Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Une semaine écoulée à oublier

Analyses quotidiennes - 24/12/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Pire semaine pour le Dow-Jones depuis 2008

baisse-dow-jones


Les marchés US ont énormément souffert la semaine passée (entrainant également le reste du monde) avec une rotation infernale des sujets qui fâchent : la croissance mondiale, la modification du timing de hausse des taux de la FED, la menace d’un shutdown, les tensions entre la Chine et les Etats-Unis… Il n’est pas étonnant que dans un tel contexte le Dow-Jones ait perdu presque 7% et le Nasdaq100 plus de 8%. Le rallye de fin d’année aura donc été orienté à la baisse. Il reste une semaine tronquée par une demi-séance et un ou deux jours fériés selon les pays pour sauver un mois de décembre qui annonce très certainement une poursuite de la volatilité en 2019. Je vous souhaite un excellent réveillon de Noël.

CAC40 (CAC-MAR19) : une maigre consolation


Il était difficile pour l’indice parisien de résister à la baisse de Wall-Street la semaine dernière provoquée par un contexte général sombre. On peut néanmoins se satisfaire d’une maigre consolation en évoquant une force relative supérieure du CAC40 à celle des marchés US. En effet, le CAC40 n’a perdu que 5% la semaine passée donc un peu moins que les marchés US. Il n’y a pas si longtemps le CAC40 avait tendance à amplifier les baisses des marchés US de l’ordre de 1.5 à 2 fois. On peut attribuer cela à quelques secteurs et valeurs de la côte (Essilor, Pernod, l’Oréal…) qui résistent bien face à cet avis de forte tempête boursière. Techniquement, je redis ce que j’annonçais en fin de semaine dernière : la rupture du récent point bas à 4730 points ouvre une nouvelle plaie sur le CAC40. En théorie, il n’y a plus beaucoup de supports avant 4550 points, même s’il est fort possible que l’indice n’aille pas en ligne droite immédiatement vers ce niveau. La bonne surprise d’entre les deux réveillons serait une stabilisation du CAC40 et un retour au-dessus de 4730 points. Pour une fois, on espère et on souhaite une réelle trêve des confiseurs.

popup_close
cac-mar19-h1

Argent (XAGUSD) : Il manque juste une étincelle


L’argent reste bien moins médiatique que l’or, son côté industriel est néanmoins un peu plus important que l’or. Partant de ce principe, la demande pourrait fléchir un peu au regard des prévisions sur la croissance mondiale dans les mois à venir. Ceci devrait théoriquement peser un peu sur les cours. Mais il ne faut pas oublier également tout comme l’or son statut de valeur refuge. Le stress et la chute des marchés qui devraient encore se poursuivre sur des niveaux inférieurs en 2019 restent indéniablement un facteur de soutien pour les cours. Techniquement, l’argent n’a pas enfoncé son support historique situé dans la zone 13.65/13.8$. La récente reprise se rapproche d’une résistance importante vers $14.80. Passer au-dessus de ce niveau ouvrirait un potentiel sur 15.7/$16. Je pense qu’il faut profiter de son retour en arrière pour y construire des lignes avec l’idée que 15.7/$16 devrait être atteint en 2019.

popup_close
xagusd-daily-3

Apple (AAPL) : en approche rapide de niveaux déjà évoqués


Il est possible d’avoir une double lecture fondamentale sur le titre Apple qui subit actuellement d’importants dégagements, accusant une baisse de 35% depuis son sommet historique à plus de $230. Le manque d’innovation d’un produit à l’autre est en train de décourager certains consommateurs d’Apple (je fais partie de cette catégorie), d’autant que les prix sont de plus en plus élevés. La croissance mondiale révisée à la baisse fait que le pic de résultats sur Apple est derrière nous, ce qui entraîne logiquement des dégagements importants. Il est très probable que les deux approchent ce sommet, ce qui explique encore mieux cette violente chute. Techniquement, Apple était dans une situation de bulle financière (rachat d’actions, côté médiatique avec les $1.000 milliards capitalisation…), la rupture de $185 a sonné l’éclatement de cette bulle avec une forte probabilité d’attendre la zone 158/$137. Il faudrait repasser au-dessus de $190 pour espérer une nette reprise. Il sera néanmoins tentant de prendre une petite position à l’achat vers $137 pour viser une reprise vers $190.

 

popup_close
applemonthly-2

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de
prendre le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X