33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Tesla en chute libre

Analyses quotidiennes - 09/09/2020

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Tesla non éligible à l’indice S&P 500

tesla-wpr-2


La chute des valeurs de haute technologie se poursuit à Wall Street. Le NASDAQ 100 abandonne plus de 10% depuis ses récents points hauts. Symbole de cette déconfiture, l’action Tesla. Elle ne fera d’ailleurs pas son entrée dans l’indice S&P 500. Ce n’est pas l’activité de la société qui l’empêche d’intégrer ce dernier mais sa volatilité trop importante. Le comité qui gère la composition du S&P 500 préfère la stabilité. Le titre Tesla a ainsi abandonné plus de 21% à la clôture hier soir. Les six plus grosses pondération du NASDAQ 100 ont perdu plus de 1000 milliards de dollars de capitalisation depuis le 2 septembre.

PÉTROLE (CL) : l’or noir poursuit sa correction


Le pétrole confirme, depuis début septembre, sa sortie par le bas d’une structure technique négative en biseau d’essoufflement haussier dont le potentiel de baisse est presque atteint vers 35$. Analysé à l’aune d’un contexte plus global, il s’agit d’une petite correction technique. Cette dernière est assez logique compte tenu du faux rythme de la reprise depuis fin avril. Les investisseurs prennent-ils simplement leurs profits ? Ou commencent-ils à être inquiet quant au devenir de la demande en pétrole pour les prochaines semaines ? S’ils anticipent un risque de décélération de la croissance mondiale, alors le support à 35$ pourrait être menacé. En dessous de ce niveau, la baisse pourrait s’étendre jusqu’à 25$/30$ avec des risques de poursuite de la baisse sur les marchés d’actions. Le pétrole devra remonter rapidement au-dessus des 40$ pour écarter l’hypothèse baissière à terme.

popup_close
cl-daily-2

GOLD (XAUUSD) : le métal jaune poursuit sa phase de consolidation


Le cours de l’or continue sa phase de consolidation à l’horizontal. La tendance haussière de fond, elle, n’est pas menacée. Pour commencer à s’inquiéter, il faudrait une baisse en dessous de 1800$. Pour le moment, le métal reste parfaitement en équilibre au-dessus de son ancien point haut historique en date de 2011 à 1920$. Les conditions sont donc toujours favorables à une appréciation des cours à moyen terme. L’or reste une valeur refuge. Elle ne devrait plus baisser comme en février ou en mars du fait d’une éventuelle poursuite de la baisse des marchés. Entre 1855$ et 1920$, l’or reste ferme. En dessous de cette zone, un petit pic de stress sur 1850$/1800$ ne peut pas être écarté. La réactivation du mouvement de hausse, dont la probabilité reste élevée à échéance de quelques mois, aura lieu en cas de débordement des 2000$.

popup_close
xauusd-daily-23

TOTAL (TOTAL) : le titre sous pression modérée face à la baisse du pétrole


Total, la compagnie pétrolière française, a une force relative légèrement supérieure au cours du pétrole. En effet, l’or noir abandonne près de 40% depuis le début de l’année alors que le cours de l’entreprise est en baisse de 34%. Si le repli des cours du pétrole devait se poursuivre, le titre disposerait d’un potentiel de baisse que l’on peut estimer à 10/12%. Revenir dans une zone comprise entre 28.5€ et 30.5€ aurait du sens d’un point de vue graphique. La valeur mettrait en place une structure en fond depuis avril, au-dessus du point bas visiblement excessif de mars à 21€. Ce serait alors une belle opportunité d’achat de voir le titre évoluer entre 28.5€ et 30€. L’action Total est donc à surveiller dans les prochaines semaines.

 

Le contenu ci-dessus est considéré comme une information à titre indicatif et ne peut être assimilé à une recherche ou un conseil en investissement indépendant.

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur M. Stéphane Ceaux-Dutheil et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo.

popup_close
totaldaily-4

Upcoming Events

  • Heure
  • Monnaie
  • Évènement
  • Prévision
  • Précédent
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Rapport JOLTS - Nouvelles offres d’emplois
  • 6M
  • 5.889M
  • 16:00 GMT
  • CAD
  • Décision de la BOC (Banque du Canada) sur les taux d’intérêt

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X