33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Structure graphique troublante

Analyses quotidiennes - 02/09/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Avalements haussiers hebdomadaires

graphiques-marches-us


Si vous aimez les graphiques, je vous conseille de garder les marchés américains (Nasdaq100, Dow-Jones et SP500) sur un horizon de temps hebdomadaire (W1) en chandeliers japonais. Vous vous rendrez compte alors que la structure graphique des deux dernières bougies du mois d’août (une rouge et une verte) est identique à celle des deux dernières semaines du mois de mai. On appelle cela un avalement haussier. Ce sont des figures haussières qui indiquent très souvent quelques semaines de progressions à venir. Depuis juin, les marchés avaient progressé pendant sept semaines et avaient grimpé de plus de 5%. Cette figure de fin d’été annonce-t-elle un retour des marchés US vers leurs sommets historiques ?

Mibtel (SPMIB-SEP19) : évolution latérale depuis le début 2019


Le dossier italien a été un facteur de stress pour les marchés ces quinze derniers jours. Mais le taux à 10 ans italien est tombé fin de semaine dernière à un niveau historiquement très bas, soit en-dessous de 1%. Les investisseurs ont salué la perspective de formation d’un nouveau gouvernement de coalition, évitant ainsi de nouvelles élections anticipées. Le taux à 10 ans est maintenant très loin des 3.7% de l’automne dernier, en pleine période de crise entre Rome et Bruxelles. Graphiquement, l’indice italien évolue depuis le début de l’année dans une zone latérale parfaitement identifiée, d’une dizaine de pourcents entre 22350 et 19500 points. L’indice a bien rebondi la semaine dernière et semble en passe de pouvoir revenir vers 22000 points. On pourrait tenter un petit achat vers 21000 points pour viser 22000 points, avec un stop de protection à 20480 points.

popup_close
spmib-sep19h4-2

Dax (DAX-SEP19) : en attente d’un soutien de la BCE


L’indice allemand évolue toujours à contre-courant de l’économie allemande depuis le 14 aout dernier, ce qui n’en finit pas de décevoir avec des indices ZEW, IFO et des indices PMI toujours en-dessous des attentes. Le ralentissement de l’inflation plus fort que prévu en Allemagne en août, et ce pour le deuxième mois consécutif, apporte un peu plus d’eau au moulin de la BCE pour une augmentation de soutien monétaire. La chute de l’EURUSD en fin de semaine plaide également en ce sens. Techniquement, le  Dax est en train de présenter une meilleure figure que les 15 premiers jours d’août. En effet, le débordement de 11800 points valide une structure haussière en tête et épaules inversées, dont le potentiel théorique est situé vers 12300 points. On pourra tenter un achat sur repli vers 11800/11850 points, avec un stop de protection à 11630 points et une prise de profit à 12100 points.

popup_close
dax-sep19-daily-4

Commerzbank (COMMBK) : la reprise sera longue et difficile


La Commerzbank a annoncé début août un bénéfice inchangé par rapport à la même période en 2018. Ses résultats étaient cependant mieux que prévus. La banque confirme un objectif un peu plus ambitieux pour 2019. Le cours de bourse reste en baisse de 10% depuis le début de l’année et souffre de la fusion manquée avec Deutsche Bank. Des rumeurs évoquent maintenant le rachat par une banque étrangère, ING ou Unicredit. Le secteur bancaire souffre indéniablement des politiques monétaires de taux bas. Graphiquement, il n’y a pas encore de signes probants d’amélioration. Depuis 2015, le titre a tendance à bien suivre une moyenne mobile à 60 semaines. Elle passe actuellement à €7. On pourra la surveiller. Un débordement marquerait un vrai mieux pour le titre. Toute reprise en-dessous de cette moyenne mobile laissera que des micro-corrections dans une tendance toujours baissière.

popup_close
commbkweekly-4

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 09:55 GMT
  • EUR
  • PMI manufacturier Allemagne (août)
  • 43.6
  • 43.6
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • PMI manufacturier (août)
  • 48.4
  • 48

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X