Spéculations avant la hausse du taux d’intérêt aux USA

La date définitive de changement de politique monétaire est encore incertaine

us_interest_rises

 

La date définitive de changement de politique monétaire est encore incertaine

Sur fond de l’éventualité de la hausse du taux d’intérêt en septembre, les marchés boursiers étrangers et plus particulièrement les asiatiques, ont été timides lors de la séance d’hier suite à la hausse du dollar US et des rendements de obligations US. Etant donné le climat relativement sain de l’économie américaine aujourd’hui, il n’y a aucune raison pour que la FED n’augmente pas les taux d’intérêt en septembre sauf détérioration catastrophique du marché, tels sont les propos tenus par Dennis Lockhart, membre de la FED. Ses commentaires ont, à n’en pas douter, contribué à booster hier le dollar et les rendements des obligations en question, vu que ces déclarations n’ont été sérieusement interprétés ni dans un sens ni dans l’autre. La déclaration favorable annoncée par la FED d’Atlanta fait suite à des commentaires semblables faits la semaine dernière par James Bullard de St. Louis, qui convenait que l’heure était propice pour l’économie des Etats-Unis à effectuer une légère augmentation des taux d’intérêt. L’indice dollar a gagné 0,49%, atteignant 97,95 avant la fermeture de la journée.

popup_close
1_usdjpy-0508

Début d’une tendance baissière chez Apple

Les actions Apple ont en fait dépassé toutes les attentes de bénéfices, mais l’allure à laquelle les actions ont gonflé et l’élan escompté de la part de la société technologique ont conduit à une baisse de 3% de leur cours dans la journée. Il s’agit du troisième jour consécutif de pertes pour l’action Apple, clôturant la séance hier à 114,63 envers et contre la valeur voisine de 130 $ affichée à la fin du mois dernier. Une chute plus importante avait été constatée après la publication des bénéfices le 21 juillet passé avec un glissement de plus de 6%. Apple a perdu des dizaines de milliards de dollars en capitalisation boursière sur la seule période du mois dernier. Les déclarations faites hier par les officiels du marché ne lui ont pas rendu service puisqu’elles ont causé une chute générale des marchés boursiers, y compris le DJIA avec une baisse de 0,23% et le S&P500 qui le suit de près.

popup_close
2_aapl-0508

Brent sous l’effet d’un choc

Les récentes futures Brent clôturées en dessous de 50 $ en janvier dernier ont testé hier, une fois de plus, un niveau atteignant 50,18 $ à la fermeture. Toutefois, les futures, aussi bien pour Brent que pour WTI, ont respectivement augmenté de 1,25% et de 1,44%. Par ailleurs, le rapport attendu ce soir sur les stocks du pétrole brut ajoutera aux chances de relancer ces indices. Selon les prévisions, les chiffres devraient afficher 1,3 millions de barils prélevés sur les stocks en plus des chiffres de la semaine dernière, indiquant un niveau bien supérieur à la réduction escomptée de 4,2 millions de barils en fourniture. Si le rapport à paraître aujourd’hui confirme les prévisions, il se peut que le prix du pétrole poursuive sa hausse en pente douce à court terme.

popup_close
3_crudeoil-0508

Indice de l’emploi et Dollar en force aux USA

Parmi les rapports à paraître aujourd’hui, citons les chiffres ADP sur la création d’emplois pour le mois de juillet aux USA. Le marché s’attend à voir une augmentation de 216.000 emplois créés au mois dernier, soit moins que les 237.000 nouveaux salaires enregistrés au  mois précédent. A paraître également des rapports susceptibles de confirmer ou révéler d’autres points fondamentaux relatifs à l’emploi, essentiellement la balance commerciale des Etats-Unis (US Trade Balance) et les rapports non manufacturiers ISM (ISM Non Manufacturing) du mois de juillet. La paire EURUSD s’est considérablement rétractée sur fond de l’expectative d’une forte hausse du taux d’intérêt guettant le dollar ces deux derniers jours, et teste actuellement des niveaux de résistance situés entre 1,0861 et 1,0823. Ce niveau est particulièrement important pour la paire. Les deux économies connaissent une expansion et la paire a tout à y gagner. Toute rupture dans cet élan pourrait se traduire par une inversion du mouvement et un retour vers des plus bas avoisinant le 1,056 non approché depuis le mois d’avril dernier.

popup_close
4_eurusd-0508

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 04:30 GMT
  • GBP
  • Indice PMI sur les services – Services PMI (Juillet)
  • 58
  • 58.5
  • 08:15 GMT
  • USD
  • Changement des emplois non agricoles ADP (Juillet)
  • 215K
  • 237K
  • 10:00 GMT
  • USD
  • Indice PMI non manufacturier (Juillet)
  • 56.2
  • 56
  • 21:30 GMT
  • AUD
  • Modification des chiffres de l’emploi (Juillet)
  • 10.0K
  • 7.3K