Trump Président : Les marchés en plein effervescence

La victoire de Trump change la donne sur l’ensemble des marchés

shutterstock_453281794


La monnaie et les actions américaines sont sous le choc des résultats des élections aux États-Unis. Le décompte des voix ont désigné le candidat républicain Donald Trump comme vainqueur des élections avec une marge étonnamment large. Les actifs à risque s’effondrent en faveur d’actifs refuge tel que l’or, le yen et le franc suisse.

Le triomphe de Trump


Le parti républicain prendre le contrôle de la Maison Blanche et des deux Chambres de la législature américaines, le Congrès et le Sénat. Trump a réussi à remporter la victoire au sein des États qui se tâtaient, et s’impose aussi dans certains États qui n’avaient pas voté pour un candidat républicain depuis des décennies. Les marchés financiers ont réagi avec une forte agitation face à la victoire du candidat contestataire. Le marché des indices et des actions américain a plongé de façon dramatique. Les CFD sur le S&P500 perdent -3.83 % au cours de la session et les futures du Nasdaq, pondérée en fonction du Tech, ont malgré tout perdu -4.32 %. Bien que le camp d’Hillary n’ait pas encore admis sa défaite, les marchés financiers on assiste à une vente massive au sein des marchés terrifiés par la victoire électorale de Trump.

popup_close
1-nsdq-dec16daily11092016

Le Peso mexicain accuse des pertes record


Dans la foulée de la victoire de Trump, le Peso mexicain s’effondre plus bas encore pour atteindre un nouveau creux record face au dollar américain durant la nuit. Bien que la paire de devises se soit récemment rétablie face aux sondages qui donnaient Clinton gagnante, le mouvement a soulevé des spéculations à propos d’une hausse des taux de la part de la Banque centrale du Mexique dans le but d’éviter une plus profonde dévaluation du Peso. Cependant, même les mesures monétaires les plus radicales que le Mexique peut utiliser à l’encontre de la politique du nouveau gouvernement relative au commerce et à l’immigration, tel que la possibilité d’une hausse des taux de 0,75 voire même 1,50 %, pourrait être  insuffisant pour endiguer la baisse du Peso. Même si Trump n’est peut-être pas en mesure de mettre en application la totalité du programme économique protectionniste qu’il a défendu tout au long de la campagne, le risque était assez fort pour faire chuter la paire USD/MXN de 20.7714 jusqu’en dessous des 20.0000.

popup_close
2-usdmxndaily11092016

Le rétablissement de l’inflation chinoise se poursuit


Après les chiffres décevants enregistrés dans le secteur du commerce mardi, la Chine a perçu quelques nouvelles positives durant la session asiatique de mercredi, suite aux rapports d’inflation concernant les indices de production et de consommation. Sur une base annualisée, l’IPC a grimpé de 2,10 %, marquant le rythme de croissance le plus soutenu de ces 6 mois. Après plusieurs années de déflation de l’IPP, la faiblesse du Yuan a enfin eu un impact sensible sur les prix à l’importation, comme en témoigne la hausse des prix à la production. Selon le Bureau National des Statistiques chinois, celui-ci aurait augmenté à son rythme le plus rapide depuis 2011, soit une progression annualisée de 1,20 %,  suite à des politiques budgétaires et monétaires accommodantes propices à la fabrication et au secteur industriel tout entier. Cependant, sur une base mensuelle, l’Indice des Prix à la Consommation recule de -0,10 % au mois d’octobre. Après avoir atteint un nouveau record du jour au lendemain, la paire USD/CNY a modestement corrigé sa tendance et est de retour sous 6.8000.

popup_close
3-usdcnhdaily11092016

La production manufacturière britannique s’améliore


Malgré les inquiétudes concernant les perspectives pour l’économie du Royaume-Uni suite à la décision de la Haute Cour, les données économiques en provenance du Royaume-Uni continuent de montrer certains progrès remarquables, surtout dans le secteur manufacturier. Selon les dernières données publiées mardi, la production manufacturière aurait progressé de 0,60 % au cours du mois de septembre, tandis que le chiffre annualisé se retrouve à 0,20 %. Bien sur une base annualisée, on a enregistré le mois dernier une perte de 0,50 %, les données ont quand même réussi à dépasser la contraction présumée pendant la même période. En outre, le chiffre mensuel a fait état du rythme expansionniste le plus rapide depuis avril, ce qui renforce l’idée que l’économie continue à se renforcer, malgré les risques qui menacent. Ceux-ci se situent en particulier au cœur du secteur de la production industrielle en retrait au cours du mois de septembre. Depuis l’élan pris au cours de la nuit, suite au résultat du scrutin électoral américain, la paire GBP/USD s’est rétractée en-dessous des 1,2500 et perdu presque tous les gains suscités par la surprenante nouvelle.

popup_close
4-gbpusddaily11092016

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Balance commerciale (sept)
  • - 11.20 Milliards
  • 12.11 Milliards
  • 15:30 GMT
  • USD
  • stocks de pétrole brut
  • 1 330 000
  • 14 420 000
  • 20:00 GMT
  • NZD
  • décision de taux d’intérêt
  • 1.75%
  • 2.00%
  • 20:00 GMT
  • NZD
  • L’énoncé de politique monétaire
  • 21:00 GMT
  • NZD
  • Discours du gouverneur Graeme Wheeler