Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Rendez-vous important mercredi soir

Analyses quotidiennes - 18/12/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

La sémantique de Jérôme Powell très attendue

fed-3


La question de politique monétaire de la FED alimente beaucoup de débats chez les opérateurs de marchés depuis de nombreuses semaines. Lors de la précédente hausse de taux, après l’été, le patron de FED, Jérôme Powell, était déterminé à suivre un timing bien précis de hausse : une en décembre, trois en 2019 et une en 2020. Mais la guerre commerciale et surtout les risques de ralentissement de la croissance mondiale, a probablement ébranlé les certitudes de la FED. Une hausse des taux selon le timing prévu avec une baisse de la croissance pourrait mettre en difficulté les entreprises américaines. La hausse des taux mercredi est plus que probable, c’est la sémantique de la FED qui sera scrutée à la loupe sur le prochain timing de hausse. Attention mercredi soir à la volatilité sur les devises et les indices actions.

CAC40 (CAC-DEC18) : se rapproche d’une zone de support à surveiller


Le CAC40 a ouvert la semaine à l’image de la fin de la semaine dernière, c’est-à-dire sur une note plutôt baissière. Le marché reste toujours groggy par les chiffres économiques chinois de vendredi dernier au plus bas depuis 15 ans et par la révision à la baisse de la croissance en zone euro pour les prochaines années. La situation est grave mais pas encore désespérée, car même si l’indice est revenu sous les 4800 points, il dispose encore d’une petite marge de baisse pour trouver du soutien dans la zone 4730/4780 points afin d’y prendre appui pour tenter un nouveau rebond vers 4860/4900 points. Le sort du CAC40 pour cette fin d’année est entre les mains de Jérôme Powell mercredi soir et des gérants de fonds qui devraient tenter d’habiller des bilans pour faire ressortir des performances un peu moins tristes en 2019.

popup_close
cac-dec18-h1-12

Gaz naturel (NGAS-JAN19) : corrélé au cours du pétrole


Le gaz naturel se trouve bien entendu à proximité des gisements pétrolifères, c’est un mélange gazeux d’hydrocarbures souvent présent dans des roches poreuses. Les deux grands pays producteurs de gaz sont les Etats-Unis et la Russie (20% chacun de la production mondiale) talonnés par l’Iran, d’où une sensibilité extrême à la géopolitique. Le cours du gaz naturel évolue de façon assez proche de celui du pétrole mais la corrélation est parfois imparfaite. Depuis mi-2018, l’évolution des cours gaz/pétrole était assez similaire. La récente chute des prix favorise les particuliers et les entreprises consommatrices de gaz, mais inquiète cependant les opérateurs. En effet, la chute violente de ces deux derniers mois reste une anticipation de la baisse de la croissance mondiale, donc d’une moindre consommation de gaz et de pétrole. Techniquement, la rupture de $4.35 a fait basculer le gaz dans un scénario baissier, l’addition est aussi lourde que pour le pétrole avec -25% depuis le point haut de mi-novembre. Le gaz dispose d’une zone de support importante entre 3.3 et $3.60. Un rebond sur celle-ci en direction de $4 devrait à un moment intervenir.

popup_close
ngas-jan19-daily

Société Générale (SOCIETE) : vers une zone de support historique


La Société Générale est l’une des principales banques françaises et une des plus anciennes. Elle fait partie des trois piliers de l'industrie bancaire française non mutualiste avec le Crédit lyonnais et BNP Paribas. Elle compose l’indice CAC40 avec un poids de 3.57%. Le compartiment bancaire a énormément souffert cette année, la valeur abandonne plus de 32% depuis le 1er janvier. Les taux bas, le Brexit, le ralentissement de la croissance en zone euro et dans le monde pèsent indéniablement sur le secteur bancaire qui fait vraiment partie des mal-aimés de la côte cette année. Techniquement, le rebond contre €50 en fin d’année dernière puis la rupture de €40 ont réenclenché une vraie dynamique baissière persistante en cette fin d’année. Le titre revient en approche rapide vers zone de support historique testée en 2013 et 2016, vers 25/€27. Un rebond technique dans cette zone semble probable. On pourra donc travailler cette idée.

popup_close
societeweekly-2

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • Indice IFO climat des affaires Allemagne
  • 101.8
  • 102
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Permis de construire (nov)
  • 1.259M
  • 1.265M

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de
prendre le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X