Trois mois de trêve dans le conflit commercial USA-Chine

Analyses quotidiennes - 03/12/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Vers un rallye de fin d’année sur les marchés ?

us-chine


Lors de la rencontre à Buenos Aires entre le Président Trump et Xi Jinping, les Etats-Unis et la Chine se sont engagés à ne pas mettre de nouveaux droits de douane sur les importations et à trouver un accord d’ici 90 jours. Les Etats-Unis ont accepté de maintenir à 10% les droits de douane sur $200 milliards de produits importés et ne pas les porter à 25%, la Chine a accepté quant à elle d’acheter un très grand nombre de produits agricoles, énergétiques, industriels…Si dans trois mois aucun accord n’est trouvé, les taxes monteront à 25%. Les marchés devraient appréciés au moins jusqu’à la fin de l’année, l’espoir d’un rallye de fin d’année devrait renaître.

CAC40 (CAC-DEC18) : une fin d’année sous de meilleurs auspices ?


Le CAC40 avait déjà connu la semaine dernière une prime de 100 points suite à l’accord sur le Brexit, à la détente des taux italiens et à d’excellents chiffres de ventes pour le Black Friday et le Cyber Monday. Est-ce qu’il connaitra de nouveau une prime pour un éventuel rallye de fin d’année sur fond de trêve commerciale entre les Etats-Unis et la Chine et ce pour une durée de trois mois ? Probablement, on peut considérer que de moins mauvaises nouvelles que ces dernières semaines devraient inciter les gérants de fonds à acheter pour finir l’année sur un note moins négative et à habiller des bilans qui sont peu flatteurs, surtout sur les smalls et midcaps qui ont énormément souffert cette année. Techniquement, il faut que l’indice se maintienne quelques jours au-dessus de 5000 points pour espérer une hausse comprise entre 5120 et 5230 points.

popup_close
cac-dec18-m15-47

Gold (XAUUSD) : retour sur une année compliquée mais…


L’or a perdu depuis le début de l’année un peu moins de $100. Ce n’est pas dramatique car il reste parfaitement posé dans un canal horizontal depuis plus de deux ans entre 1.050 et $1.375. Cela n’a pas empêché un niveau d’achat record des banques centrales cette année (264 tonnes d’or sont rentrées dans les coffres). On a vu par contre en fin d’année dans les phases de stress des marchés un retour sur le métal jaune qui conserve parfaitement son statut de valeur refuge. Une fin d’année plus clémente sur les marchés devrait voir l’or peut-être revenir dans la zone 1.180/$1.200, à moins que les investisseurs anticipent une FED moins proactive dans son timing de remontée des taux d’intérêts à l’avenir, auquel cas cela profitera à l’or et à l’EUR/USD. Stratégiquement, il semble opportun d’acheter un peu d’or dans une zone que l’on peut définir entre 1.180 et $1.200 sans trop d’hésitations.

popup_close
xauusd-daily-3

Peugeot (PEUGEOT) : profiter d’une bonne fin d’année ?


Peugeot est une valeur automobile du CAC40 avec une pondération faible (1.19%). La performance depuis le début de l’année est à saluer (+14.42%), comparée à celle de Renault (-26.05%), même si fondamentalement ce différentiel reste assez juste. L’affaire Carlos Ghosn a bien entendu pénalisé fortement le titre Renault mais aussi Peugeot par voie de contamination. Néanmoins, la marque au Lion a mieux résisté mais ne méritait probablement pas de voir son cours baisser également. Techniquement, je crois que ce repli de Peugeot doublé d’un nouveau retour vers une zone de support extrêmement solide entre 18.7 et €19 est une belle opportunité. Acheter le titre dans cette zone, voire un peu au-dessus, me semble intéressant avec l’idée d’une amélioration progressive du titre vers €22. Le stop de protection sera placé à €18. On commencera à prendre des profits vers €19.70.

popup_close
peugeotdaily

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 03:55 GMT
  • EUR
  • PMI manufacturier allemand (nov)
  • 51.6
  • 51.6
  • 04:30 GMT
  • GBP
  • PMI manufacturier (nov)
  • 51.6
  • 51.1
  • 10:00 GMT
  • USD
  • Indice PMI manufacturier ISM (nov)
  • 57.5
  • 57.7

Avertissement de risque : Les CFDs sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre de l'argent rapidement en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lors du trading des CFDs avec ce courtier.
Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFDs et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent