peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Le sommet sur l’euro parvient à un accord

Les Grecs sont en mesure d’obtenir un troisième plan de sauvetage à l’issue des pourparlers-marathon

greece-deal

Un accord entre la Grèce et les créanciers a été conclu pour poursuivre le soutien à la Grèce par le biais du programme ESM en attendant l'approbation des législateurs partenaires et du parlement grec. C’est le prochain obstacle que rencontreront les décideurs qui cherchent à aller au-delà de la crise et restaurer la croissance dans la zone euro.

Un terrain d’entente a été trouvé

Après des mois de querelles, la Grèce a réussi à obtenir un nouveau plan de sauvetage pour une période de trois ans d’environ 82-86 milliards d'euros afin de résoudre les problèmes persistants et de recapitaliser les banques. Les créanciers, après avoir rejeté les propositions de la semaine dernière les considérant comme insignifiantes, se sont mis d’accord sur le fait que la Grèce s’engage à ce que ses capitaux soient dans un fonds indépendant afin de servir comme garantie contre le plan de sauvetage. Même si cela peut éviter la crise avec une Grèce quittant la zone euro, cela implique tout de même de nouvelles mesures d'austérité à la charge de la nation grecque. Il s’agit d’une manœuvre politique dangereuse car Tsipras doit encore être approuvé par le Parlement grec afin d'entériner l'accord qui le rendra vraisemblablement très impopulaire dans son propre parti après avoir embrassé l'austérité après des mois durant lesquels il rejetait cette idée. Les pertes durant la nuit dans la zone euro se sont rapidement inversées avec un regain d'optimisme puisque le chemin parcouru entre les parties de la négociation est considéré comme positif par les investisseurs avant que la monnaie commune ne rechute.

popup_close
eurgbp07132015

Contrats de production industrielle

Les données publiées durant la nuit en provenance du Japon mettent en évidence les lacunes de l’"abenomie" après que la nation ait enregistré une contraction de -2,10% de sa production industrielle sur une base mensuelle. Bien que le chômage reste stable à un niveau bas d’il y a 18 ans, avec l'impression de l'inflation au plus bas niveau depuis l'introduction de mesures plus extrêmes de la politique monétaire, la Banque du Japon se confronte à un avenir de plus en plus compliqué avec les liquidités qui se tarissent. Bien que le dénouement temporaire dans le portage du Yen ne bénéficie aux importateurs à mesure que le yen se valorise, la paire de devises USD/JPY reste encore légèrement surévaluée par rapport au niveau idéal à 115-120 recherché par les exportations pour rester compétitif. De l’autre côté de la mer en Chine, la balance commerciale publiée cette nuit a dégringolé de 25%, passant de 59,49 milliards CNY à 46,54 milliards CNY avant que les importations n’aient poursuivi leur tendance en territoire négatif et que la croissance des exportations ait été positive bien que de manière modérée.

popup_close
usdjpy07132015

Le Brut replonge

Le compte à rebours à l'annonce d'un accord sur le nucléaire iranien a commencé après que les parties aient montré un optimisme prudent à l'égard des récentes négociations après avoir raté plusieurs échéances successives. Bien que quelques questions soient encore en suspens, la rhétorique croît entre les deux parties avec l'Iran qui cherche à obtenir une levée immédiate des sanctions pesant sur son économie et son développement militaire tout en promettant de barrer la route aux inspecteurs étrangers provenant de sites militaires. Le Congrès américain s’opposera certainement à une levée des sanctions aussi rapide que ne le demandent les Iraniens. Bien que les détails ne soient pas encore entièrement connus, un grand nombre des conditions précédemment posées à l’Iran sur la question du nucléaire ont été édulcorées afin de parvenir à un accord effectif. Le pétrole brut a rouvert à pertes avec le WTI se négociant à 1 USD plus bas alors que l’optimisme de l’accord soulève le spectre de l'augmentation de la production et des exportations iraniennes dans un marché énergétique déjà surapprovisionné.

popup_close
cl-aug1507132015

La paire USD/CNH dans un triangle descendant d’après l’analyse technique

Les investisseurs inversent les cours se replient vers des actifs risqués pendant que les derniers efforts sont effectués pour rétablir l'ordre dans les marchés financiers. La résolution actuelle concernant les mesures de sauvetage grecques combinée aux nouveaux efforts de la Chine pour endiguer la volatilité des marchés boursiers s’est traduit par une réduction de la demande pour les actifs refuges tels que le dollar américain. Même si les données publiées durant la nuit en provenance de Chine ont montré que les importations ont continué à chuter et que la croissance des exportations s’affaiblissait, la devise chinoise continue de s'apprécier, gênant davantage les échanges à mesure que les exportations deviennent plus chères. La figure de triangle descendant dans la paire USD/CNH présente un biais baissier avec toute cassure du support à 6,2127 ouvrant la voie à une évasion à la base du triangle au sein de la paire. Tout mouvement au-dessus de la ligne de tendance baissière à court terme pourrait indiquer un renversement potentiel à la hausse dans la paire USD/CNH.

popup_close
usdcnh07132015

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Evènement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 14:00 GMT
  • EUR
  • Réunion de l’Eurogroupe
  • 19:00 GMT
  • USD
  • Balance du budget fédéral (juin)
  • 51.0B
  • -82.4B