S&P500 : Wall Street entame de nouveaux records

Hausse généralisée des marchés de Wall Street

shutterstock_210855508


Après des mois de tendances fluctuantes en raison des spéculations quant à la décision de la Réserve fédérale sur les taux d’intérêt, les perspectives optimistes de l'emploi et de la croissance ont vu l’indice S&P 500 signer un record intra journalier sans précédent. Pendant ce temps, à Wall Street, le Nasdaq Composite a grimpé à son plus haut niveau depuis décembre 2015, ce qui montre que les préoccupations au sujet de l’instabilité économique s’estompent graduellement.

Les CFD du Nasdaq passent la barre des 5 000


Dans ce qui apparait comme l’une des plus belles progressions de ces dernières années, le Nasdaq Composite est remonté au-dessus du niveau de 5000 pour la première fois depuis le 31 Décembre 2015. Malgré le fait que beaucoup de sociétés cotées en bourse aient vu leurs perspectives de bénéfices à terme s’effondrer, l’aversion au risque à peu à peu déserté les marchés du monde entier, ce qui traduit la disparition des préoccupations quant à la dernière crise de la dette européenne ainsi que le Brexit. Le secteur technologique a mené la danse, avec Amazon en tête (AMZN : NASDAQ) qui a dépassé la capitalisation de Warren Buffett Berkshire Hathaway (BRK.A / BRK.B : NYSE). Cependant, le Nasdaq Composite est redescendu sous le seuil des 5 000  avant la fermeture de la session, pour atterrir à 4988,64. Mis à part la le Nasdaq Composite, le S&P 500 a clôturé à un nouveau record, pour passer de 0,34 % au cours de la session à 2137,16 tandis que le titre Dow Jones Industrial Average a enregistré une augmentation de 0,44 %.

popup_close
nsdq-sep1607122016

La livre sterling se renforce modestement


Après les demandes d’accélération du processus de déclenchement de sortie de l’Europe via l’article 50 du traité de Lisbonne, David Cameron a annoncé mercredi sa démission au poste de premier ministre, ce qui ouvre la voie à Theresa May, membre du parti conservateur, pour devenir le nouveau chef de la nation. Bien que la contestation du vote référendaire ainsi que la pétition pour un nouveau vote aient tenté un retour en arrière, ces deux requêtes ont été rejetées, ce qui signifie que la prochaine administration au pouvoir sera dans l’obligation d’entamer le processus de sortie du Royaume-Uni de l’Europe. La réaction de la Livre sterling s’est rapidement fait sentir après cette annonce,  après avoir été durement touchée suite aux résultats du référendum. La paire GBP/USD, qui stagnait à des niveaux bas jamais vus depuis des années, a remonté la pente au-dessus du seuil symbolique de 1,3000 au cours de la session asiatique.

popup_close
gbpusd07122016

La réélection de Shinzo Abe


Sans surprise, la visite de l'ancien président de la Réserve fédérale Ben Bernanke au Japon essuie bien des critiques, alors que la nation se bat pour stimuler l'économie de par à son programme d’assouplissement quantitatif et qualitatif. Même après que son combat acharné pour relancer l'activité économique au Japon soit loin d’être probant, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a été réélu à la tête de son parti, ce qui permet au Parti libéral démocrate de contrôler a chambre haute du Parlement. Grâce à ces élections qui ont vu la victoire écrasante d’Abe, il est maintenant plus facile d’imposer des changements à la politique économique, et ce sans provoquer de bataille politique. Les spéculations au sujet de futurs stimulus vont bon train, avec quelques analystes et économistes qui proposent de « jeter l'argent par hélicoptères » pour stimuler l'inflation. Le yen a considérablement baissé par rapport au dollar, et la paire USD/JPY et remontée à 103,33.

popup_close
usdjpy07122016

Le pétrole ouvre à la hausse


Les prix du pétrole ont ouvert légèrement à la hausse ce matin après trois séances consécutives de pertes dues aux spéculations selon lesquelles les hausses des prix étaient dues à un recul de l’approvisionnement, configuré pour s’inverser après les dernières données de forage ainsi que la fin des perturbations dans plusieurs régions productrices. Selon le géant pétrolier Baker Hughes (BHI : NYSE), dix plates-formes pétrolières se sont ajoutées la dernière semaine, dans un signe que les facteurs qui ont poussé l'offre excédentaire dans le monde entier sont de retour. Bien que la production aux États-Unis a ait chuté de manière importante, la plupart des pertes de production récentes sont le résultat des réparations saisonnières et des mesures d'entretien sur les plateformes situées en Alaska. Les prix du pétrole sont néanmoins en baisse, alors que les traders prennent des positions plus baissières après avoir surfé sur le rebond pendant plusieurs mois. L’indice WTI a été enregistré légèrement inférieur, pour passer de 45,00 $ à 44,87 $ par baril.

popup_close
cl-aug1607122016

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 10:00 GMT
  • GDP
  • Discours de Carney, directeur de la Banque d'Angleterre
  • 10:00 GMT
  • GDP
  • Commentaires sur les chiffres de l'inflation
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Création d'emploi JOLT (Mai)
  • 5 700 M
  • 5 788 M