1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Un mois d’août sous haute tension ?

Analyses quotidiennes - 05/08/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Ce qu’il faut retenir de la semaine dernière

marches-sous-tension


Le CAC40 a vu rouge vendredi dernier : pas une seule valeur en hausse, et surtout la moitié de l’indice a enregistré des baisses de 4 à 6% dans un volume d’activité nourri en cette période estivale d’août. C’est souvent le cas quand un indice évolue contre un plafond de verre (5600/5650 points) et qu’il n’arrive pas à le déborder après plusieurs tentatives, il y a alors un petit phénomène de démoralisation. Celui-ci est d’autant plus légitime avec une reprise de la guerre commerciale et une FED moins « dovish » qu’attendue. Si l’on ajoute un soupçon de Brexit, on pourrait avoir un mois d’août volatile et sous haute tension. Le BCE pourrait ramener du calme à la rentrée, à moins qu’elle ne s’ajuste sur la FED. Tout dépendra à mon sens du niveau de stress des marchés.

EUR/USD (EURUSD) : craque quelque peu


L’Eurodollar reste tiraillé entre les deux principales banques centrales que sont la FED et la BCE. Ce sont leurs politiques monétaires qui orientent l’évolution de la parité. Toutes deux plutôt « dovish » provoquent des courants antinomiques : haussier pour la FED et baissier concernant la BCE. La Banque Centrale Américaine via son Président Jérôme Powell a été moins accommodante qu’anticipé par les cambistes et les investisseurs. L’EUR/USD a subi une pression baissière cassant ainsi le support horizontal de moyen terme à 1.1110 et s’est rapproché dans la foulée du support très technique et psychologique à 1.10. La BCE, qui a confirmé l’idée d’un Quantitative Easing à échéance de quelques mois, maintient un climat baissier. Néanmoins, la réactivation la semaine dernière de la guerre commerciale sino-américaine entretient l’espoir d’un nouvel assouplissement monétaire de la FED d’ici la fin de l’année. Si la parité arrive à se hisser à nouveau au-dessus de 1.1110, elle pourrait réintégrer son canal latéral de ses derniers mois, entre 1.1110 et 1.1320, sinon le niveau 1.10 sera de nouveau menacé. A suivre…

popup_close
eurusdh4-13

CAC40 (CAC-SEP19) : zones importantes pour la suite


L’indice CAC40, comme ces trois dernières années, n’a pas pu s’affranchir de la zone de résistance 5600/5650 points (dividendes non réinvestis). Les investisseurs ont finalement craqué et se sont mis à vendre suite aux propos du Président Trump qui a instauré de nouvelles taxes douanières, à hauteur de 10% sur $300 milliards de produits d’importation chinois. La hache de guerre de nouveau déterrée sur le front commercial et le côté moins « dovish » de la FED la semaine dernière, a coupé l’alimentation en carburant haussier des marchés. Les effets « dovish » à venir de la BCE n’empêchent pas la phase de correction, mais l’atténue probablement. Techniquement, si l’indice s’installe en dessous de la zone 5335/5400 points dans les prochains jours, alors il pourrait revenir vers la zone de support 5000/5200 points. Il sera important de tenter de regagner les 5480/5500 points, pour contrecarrer le scénario correctif qui s’est engagé plus facilement en l’absence, pour cause de vacances de nombreux opérateurs.

popup_close
cac-sep19-daily-3

Total (TOTAL) : une zone intéressante ?


Total a depuis quelques années abandonné sa place de 1ère pondération du CAC40, la valeur a même reculé à la 3ème place derrière LMVH et l’Oréal. Elle pèse tout de même 7.37% de l’indice parisien. Le groupe pétrolier a confirmé sa stratégie après une publication de résultats sans relief. Dans la foulée, Morgan Stanley est passé de « surperformance » à « pondération en ligne », avec un objectif de cours abaissé de 55 à €49. Même si Total renforce sa présence sur le marché des lubrifiants industriels, le titre a accusé le coup dans le sillage de la rechute des cours du pétrole. Techniquement, on a passé de long mois maintenant à acheter entre 45/€47 et à vendre vers €50 avec succès. On ne changera pas de stratégie avec néanmoins un stop de protection placé à €41.90. On achètera « au son du canon et on vendra au son des violons ».

popup_close
totalmonthly-8

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

80.7% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X