Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Semaine potentiellement agitée

Analyses quotidiennes - 19/03/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Beaucoup de statistiques et de rendez-vous à venir

resultats-1er-trim


Les marchés qui restent en lévitation depuis de nombreuses semaines, vont être attentifs mardi à l’indice ZEW du climat des affaires en Allemagne, mais aussi au vote des députés anglais sur le Brexit. Mercredi, le FOMC permettra de constater si la FED reste toujours aussi patiente sur les taux d’intérêt. Le sommet des dirigeants européens qui se tient jeudi et vendredi, examinera certainement la demande de report du Brexit des britanniques. La semaine se terminera avec le PMI manufacturier allemand. Autant dire qu’il y a matière à une belle volatilité pour les marchés financiers. Marqueront-ils un vrai point d’inflexion ou poursuivront-ils leur hausse ? A suivre…

Dow-Jones (DOW-MAR19) : cale sous un niveau ultra technique


Le Dow-Jones, une des 30 plus grosses valeurs industrielles américaines, a vécu un retour en grâce phénoménal depuis le 24 décembre 2018. L’indice a repris presque 5000 points en ligne droite, sans véritables corrections dignes de ce nom (c’est-à-dire supérieur à ¼ de la progression). Il faut simplement noter un coup d’arrêt de la hausse sous un niveau ultra technique, à 26280 points (c’était la rupture de ce niveau en octobre dernier qui avait annoncé le début des ennuis). Cette reprise due au côté « dovish » de la FED et aux espoirs de règlement de la guerre commerciale USA-Chine ne doit pas nous faire oublier la baisse de la croissance mondiale à venir. Est-ce que les résultats des entreprises au premier trimestre seront impactés et quelles seront les perspectives pour le deuxième trimestre ? Une chose est sûre, compte-tenu du niveau de valorisation, les moindres déceptions seront certainement sanctionnées.

popup_close
dow-mar19-daily-2

Commerzbank (COMMBK) : à surveiller


L’ensemble du secteur bancaire européen était bien orienté en raison de la confirmation de discussions d’un rapprochement entre Deutsche Bank et Commerzbank, orchestré par Berlin. Le Crédit Agricole et la Société Générale se sont adjugés hier 2.5%, le titre BNP Paribas un peu moins de 2%. La politique de taux bas de la BCE pénalise le secteur bancaire qui cherche néanmoins des solutions pour redorer son blason. La Commerzbank semble avoir trouvé depuis 2012 un solide support horizontal à €5.20, après une chute vertigineuse entre 2007 et 2012 (de 37 à €1.32). Le rebond de ces dernières semaines reste encourageant mais encore insuffisant pour évoquer un changement de la tendance de fond. Tout retour dans une zone comprise entre 5.5 et €6 pourra être mis à profit pour acheter le titre, avec l’idée d’un retour vers €9 à terme. Avec bien entendu un stop de protection à €5.10.

popup_close
commbkweekly

Facebook (FACEBOOK) : rebond contre une zone importante


Facebook est une société américaine créée en 2004 par Mark Zuckerberg. Initialement concentrée sur le réseau social Facebook, la compagnie a racheté Instagram en 2012, ainsi que WhatsApp et Oculus VR en 2014. Le titre a subi un coup d’arrêt l’été dernier suite à l’affaire des données personnelles. Depuis dimanche dernier, Facebook est critiqué pour sa gestion de la vidéo de l’attentat de Christchurch en Nouvelle Zélande. Le réseau social a eu bien du mal à bloquer les copies de la vidéo live lancées par le terroriste. Le titre a baissé hier de 3.5%. Le rebond contre la zone 169/€172 (qui correspond à 50% du terrain perdu depuis l’été dernier), pourrait ramener le titre vers $145. Cette zone a été proposée à la vente il y a quelques semaines. Le stop de protection sera placé à $180 pour une prise de profit à $145.


 

popup_close
facebookweekly-2

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 06:00 GMT
  • EUR
  • Indice ZEW sentiment économique Allemagne
  • -11
  • -13.4

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de
prendre le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X