1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

USA-Chine : les conséquences

Analyses quotidiennes - 19/08/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Les trois principaux perdants

produits-us-vs-chine


En imposant des taxes douanières sur les produits d’importation chinois, le Président Trump cherche à rétablir selon lui un déséquilibre. En effet, il rentre trois à quatre fois plus de produits chinois aux Etats-Unis qu’il n’arrive de produits américains en Chine. Mais cette situation de guerre commerciale n’est pas sans conséquence. Les industriels et les consommateurs américains paient pour l’augmentation des tarifs douaniers, même si certains importateurs américains cherchent d’autres sources d’approvisionnement, comme par exemple au Vietnam. La Chine, elle, voit sa croissance baisser en réalisant sa plus faible performance depuis presque 30 ans. Pour compenser les droits de douane, le yuan a baissé.  C’est un jeu à qui perd… Perd !

Gold (XAUUSD) : objectifs de correction baissière relevés


L’or bénéficie comme jamais de son statut de valeur refuge, il a atteint son plus haut annuel la semaine dernière, à $1.535, avant de se replier un peu à la clôture vendredi. Les effets d’annonces le font fluctuer rapidement. L’incertitude sur beaucoup de sujets économiques maintient une pression clairement haussière et ce d’autant plus depuis le débordement d’une résistance de long terme à $1.380 en juin dernier. Compte-tenu de la vélocité haussière, on peut remonter les objectifs de repli en cas de correction technique, que j’estimais précédemment dans une zone à 1.380/$1.400, mais elle se situe plutôt entre 1.400 et $1.440. Une correction baissière dans cette zone serait une vraie opportunité à moyen terme. On évoque de plus en plus de réétalonner certaines devises sur l’or, et l’appétit pour le métal n’est pas près de se tarir, vu le contexte qui devrait rester perturbé encore de long mois. Donc achat sur repli encore et toujours.

popup_close
xauusd-weekly-5

Pétrole (CL-SEP19) : quelques interrogations


Le pétrole est resté plutôt faible cette semaine avec en toile de fond des stocks de pétrole hebdomadaires trois fois supérieurs aux attentes aux Etats-Unis. Les inquiétudes sur l’économie et le spectre d’une récession qu’agitent certains économistes n’aident pas à soutenir les cours de l’or noir. Mais il ne baisse par franchement non plus. Quand on regarde le graphique, le point bas de fin 2018 à $42.35 semble être une vraie référence en cas nouvelle grave dépression. Cependant, ce qu’il faut constater, c’est une tentative de double appui au-dessus de ce point bas, à $50.60. Ceci pourrait au moins laisser à terme une possibilité de reprise vers 57/$60. En stratégie contrarienne, on pourra acheter du pétrole entre 50.6 et $53, avec un stop à $48.60, pour une prise de profit à 57.3 et $58.90. Une chose est en revanche évidente, en dessous de $50.60, la matière première aurait du mal à échapper à un retour vers le point bas de 2018.

popup_close
cl-sep19-daily-3

Peugeot (PEUGEOT) : le cours redevenu bon marché ?


Peugeot a affiché une marge et une rentabilité record en premier semestre. La montée en gamme et les réductions de coût sont à l’origine de cette très belle performance dans un secteur plutôt affecté par le ralentissement mondial et la guerre commerciale. Néanmoins, depuis son sommet annuel à €25,  le titre a perdu plus de 20% de sa valeur. La menace d’un Brexit dur avec à la clé la suppression d’une usine en Grande-Bretagne, mais aussi sa restructuration en Chine avec la suppression de la moitié des effectifs chez son partenaire Dongfeng, perturbe les investisseurs. Techniquement, le titre revient dans la frange basse de ces deux dernières années vers 19/€20. On gardera confiance dans la capacité du titre à rebondir, un achat vers €19 semble intéressant avec €23 comme objectif cible (€25 le plus haut annuel semble un peu trop éloigné), avec un stop de protection à €17.45.

popup_close
peugeoth4-9

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 11:00 GMT
  • EUR
  • IPC (annuel) (juil)
  • 1.1%
  • 1.1%

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

71.9% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X