’espace). En verrerie, certaines façades d’immeubles modernes contiennent un peu d’or. Sans oublier les feuilles d’or pour la couverture de certains bâtiments ou sculptures, même les côtes de bœuf de certains restaurants à Dubaï sont dorées à l’or fin (l’épisode Ribéry a mis en lumière cette pratique pour le moins surprenante).

La demande industrielle de l’or chaque année est estimée à 400/500 tonnes dont les ¾ pour l’électronique.

Son importance dans le phénomène de la dédollarisation : elle s’exprime principalement par le restockage d’or de la part de beaucoup de banques centrales. En 2018 plus de 500 tonnes ont réintégré les coffres. Ceci explique à mon sens pourquoi l’or est resté très stable ces deux/trois dernières années (entre 1.050 et $1.360). Le restockage va à mon avis continuer.

Son caractère de valeur refuge : comme nous l’avons vu ces derniers mois, les phases de stress sur les marchés ont redynamisé considérablement les cours de l’or qui ont fait un bond de 1.160 à $1.295. L’accalmie sur les marchés consolide actuellement le métal. Mais au-dessus de $1.250 tous les espoirs sont permis de voir une reprise de l’or en direction de 1.300/$1.380, car les marchés pourraient de nouveau vaciller avec tous les sujets inquiétants sur la table (Brexit, croissance mondiale, guerre commerciale, « Shutdown », résultats d’entreprises US au T4…)

 

popup_close
xauusd-daily-8

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • Journée
  • USD
  • Jour férié : Journée de Martin Luther Jr
  • -
  • -

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X