1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Trump et l’automobile européenne

Analyses quotidiennes - 16/05/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Taxation différée

indsutrie-auto


Le Président Trump souffle le chaud et le froid en ce qui concerne la ou les guerres commerciales : le chaud en disant qu’avec la Chine, c’est une petite dispute et qu’un accord finira par arriver (fin juin avec le Président Xi Jinping?) et le froid car il est prêt à dégainer des hausses de taxes supplémentaires sur plus de $300 milliards de produits chinois. Il a néanmoins repoussé de 6 mois l’idée d’une taxation des voitures et pièces détachés en provenance d’Europe. Faut-il y voir un vrai soulagement comme le secteur automobile hier ? Pas certain car le message semble être : « Attendez ! Je finis avec la Chine et je viens m’occuper de l’Europe ». A suivre…

CAC40 (CAC-JUN19) : la correction est-elle terminée ?


L’indice CAC à échéance juin a encore 65 points de différence avec le CAC40 Spot, en raison d’un reliquat de dividendes à verser par certaines valeurs. Cependant, l’indice parisien a fini par trouver un prétexte pour corriger une petite partie de sa hausse quasi insolente depuis la fin 2018 : la guerre commerciale sino-américaine. La volatilité a réaugmenté mais sans faire de dégâts apparents. L’indice s’est rapproché de la zone de résistance de 5240/5200 points, qui est vraiment un premier test de solidité de mouvement haussier. C’est le règlement rapide ou non du différend commercial qui conduira le CAC40 soit un peu plus bas, vers 5150/5050 points ou pas. Pour évoquer la fin de la correction il faudra repasser au-dessus de la zone 5430/5470 points, c’est assez haut mais la vitesse de la baisse de ces deux dernières semaines oblige à prendre cette marge.

popup_close
cac-jun19-h1-10

Peugeot (PEUGEOT) : une zone à exploiter


Peugeot est le constructeur français qui a les faveurs des investisseurs, contrairement à Renault. Le titre joue depuis le début de l’année au yoyo dans une zone très bien identifiée (19/€25). La reprise des marchés en début d’année, l’espoir du règlement du conflit commercial Chine-Etats-Unis et l’espoir d’un redressement de la Chine, a permis une hausse vers le plafond de verre à €25. La réactivation de la guerre commerciale et une déception sur le chiffre d’affaires au T1 ont fait vivement reculer le titre, qui est revenu dans une zone intéressante, autour de €20. Hier, le Président Trump a repoussé de 6 mois les taxations des véhicules européens, ce qui a favorisé le titre. Est-il reparti pour €25 ? Peut-être pas immédiatement. Mais il est intéressant de le mettre en portefeuille autour des €20. Il faut probablement s’intéresser au secteur automobile qui rentre dans une fenêtre favorable de quelques mois.

popup_close
peugeoth4-4

Nestlé (NESN) : rien n’arrête le titre


Nestlé est une multinationale de l’agroalimentaire qui se rapproche des 100 milliards de chiffre d’affaires en francs suisse. C’était quasiment la capitalisation boursière de l’ensemble des crypto-monnaies lorsqu’elles étaient au plus bas le 15 décembre dernier. La firme fait mieux que prévu au T1, et confirme également son objectif de croissance de 3% pour 2019. La valeur ne semble ni subir le ralentissement mondial, ni les difficultés de la Chine. La preuve en est, Nestlé prévoit de lancer une nouvelle gamme de lait infantile pour la Chine, en essayant d’atteindre toutes les petites villes du pays. Le titre avait à peine souffert au dernier trimestre 2018, cette année il affiche déjà une performance de +23.6%. Techniquement, aucune fragilité pour le moment, mais acheter sur les niveaux actuels représente certainement un risque asymétrique (potentiel de correction supérieur au potentiel de hausse). On surveillera indéniablement le titre, mais on attendra une correction technique d’au moins 10%.

popup_close
nestleweekly-2

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Permis de construire (avr)
  • 1.290M
  • 1.288M
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Indice manufacturier Fed de Philadelphie
  • 10.0
  • 8.5
  • 17:15 GMT
  • CAD
  • Discours de Poloz (BoC)
  • -
  • -

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

71.9% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X