1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

USA : idée d’une possible récession

Analyses quotidiennes - 27/03/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

La courbe des taux US en question

usa-recession


Le rendement du taux US à 10 ans a reculé ses derniers jours sous 2.4%, c’est-à-dire au plus bas depuis décembre 2017. Il est même passé sous le rendement à 3 ans matérialisant ainsi une inversion de la courbe. Il est donc plus cher d’emprunter de l’argent à court terme qu’à long terme. Ce phénomène est souvent annonciateur de récession, d’où la faiblesse des marchés d’actions en fin de semaine dernière. Les spécialistes jugent néanmoins prématurée l’idée d’une obligation à tomber en récession. D’autant que maintenant le marché attend fin 2019 ou début 2020 non plus une hausse des taux d’intérêt de la part de la FED, mais une baisse de 25 points de base.

Dow-Jones (DJIA- JUN19) : 2 zones bien identifiées à surveiller


Le Dow-Jones va évoluer dans sa composition. En effet, Dow Inc remplacera DowDuPont dans l'indice à compter du 2 avril. Il s'agit d'une conséquence de la décision du groupe chimique de se scinder en trois entités cotées. Dow Inc, spécialisée dans la science des matériaux, sera la première à être introduite en Bourse. L’indice des 30 valeurs industrielles a repris presque 4800 points depuis son point bas du 24 décembre 2018. L’indice bute désormais contre une zone de résistance de moyen terme, vers 26100/26300 points. Cette zone bloque l’ascension vers le sommet historique à presque 27000 points. A contrario, il faudrait la rupture de la zone 25000/25200 points pour évoquer un risque sérieux de rechute. Les mauvais indices PMI en fin de semaine dernière rendent moins évident une ascension vers le sommet historique, mais est-ce pour cela que l’indice risque de corriger ? Les premiers résultats des entreprises US du premier trimestre connus à partir du 15 avril devraient débloquer la situation de compression entre les deux zones évoquées.

popup_close
dow-jun19-daily

Vinci (VINCI) : attention au ralentissement mondial


Vinci est un acteur mondial des métiers de concessions et de construction, employant presque 200.000 salariés. L'entreprise est présente dans plus d’une centaine de pays. C’est une valeur du CAC40 avec une pondération importante de 3.24%. Les résultats 2018 ont été très bons avec un chiffre d’affaire en hausse de 8.1% et un résultat net en progression de 8.6%. Son exposition mondiale pourrait  être un handicap en cas de baisse de la croissance en 2019. Techniquement, après une hausse linéaire depuis 2013 (le titre a doublé) et malgré la correction de 20% au dernier trimestre 2018, le titre revient en 2019 à une courte encablure de son sommet historique, vers €89. Il faudra surveiller la capacité du titre à déborder ce niveau. Si tel n’est pas le cas, une rechute vers 78/€80, voire €70 ne sera pas à exclure. Sur les niveaux actuels, mieux vaut prendre des profits.

popup_close
vinciweekly-2

Pernod (PERNOD) : pente haussière trop forte ?


Pernod Ricard est spécialisée dans la fabrication et la distribution de vins et spiritueux. C'est le deuxième groupe mondial sur le marché des alcools et spiritueux, derrière Diageo. Suite à l'entrée du fond Elliott dans son capital (considéré comme un fond vautour) en novembre 2018, celui-ci réclamait une modification de sa gouvernance et des objectifs plus ambitieux pour son nouveau plan stratégique. Le titre est reparti dans une forte ascension, soutenu par de bonnes conditions de marchés. Le ralentissement de la croissance mondiale à venir pourrait cependant pénaliser les ventes et les profits à venir. Attention toutefois si les résultats pour le premier trimestre 2019 ne sont pas au rendez-vous. La valorisation semble un peu trop tendue vers €160. Un allégement de position semble opportun. On se repositionnera sur cette belle valeur en cas de repli dans une zone comprise entre 140 et €150.

popup_close
pernodweekly-3

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 09:00 GMT
  • EUR
  • Discours de Mario Draghi (BCE)
  • -
  • -
  • 15:30 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole Brut
  • -1.1M
  • -9.589M

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

80.7% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X