33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Trump lâche du lest

Analyses quotidiennes - 14/08/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Trois mois de répit

trump-fait-une-pause


Le Président Trump a décidé mardi de reporter de trois mois, les droits de douane de 10% sur certains produits d’importation chinois, comme les ordinateurs, les téléphones mobiles, les consoles de jeux… La raison évoquée : éviter de porter préjudice aux consommateurs américains à la veille des achats des cadeaux de fin d’année. On peut également y voir un ballon d’oxygène offert aux marchés qui menaçaient de décrocher avec l’accumulation rapide de mauvaises nouvelles. Le Président ne règle pas la question commerciale mais soulage les investisseurs ! Il a aussi proposé au Royaume-Uni un accord commercial le 1er novembre prochain, soit au lendemain du Brexit. Celui-ci sera négocié lors du prochain G7 en France à la fin du mois.

CAC40 (CAC-SEP19) : balloté dans une zone bien identifiée


L’indice CAC40 reste toujours à la merci de la situation macroéconomique et géopolitique. La guerre commerciale, le ralentissement mondial sont toujours au centre des interrogations des investisseurs, moins nombreux en cette période de vacances. Ce manque de densité des opérateurs augmente la volatilité. Va s’ajouter à cela le risque italien, même si le taux à 10 ans reste très loin de sa zone de stress, à 3.7%, il évolue actuellement à 1.62%. Le dossier qui pourrait aussi cristalliser les passions à la rentrée est le Brexit, alors que Boris Johnson précipite droit le Royaume-Uni vers une sortie sans accord. Il faut s’attendre encore a beaucoup de volatilité dans une zone pour le moment comprimée entre 5200 et 5600 points. Il n’y a pas encore de raisons suffisantes pour sortir de cette zone. Il conviendra donc de travailler à l’intérieur de celle-ci. A noter un niveau intermédiaire à 5430 points.

popup_close
cac-sep19-weekly-2

Gaz naturel (NGAS-SEP19) : pourquoi pas ?


Les réserves de gaz naturel les plus importantes se trouvent en Russie et en Iran. On comprend pourquoi le gaz naturel reste dans une tendance baissière depuis fin 2018. C’est en grande partie à cause des tensions géopolitiques entre les Etats-Unis et l’Iran, et l’embargo sur le pétrole et le gaz. Mais aussi en raison des inquiétudes sur la croissance mondiale et le risque de récession qui revient régulièrement sur le devant de la scène. La force relative du gaz est bien inférieure à celle du pétrole. Néanmoins, depuis août un point bas majeur semble en place. Les tensions géopolitiques qui sont moins présentes et la guerre commerciale qui a baissé d’un cran laissent espérer une reprise du gaz, vers $2.35. Stratégiquement, une petite prise de position entre 2.15 et $2.10 reste possible pour viser $2.35. On placera le stop de protection à $1.95.

popup_close
ngas-sep19-h1

Bitcoin (BTCUSD) : la SEC repousse la cotation d’ETF sur le Bitcoin


Les ETF sont des produits un peu similaires aux CFD que vous négociez sur la plateforme Alvexo. Mais ils sont plus destinés aux gérants de fonds. La demande de mise en place de trois ETF a été repoussée pour deux d’entre eux aux dates butoirs du 13 et 18 octobre prochain, et au 29 septembre pour le troisième. Il va donc falloir surveiller de près ces trois dates car cela créera indéniablement beaucoup de volatilité sur le Bitcoin et sur le secteur des crypto-monnaies. Pour l’heure, cette non-décision a fait chuter le Bitcoin hier de plus de 4%. Après un beau rallye depuis fin juillet de plus de 30%, la crypto-monnaie corrige une fois de plus. Techniquement, on continuera à acheter dans une zone comprise entre 9.000 et $9.500 et à alléger la position entre 11.500 et $12.000. La rentrée et le début de l’automne s’annoncent une nouvelle fois sous le signe de la volatilité.

popup_close
btcusddaily-13

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 08:00 GMT
  • EUR
  • PIB Allemagne (trimestriel) (T2)
  • -0.1%
  • 0.4%
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • IPC (annuel) (juil)
  • 1.9%
  • 2.0%
  • 16:30 GMT
  • USD
  • Stock de pétrole brut (juil)
  • -2.775M
  • 2.385M

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X