Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Retour sur un éclatement de bulle

Analyses quotidiennes - 23/01/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Les indices américains en danger

bulle-financiere


Mesurer objectivement une bulle financière n’est pas facile, cela fait plus de 10 ans que je travaille sur un modèle purement technique et objectif. Ce modèle me dit que les trois indices américains sont dans une situation d’éclatement de bulle depuis la clôture du 31 décembre dernier. Il faudrait un retour au-dessus de 25800 points sur le Dow-Jones pour invalider le risque de baisse à terme. L’objectif de repli reste situé à 20500 points. Nous serions donc engagés dans un krach de niveau 1 (bébé Krach). Basculer en-dessous de ce niveau nous projetterait dans un krach de niveau 2, voire 3, accompagné probablement d’une vraie crise économique. Nous n’en sommes pas là mais la probabilité de revenir par contre sur 20500 points est très élevée. Attention donc à cette reprise technique des marchés US !

CAC40 (CAC-MAR19) : besoin d’un nouveau catalyseur sinon…


La reprise technique des marchés US depuis le 24 décembre dernier a reposé principalement sur deux facteurs : la baisse des prix du pétrole (toujours appréciée par les industriels et les particuliers) et l’espoir d’un règlement de la guerre commerciale USA-Chine, avec un assouplissement des droits de douane. Si un accord se confirme fin janvier, on pourrait observer la réaction suivante : « On achète la rumeur, on vend la nouvelle ! ». Il faudra donc rapidement un autre catalyseur pour prolonger la reprise des marchés US et du CAC40 (règlement du shutdown ?). Pour l’heure, l’indice parisien se rapproche dangereusement de sa première zone d’alerte de 4830/4815 points. Passer en-dessous démoraliserait certainement  les investisseurs avec l’idée d’un retour vers 4730/4750 points. La séance d’aujourd’hui me semble cruciale pour soit réactiver le mouvement de reprise, soit lui mettre du plomb dans l’aile. A suivre…

popup_close
cac-mar19-h1-20

Bitcoin (BTCUSD) : tentative de mise en place d’une structure en fond ?


Le Bitcoin a vu sa capitalisation se diviser encore par deux entre mi-novembre et début décembre ($55 milliards). J’ai la conviction que cette vague de baisse a éjecté du marché les derniers entrants quasiment au plus haut fin 2017, vers $19.000. J’ai un exemple totalement dramatique dans mes connaissances qui me pousse à dire cela. Le Bitcoin rentre très probablement dans une longue phase de stabilisation, voire de mise en place d’une structure en fond. Le niveau à $3.110 semble être un point bas majeur, après une reprise technique contre la barrière technique à $4.115. Le Bitcoin tente alors de se maintenir dans une zone comprise entre 3.400 et $3.600. Il ne faudra pas s’attendre à une nouvelle bulle spéculative mais plus à une évolution entre $3.115 et $5.000 dans les prochains mois, voire trimestres. Acheter un peu de Bitcoin entre 3.400 et $3.600 avec comme objectif $4.100 se conçoit (stop large à $3.110). Il faudra vite renforcer en cas de débordement de $4.115 pour viser 4.500 voire $5.000.

popup_close
btcusddaily-3

Renault (RENAULT) : tourner la page Carlos Ghosn


Renault est un constructeur automobile français, lié aux constructeurs japonais Nissan depuis 1999 et Mitsubishi depuis 2017. A travers l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, le groupe est devenu l’un des leaders mondiaux de l’automobile. L’affaire Carlos Ghosn a pénalisé le titre qui a quasiment perdu 45% de sa valeur depuis son point haut début 2018. Carlos Ghosn a accepté de démissionner de ses fonctions de Président Directeur Général de Renault, le duo Bolloré-Senard devrait être nommé jeudi prochain pour le remplacer. Le manque de visibilité avec le ralentissement de la croissance mondiale sera un lourd challenge pour la nouvelle gouvernance. Y aura-t-il une petite prime sur le cours de bourse jeudi ? Rien n’est moins sûr. Techniquement, la valeur a retrouvé une zone de support à 50/€53 qui remonte à 2014. Une reprise vers €60 aura probablement lieu. Un retour vers 50/€53 pourrait être l’occasion de mettre le titre en portefeuille pour travailler un rebond vers 60/€70 à terme.

popup_close
renaultweekly-2

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • Confiance des consommateurs (jan)
  • -6.5%
  • -6.2%
  • 14:30 GMT
  • CAD
  • Ventes principales au détail (nov)
  • -0.4%
  • 0.0%

    Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
    79% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
    Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de
    prendre le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

    79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

    X