Trump rejette l'offre de l'UE pour lever les taxes automobiles

Analyses quotidiennes - 31/08/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Trump menace de retirer les USA de l'OMC

automobile-tariffs


Le Président Donald Trump a déclaré à Bloomberg qu’il retirerait les États-Unis de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), s’ils ne «s’adaptaient pas à la situation», et a critiqué une fois de plus le traitement du groupe commercial international envers les États-Unis. il avait deja déclaré aux conseillers de la Maison Blanche qu'il envisageait de se retirer de l'OMC. Le secrétaire au commerce, Wilbur Ross, a déclaré à CNBC en juillet que la sortie des négociations à l'OMC était "un peu prématurée". "Nous n'avons pas caché notre point de vue selon lequel certaines réformes sont nécessaires à l'OMC".  La déclaration de Trump intervient alors que de nombreuses bagarres commerciales ont fait pression sur les actions sensibles des marchés.

L'UE inquiète après le rejet des taxes automobiles


Le Président des États-Unis a rejeté une offre de l’Union européenne qui proposait le retrait des taxes sur les voitures si les États-Unis faisaient de même, rapporte Bloomberg ce jeudi. La Commissaire Européenne au Commerce, Cecilia Malmstrom, a déclaré à la commission que l'UE "est prête à réduire ses taxes sur les  voitures, et annuler tous les droits de douane si les États-Unis en font autant”. Plus tard dans la journée, le Président Trump a déclaré que l'offre n'est "pas suffisante" et a ajouté que "les habitudes de consommation européennes sont d'acheter leurs voitures et non d'acheter nos voitures".

A l'heure actuelle, les États-Unis imposent un droit de douane de 25% sur les camionnettes et les camions légers et 2,5% sur les voitures plus petites. D'autre part, l'UE impose une taxe de 10% sur tous les véhicules de tourisme. Le mois dernier, les titres automobiles européens ont chuté après la rencontre entre le Président Trump et le Président de la Commission européenne. Les deux dirigeants ont promis d’essayer d’éliminer les droits de douane sur les produits industriels non automobiles. Jeudi, la déclaration de Malmstrom a franchi un pas de plus sur d’éventuels accords de Trump et de Juncker, ce qui a amené les valeurs automobiles européennes à bondir avant de restituer leurs gains. Le Président Trump a également déclaré que l'UE est "presque aussi mauvaise que la Chine, juste plus petite". Il a ajouté qu'il continuait à soutenir les taxes de $200 milliards supplémentaires aux chinois.

popup_close
eurusd-h1-8

Plus loin pour le dollar après les dernières tensions commerciales


Le billet vert a encore augmenté aujourd'hui. Il a trouvé un soutien car la dernière vague de tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine atténue l'appétit pour le risque des investisseurs. La faiblesse des devises émergentes est également un indice positif pour le dollar américain.

Maintenant, l’indice dollar par rapport à série de six grandes devises était un peu plus élevé, soit à 94,748. L’indice avait augmenté de 0,15% au cours de la nuit et a mis fin à une suite perdande sur une semaine.

Le billet vert, qui est la plupart du temps un atout refuge en période d'incertitude du marché et de tensions politiques, est revenu à son dernier soutien, tandis que les investisseurs se préparaient à la prochaine salve de conflits commerciaux entre la Chine et les États-Unis. Hier, à Bloomberg, le Président des États-Unis, Donald Trump, a déclaré qu'il était prêt à poursuivre la guerre commerciale avec la Chine et à imposer des droits de douane supplémentaires de $200 milliards  sur les importations chinoises dès la semaine prochaine. Junichi Ishikawa, stratège en chef chez FX Securities à Tokyo, a déclaré : "Il y a une tendance à acheter le dollar sur le thème du conflit commercial, ce qui a affecté les devises émergentes et alimente la hausse du dollar". "L'euro a également été touché, en raison de l'exposition perçue de la zone euro aux économies émergentes."

popup_close
usdcad-h1-6

Les marchés asiatiques globalement en baisse


Les marchés asiatiques ont chuté vendredi et Wall Street a mis fin à une série de victoires d’au moins une semaine. C'était du à l’effet Trump qui a déclaré qu'il soutenait le plan pour aller de l'avant avec plus de taxes imposées. Le Nikkei 225 a récupéré quelques profits de certaines de ses pertes antérieures, mais a chuté de 0,15%, comme la plupart des secteurs. La société sud-coréenne Kospi a augmenté d'environ 0,30%, le géant de l'industrie Samsung Electronics ayant gagné environ 1,10%.

L'ASX 200 a chuté d'environ 0,37%, le secteur des télécommunications recule de près de 4,40% et a renoncé aux gains de la veille. Une fusion proposée entre TPG Telecom et Hutchison Telecommunications (Australie) est intervenue juste après. En Chine, les marchés sont encore en baisse depuis quelques jours. Le composite de Shanghai a légèrement reculé de 0,08%, tandis que celui de Shenzhen perd environ 0,540%.

popup_close
cadjpy-h1

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • Tentative
  • GBP
  • HPI national (YoY) (août)
  • 2.7%
  • 2.5%
  • Tentative
  • GBP
  • HPI national (MoM) (août)
  • 0.1%
  • 0.7%
  • 09:00 GMT
  • EUR
  • IPC de base (YoY)
  • 1.1%
  • 1.1%
  • 09:00 GMT
  • EUR
  • IPC (YoY) (août)
  • 2.1%
  • 2.1%
  • 09:00 GMT
  • EUR
  • Taux de chômage (Juil)
  • 8.2%
  • 8.3%
  • 13:45 GMT
  • USD
  • Chicago PMI (août)
  • 63.0
  • 65.5
  • 14:00 GMT
  • USD
  • Michigan Attentes des consommateurs (août)
  • 87.5
  • 87.3
  • 14:00 GMT
  • USD
  • Michigan Sentiment consommateurs (août)
  • 95.5
  • 95.3
  • 17:00 GMT
  • USD
  • US Baker Hughes Oil Rig Count
  • -
  • 860
  • 19:30 GMT
  • GBP
  • CFTC Positions nettes GBP
  • -
  • -72.3K
  • 19:30 GMT
  • USD
  • CFTC Positions nettes spéculatives pétrole brut
  • -
  • 538.8K
  • 19:30 GMT
  • USD
  • CFTC Positions nettes spéculatives Or
  • -
  • -8.7K
  • 19:30 GMT
  • USD
  • CFTC Positions nettes spéculatives S&P 500
  • -
  • 124.2K
  • 19:30 GMT
  • USD
  • CFTC Positions nettes spéculatives EUR
  • -
  • -4.8K

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.