Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Regain d’optimisme de fin d'année ?

Analyses quotidiennes - 13/12/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Le rebond se confirme

trump-and-the-fed


La bonne dynamique haussière engagée sur les marchés depuis deux jours est portée par l’espoir d’une avancé commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Donald Trump et le Wall Street Journal ont entretenu un regain d’optimisme quant à la possibilité d’un accord commercial entre Washington et Pékin. Selon le Wall-Street journal, la Chine envisage d’accorder un accès plus large aux entreprises américaines dans le cadre d’un projet appelé à remplacer le plan « Made in China 2025 ». Cela n’efface pas bien entendu les autres sujets de préoccupations (attitude de la Fed sur les Taux, croissance mondiale, Brexit…), mais après un excès une peu trop fort de pessimisme ces derniers temps, les opérateurs préparent probablement une trêve pour Noël.

CAC40 (CAC-DEC18) : poursuite du rebond


Le CAC40 a poursuivi son rebond engagé mardi, l’excès de pessimisme et un consensus devenu un peu trop baissier a provoqué comme souvent en pareil cas un contre-pied du marché. Les investisseurs se sont emparés des quelques bonnes nouvelles (Le Zew allemand meilleur que prévu, du mieux sur le front de la guerre commerciale) pour se lancer dans une politique d’achats à bon compte et faire remonter ainsi le marché. Techniquement, le rebond sur le support à 4730 points a permis de regagner 4800 points puis hier de repasser au-dessus de 4880 points. Tout ceci est plutôt positif si le marché ne revient pas rapidement en dessous de 4800/4845 points. Un maintien au-dessus de 4880 points pourrait prolonger la reprise en direction de 5000 points. En effet le débordement de 4860 points valide une structure en tête et épaules inversée (structure technique haussière) qui laisse espérer une reprise modérée peut-être en guise de rallye de fin d’année.

popup_close
cac-dec18-h1-10

Mibtel (SPMIB-DEC18) : stabilisé depuis le 25 octobre dernier


L’indice Italien MIBTEL 100 a souffert cette année à l’image des marchés européens. L’indice accuse une baisse de -15% à l’instar du Dax. Le dossier Italien a bien évidemment pesé sur la bourse Italienne. On assiste à un léger mieux avec un gouvernement Italien qui semble enclin à se plier aux exigences de Bruxelles concernant le déficit de l’année prochaine, initialement prévu à 2.4% et probablement ramené à 1.8-2%. La détente du taux à 10 ans Italien qui est passé de 3.7% à 3.07% accrédite l’idée d’un accord. Techniquement, la bourse s’est stabilisée depuis fin octobre dans un canal horizontal parfaitement bien défini entre 18380 points et 19650 points. Il conviendra de surveiller ses deux bornes afin de profiter d’un potentiel de 1270 points à la sortie de ce canal (6-7%). Pour le moment l’indice évolue parfaitement au milieu de ce canal.

popup_close
spmib-dec18h1-3

Airbus (AIRBUS) : une incertitude graphique


Airbus est un constructeur aéronautique européen, l’action fait partie du CAC40 avec la 5ème pondération dans l’indice (4.88%). Le titre reste crédité d’une belle performance annuelle à 10% contre un CAC40 à -7.5%. Si l’on prend du recul sur le titre depuis 2012, il a été multiplié par plus de 10. On peut évoquer un parcours sans faute tant sur le point de vue technique que fondamental, car l’avionneur européen fait plus que rivaliser avec son concurrent américain Boeing. Le titre pourrait cependant finir par souffrir de la baisse de la croissance mondiale, de la guerre commerciale et du ralentissement de la Chine. Techniquement, on surveillera en fin de mois le niveau de €94. Si le titre devait passer en dessous pour débuter 2019, alors on pourrait s’inquiéter d’un repli vers 70/€80 qui s’apparenterait à une belle correction technique après une phase de hausse très importante. Quoiqu’il en soit, le titre aura du mal dans l’immédiat à regagner les €100. On pourrait même prendre un pari baissier au plus près de ce niveau (stop à €111.5) pour viser €80 en 2019.

popup_close
airbus-xetmonthly-2

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 09:30 GMT
  • CHF
  • Décision BNS taux d’intérêts
  • 0.75%-
  • 0.75%-
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Salaire moyen bonus compris (Oct)
  • 3%
  • 3%
  • 13:45 GMT
  • EUR
  • Décision BCE sur les taux
  • 14:30 GMT
  • EUR
  • Conférence de presse BCE (Mario Draghi)

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X