Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Une semaine avec deux discours de Mario Draghi

Analyses quotidiennes - 17/09/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Les banques centrales s’expriment cette semaine

mario-draghi


Le Président de la BCE, Mario Draghi, interviendra encore deux fois cette semaine : mardi 18 septembre à 10h15 et mercredi 19 septembre à 16h00. Il devrait réaffirmer le discours qu’il a tenu jeudi dernier qui tient en quelques points (arrêt des injections de liquidités en fin d’année, risque de baisse de la croissance en zone euro, la situation italienne et la guerre commerciale que mène les Etats-Unis). L’EURUSD et les marchés devraient être sensibles à ces deux discours. On notera aussi mercredi à 5h00 un discours de politique monétaire de la BOJ (banque centrale du Japon), et jeudi à 9h30 ce sera au tour de la BNS (Banque Nationale Suisse). On fera également attention à l’indice Manufacturier de la FED de Philadelphie jeudi à 14h30 et au PMI manufacturier Allemand vendredi à 9H30.

Une situation claire et précise


Le CAC40 a repris un peu de hauteur la semaine dernière et a surtout confirmé le débordement de 5300 points en clôture hebdomadaire ce qui était un point important pour les gérants de fonds. Le potentiel estimé vers 5350/5360 points a été atteint et confirmé également à la clôture de vendredi. Il devra s’affranchir de ce niveau pour trouver un nouveau potentiel et  grimper dans un premier temps de 40 à 80 points supplémentaires.

On sera par contre particulièrement attentifs à la moindre rechute, la rupture d’une zone que l’on peut fixer entre 5300 et 5320 points serait une contre-performance, avec un risque évident de rechute vers 5220/5250 points. Les Markets Movers (les nouvelles susceptibles d’agiter le marché) seront : les discours de Mario Draghi, le comportement de l’EUR/USD, et toujours le stress potentiel imposé régulièrement par le Président Trump.

popup_close
cac-dec18-weekly

Reprise de la hausse


Le yen reste sous pression avec peut-être une future guerre commerciale avec les Etats-Unis. La Banque Centrale du Japon a aussi augmenté sa masse monétaire pour affaiblir le yen et rendre plus compétitives les valeurs exportatrices. Par conséquence, la hausse de l’USD/JPY (l’une des devises les plus négociées dans le monde) me semble bien engagée et visiblement d’un point de vue graphique il existe de sérieuses fondations entre 109.80 et 110.5, mises en place en août dernier pour justifier également la reprise récente de l’USD/JPY. Un potentiel de hausse existe vers 113 voire 114.5. Le débordement de 112.2 réalimenterait la progression de la devise. De petits retours en arrière compris entre 111.5 et 111.8 seraient des opportunités d’achat avec un stop de protection vers 111.10. Des prises de profits seront effectuées entre 112.5 et 113. L’USD/JPY est vraiment une devise à surveiller dans les prochaines journées et semaines.

popup_close
usdjpy-weekly

Peu d’innovations majeures mais des prix élevés


On ne peut toujours pas évoquer de vraies ruptures technologiques sur les nouvelles versions des Iphones (XS et XS max) qui seront disponibles à la vente fin septembre. Mais des processeurs toujours plus puissants et des appareils photos/vidéos toujours améliorés. L’innovation chez Apple n’est pas fantastique depuis la disparition de son fondateur Steve Jobs. Y-a-t-il une véritable cause à effets ? On est en droit de se poser la question. Les prix des Iphones XS et XS max vont de €1.159 à €1.659. Nous verrons sur les résultats d’Apple du dernier trimestre 2018 si les acheteurs d’Iphones répondent toujours présents.

Le cours de bourse ne souffre absolument pas de cela, mais il faut dire que les nombreux programmes de rachat d’actions de la part de la firme à la pomme soutiennent indéniablement les cours. Même si les $1000 milliards de capitalisation boursière sont atteints, je pense qu’il faut être raisonnable et n’acheter le titre que sur un repli minimum vers 190/$200. On peut même se poser la question d’alléger une position d’achat. Attention par contre en cas de contreperformance des ventes en fin d’année, une sanction comme Facebook en août (-15%) ne serait pas surprenante.

popup_close
appleweekly-2

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de
prendre le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X