peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Un climat d’aversion au risque s’installe

Les actifs à risque dans les matières premières reviennent sur leurs gains alors que le yen bondit

risk-aversion-mood

Les chiffres mitigés de la balance commerciale de la Chine ont maintenu les marchés d’actions sous pression en début de séance asiatique. L’attention se tourne maintenant vers les chiffres de l'inflation au Royaume-Uni aujourd'hui tandis que la séance de bourse et les marchés américains devraient être calmes aujourd’hui.

La balance commerciale chinoise enregistre des résultats mitigés

La balance commerciale de la Chine publiée plus tôt ce jour a montré que la croissance a rebondi à un rythme modéré en août. La balance commerciale de la Chine a augmenté de 60,3 milliards USD dépassant les estimations médianes qui étaient de 46,9 milliards USD, mais demeurant faible comparément aux 60,2 milliards USD vus précédemment. Le rebond de la balance commerciale devrait rester modéré avec l’indice PMI de septembre sur les commandes à l'exportation montrant une impression de 47,9 ; affichant ainsi le deuxième plus bas en près de 31 mois. En début de séance, les marchés d’actions asiatiques ont été plus faibles en qu’un possible climat d'aversion au risque se mettait en place. Le dollar australien, aux côtés du Kiwi et du dollar canadien tendent tous à la baisse, perdant en moyenne -0,50% face au billet vert avec le Yen japonais augmentant de 0,13%. La paire AUD/USD revient des récents sommets de 7 semaines à 0,737 pour être échangée près des prix planchers à 0,731.

popup_close
1_audusd-h1_1310-2

Les Etats-Unis font un pas vers le relèvement de l’interdiction d’exporter du pétrole brut

La Chambre des représentants a adopté un projet de loi visant à lever l'interdiction sur les exportations de pétrole brut. L’entérinement du projet de loi à la Chambre des États-Unis met fin à l’interdiction des exportations de pétrole brut vieille de 40 ans mise en place lors de l'embargo pétrolier arabe dans les années 1970. Le projet de loi va maintenant rencontrer le Sénat américain et le président Obama qui a déclaré qu'il opposerait son veto au projet de loi si le Sénat le faisait passer. Ouvrir les portes aux exportations de pétrole brut américain pourrait être considéré comme un changeur de jeu au niveau géo-politique. Ces derniers jours, le pétrole brut est devenu de plus en plus volatile avec des prix touchant des sommets à 50 USD. L’OPEP a noté dans son rapport mensuel que les marchés du pétrole brut pourraient trouver l'équilibre d'ici la fin 2016, avec le coût élevé de la production et la baisse des prix qui pourraient évincer les producteurs de pétrole de schiste chers aux États-Unis. Il a également noté que la production américaine a diminué à 13,5 millions de barils par jour au troisième trimestre, contre 13,8 millions au trimestre précédent et s’attend à voir la production de pétrole tomber à 13,4 millions de barils par jour au quatrième trimestre.

popup_close
2_cl-nov15-h1_1310

Est-ce que l’IPC britannique mettra fin au rebond dans la Livre sterling ?

La livre britannique, qui a gagné près de 1,46% après avoir atteint un sommet de 20 semaines minimum à 1,5106 il y a deux semaines, se penchera sur les données mensuelles de l'inflation à paraitre aujourd'hui à 09h30. Les attentes du marché sont légèrement bellicistes avec l'IPC de base annualisé qui devrait augmenter de 1,1%, contre 1,0% précédemment alors que devrait l'IPC global a légèrement augmenté de 0,2% en rythme annualisé contre 0,0% le mois dernier. La paire GBP/USD retranscrit aussi probablement la fin de la correction basée sur les prix de l'action d’hier et semble prête pour un plongeon revenant à 1,5285 vers le niveau de support. Il n'y a pas beaucoup de données américaines à paraître ce jour, donc l'accent dans la paire GBP/USD sera clairement mis sur l'IPC et les données de l’IPP.

popup_close
3_gbpusd-h1_1310

Journée au ralenti dans la session américaine

Les marchés américains rouvriront aujourd'hui après avoir été fermés hier pour le Jour de Chritsophe Colomb. Toutefois, la séance américaine est dépourvue de toute publication économique. Bullard de la Réserve fédérale devrait donner un discours, mais il est peu probable de voir une réaction importante des marchés. Le dollar américain poursuit sa tendance baissière dans l'ensemble. Plus tôt hier, Dennis Lockhart de la Fed a noté que les conditions économiques étaient à ce jour réunies pour une hausse de taux en octobre, mais qu’une hausse de taux de la Fed en décembre aurait plus d’impact. Les marchés réduisent leurs attentes pour une hausse de taux en octobre devançant la parution de l'inflation mensuelle des États-Unis et des chiffres de ventes de détail à venir plus tard dans la semaine. Les contrats à terme du S&P 500 ont affiché de modestes gains, augmentant de 0,24% sur la journée, clôturant à 2020 hier.

popup_close
4_sp-dec15-h1_1310

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Évènement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • IPC (Annuel) (Septembre)
  • 0
  • 0
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • Indice ZEW du sentiment économique allemand (Octobre)
  • 6
  • 12.1
  • 02:30 GMT
  • CNY
  • IPC (Annuel) (Septembre)
  • 0.018
  • 0.02