Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Un lundi très calme

Analyses quotidiennes - 18/09/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Est-on dans l’œil du cyclone ?

quiet-monday


Il y a beaucoup de cyclones en ce moment, les caprices de la météo sont ainsi. L’œil d’un cyclone mesure en moyenne de 30 à 70 km de diamètre. Ses caractéristiques sont le calme apparent, le soleil et aucun vent. Mais une fois passées, c’est le retour des intempéries et des dégâts plus ou moins importants. Sur les marchés financiers, on observe parfois des situations très similaires. La semaine dernière, on évoquait des risques de tempête avec la guerre commerciale, la vulnérabilité de certains pays émergeants et leurs devises. Un discours de Mario Draghi qui potentiellement n’aurait pas plu aux investisseurs avec un fort risque de houle sur les marchés.

 

Des niveaux très bien identifiés


Vous allez maintenant travailler l’échéance de décembre 2018 sur la plateforme Alvexo. Il faut savoir qu’il y a une différence de 30 points avec le CAC40 spot (le spot est plus élevé de 30 points). Beaucoup sont habitués aux niveaux spot du CAC40. J’évoquerai les niveaux spot mais entre parenthèse, je mettrai les niveaux de l’échéance de décembre. Le CAC40 reste parfaitement sous la zone de résistance évoquée ces derniers jours à 5350/5360 points (5320/5330 points), seul le débordement de ce niveau ouvrirait un potentiel supplémentaire sur 5390/5400 points (5360/5370 points). A contrario, la zone 5300/5330 points (5270/5300 points) doit être sauvegardée sous peine de rechute sur 5220/5250 points (5190/5230 points). Stratégiquement, il faudra soit attendre le débordement de 5350/5360 points (5320/5330 points) pour viser 30/40 points de hausse, soit attendre la rupture de 5300/5330 points (5270/5300 points) pour viser 50/70 points de baisse. Les plus agressifs travailleront des petits écarts entre  5300 et 5360 points (5270/5330 points).

popup_close
cac-dec18-m15

Rester assez ferme


Je pense que le point bas à 1.13 atteint début août est un point bas majeur. Le redressement de l’EUR/USD semble se dessiner, pour en être plus sûr il faudrait un débordement de 1.175/1.18. Si tel était le cas, alors une hausse sur 1.2, voire 1.25 serait de nouveau envisageable. La fin du Quantitative Easing de la BCE a tendance à mettre une pression haussière sur la devise. Mais la situation politique instable en Italie pèse sur l’appréciation de l’EURUSD. La clef de l’évolution de l’EUR/USD est probablement aux mains de l’administration Trump. En cas de baisse des résultats des entreprises, le Président américain pourrait très bien affaiblir le dollar pour rendre plus compétitives les entreprises américaines. L’EUR/USD reprendrait alors le chemin de la hausse. Pour voir la devise reperdre son momentum haussier du moment, il faudrait casser 1.16 puis 1.1530 et surtout 1.1440 pour pronostiquer un retour vers 1.13 (ce n’est pas mon scénario favori).

popup_close
eurusd-h1-12

Accor ambitieux


Accor est un opérateur hôteliers leader sur le vieux continent, il possède 25 marques (Sofitel, Novotel, Ibis Style, Ibis budget, pullman…). Accor vise l’ouverture de 15000 nouvelles chambres dès 2019. La société rêve maintenant de reprendre la participation de l’état Français dans le capital d’Air France. Même si cette société semble offensive, elle fait plutôt partie des titres défensifs en bourse. Son cours reste plutôt bien orienté même si le point haut de 2015 vers €51 n’a toujours pas été dépassé. Je pense que c’est indéniablement une valeur à avoir en portefeuille mais bien entendu mais pas à n’importe quel prix. Graphiquement, le titre dispose d’un solide support historique horizontal autour de €40 (niveau potentiel d’achat). Cependant, il ne faut pas perdre de vue qu’une chute vers €33 resterait possible en cas de tempête sur les marchés financiers. Ce serait encore un cours d’achat dans une optique moyen/long terme. C’est un titre qui mérite d’être surveillé car tôt ou tard la probabilité de revenir à proximité de €50 sera forte.

popup_close
accordaily

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 08:15 GMT
  • EUR
  • Discours du Président de la BCE, Mario Draghi

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de
prendre le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X