Retour de la volatilité sur les marchés

Analyses quotidiennes - 20/03/2018

Anticiper la hausse des taux de la Fed

stock-volatility


Les marchés tremblent avant la première hausse anticipée des taux d'intérêt par la Fed pour l'année. Les politiques de l'administration Trump, principalement avec les départs du cabinet de la Maison Blanche et les craintes d'une guerre commerciale potentielle, ont suscité la peur sur les marchés boursiers. Facebook a accusé des pertes sous les pressions de l'enquête en cours.

La répression Facebook


Facebook, le géant des médias sociaux, a essuyé des critiques à la suite d'informations selon lesquelles il aurait permis un accès inapproprié aux données de l'utilisateur. L'action était en baisse de près de 7% lundi, laissant s’échapper une valeur de marché de plus de $30 milliards.

Un article d'investigation majeur du New York Times et The Guardian détaille comment Facebook a échoué à protéger les données de Cambridge Analytica, société de recherche politique et de technologie qui a utilisé ces informations pour créer des publicités pour la campagne Trump. Cambridge Analytica a travaillé sur des publicités Facebook pendant la campagne présidentielle de Donald Trump en 2016.

Facebook s’est échangé à 6,8% de moins et a chuté en dessous de ses moyennes mobiles de 50  et 100 jours, deux niveaux techniques clés. Le géant des médias sociaux est confronté à la demande des législateurs américains et européens pour expliquer comment un consultant qui a travaillé sur la campagne électorale de Donald Trump a obtenu un accès inapproprié aux données sur 50 millions d'utilisateurs de Facebook.

Alors que des fuites sur la façon dont les informations personnelles de 50 millions d'utilisateurs de Facebook ont ​​été volées et exploitées lors de l'élection présidentielle américaine de 2016, Mark Zuckerberg reste silencieux. Il y a un conflit fondamental entre les intérêts commerciaux de Facebook et l'intérêt public. Zuckerberg ne peut nier cela.

popup_close
facebook-d1-alvexo-ltd

L'administration Trump et le commerce mondial


La politique aux États-Unis domine le sentiment des investisseurs alors que les politiques imprévisibles du Président Donald Trump et ses tweets ont un impact majeur sur les marchés financiers. Les investisseurs ont récemment prêté une attention particulière à Washington au milieu d'un changement de politique commerciale et de deux départs importants de la Maison Blanche.

Trump a signé deux amendements imposant des taux sur les importations d'acier et d'aluminium plus tôt ce mois-ci. Maintenant, l'administration Trump devrait annoncer jusqu'à $60 milliards de nouveaux taux sur les importations chinoises d'ici vendredi. L'objectif serait la technologie, les télécommunications et la propriété intellectuelle.

Gary Cohn, qui n'était pas d'accord avec Trump sur l'application des taux, a démissionné de son poste de Directeur du Conseil économique National. Trump a également limogé Rex Tillerson de son poste de secrétaire d'État la semaine dernière, le remplaçant par le directeur de la CIA, Mike Pompeo.

Le Président a également renvoyé vendredi le directeur adjoint du FBI, Andrew McCabe, juste deux jours avant sa retraite. Peu de temps après son licenciement, plusieurs médias ont révélé que McCabe garde un dossier de notes sur ses discussions avec Trump, semblable aux documents que l'ancien directeur du FBI James Comey aurait pris.

Wall Street a également prêté attention à Washington après un écart du Président Donald Trump sur Twitter.

popup_close
dow-jun18-d1-alvexo-ltd

1ère hausse des taux d'intérêt de 2018 par la Fed


La Réserve Fédérale devrait augmenter les taux d'intérêt mercredi, avec le nouveau chef de la Fed Jerome Powell donnant sa première conférence de presse. Selon l'outil FedWatch du groupe CME, lundi matin, les attentes du marché pour une hausse des taux en mars étaient de 94,4%. La Fed devrait augmenter ses taux d'un quart de point (0,25%) à la fin de la réunion de politique générale de deux jours du FOMC mercredi à 19h00 GMT.

Les économistes pensent que la Fed devrait discuter des taux de l'administration Trump et du potentiel de guerre commerciale. Cependant, il n'y a pas assez d'informations pour évaluer l'impact sur l'économie et il est peu probable que la Fed mentionne même le plus grand risque pour l'économie quand elle publiera sa déclaration mercredi.

La déclaration de taux des banques sera surveillée de près pour tout signe d'une mise à jour de leur trajectoire de hausse des taux d'intérêt, connue sous le nom de «dot plot». La question sans réponse : l’optimisme de Powell à l'égard de l'économie américaine pourrait-il conduire à plus de hausses que les marchés ne s'y sont préparés ?

La dernière fois que la Fed a relevé ses taux, c'était en décembre quand elle prévoyait trois hausses de taux pour 2018. Une évaluation optimiste de l'économie par Powell à la fin du mois dernier a alimenté la spéculation selon laquelle une quatrième hausse de taux pourrait être annoncée.

popup_close
eurusd-d1-alvexo-ltd-14

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • IPC (YoY) (Fev)
  • 2.8%
  • 3.0%
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • Sentiment économique allemand ZEW (Mar)
  • 13.1
  • 17.8

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.