33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Trump sous pression ?

Analyses quotidiennes - 08/10/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Réunion à Washington jeudi et vendredi

trump-sous-pression


Les marchés financiers ont commencé la semaine dans des volumes de transactions assez faibles (2.5 milliards à la bourse de Paris). Les investisseurs sont attentistes après les montagnes russes des cours de la bourse de mardi à vendredi derniers. En effet, ils retiennent leur souffle en attendant le grand rendez-vous de la semaine, jeudi et vendredi, avec la reprise des discussions entre américains et chinois à  Washington. Pékin étant réticent à un accord global, la pression semble être plus dans le camp américain, Donald Trump ne doit pas décevoir les investisseurs et ne peut plus tellement se permettre de taper du poing sur la table, sous peine de faire dévisser les marchés US. C’est très certainement pour cela qu’il reste plus discret ces derniers temps sur ses tweets à destination de la Chine.

Argent (XAGUSD) : encore un peu de potentiel de correction


L’argent a fait son retour au premier plan en juillet et août derniers, recollant quasiment à la performance de l’or depuis le début de l’année. Le côté industriel de l’argent l’avait un peu pénalisé, mais son côté refuge a repris le dessus. Le métal a buté contre une grosse zone de résistance située à 20/$21. Depuis fin août, il a engagé une correction technique baissière légitime suite à un petit alignement des planètes (hard Brexit probablement évité, guerre commerciale en voie d’apaisement). Le stress sur les marchés réapparu temporairement la semaine dernière lui a fait reprendre un peu de hauteur, mais le métal ne reste pas à l’abri de poursuivre sa baisse en direction d’une zone de support qu’il sera difficile d’enfoncer, vers 16.2 et $16.7. C’est très probablement une zone d’achat dans un optique moyen terme avec l’idée à minima d’un retour vers 20/$21.

popup_close
xagusd-daily-11

EUR/USD (EURUSD) : pas grand-chose pour une reprise de la hausse


L’Eurodollar reste dans une tendance baissière parfaitement mis en relief par un canal (1.0830/1.1030). Les mesures accommodantes de la BCE ont été jugées plus importantes que celles de la FED. Ceci a naturellement déprécié la parité. Ces dernières semaines, le potentiel de baisse était situé sur le support du canal vers 1.0830 mais le mauvais PMI manufacturier américain a relancé l’idée d’une FED de nouveau « dovish » fin octobre, faisant remonter logiquement la devise. Il manque un pas essentiel pour la voir reprendre un peu plus de hauteur en direction de 1.11/1.1265, c’est le débordement de 1.1010/1.1030. Si tel était le cas, les cambistes parieraient sur une nouvelle dégradation de l’économique américaine et une rechute du dollar (hausse de l’EUR/USD). A court terme, on pourrait tenter des achats et ce d’autant plus en cas de retour vers 1.09/1.0850, avec un stop de protection à 1.0890.

popup_close
eurusdh4-20

Netflix (NETFLIX) : vendre sur rebond


Netflix, géant américain du streaming, va publier ses résultats trimestriels le 18 octobre prochain. Ils  pourraient décevoir dans une conjoncture qui semble s’être encore durcie et des consommateurs attentistes avec l’arrivée de nouveaux acteurs prestigieux comme Apple, Wall Disney et Warner. Ce secteur va devenir hyper concurrentiel. On se doute bien que les consommateurs ne vont pas multiplier les abonnements à ses sites compris entre 7 et $15 mensuels chacun. Il va y avoir une redistribution des forces et peut être à termes des rapprochements pour une question de survie. Il est fort probable que Netflix souffre au moins dans un premier temps s’il n’offre pas un contenu encore plus qualitatif (donc cher à produire). Toutes reprises haussières du titre comprises entre 288 et $300 seraient l’occasion de le vendre à découvert, avec un stop de protection à $322 et une prise de profit à $241.

popup_close
netflixdaily-8

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Prix à la production (sept)
  • 0.1%
  • 0.1%
  • 19:30 GMT
  • USD
  • Discours de Jérôme Powell (FED)
  • -
  • -

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X