peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

USA : L’année 2017 s’ouvre sous les meilleurs auspices

Les indices américains affichent de jolis profits en 2016

shutterstock_361756505


Les trois principaux indices boursiers américains ont clôturé en 2016 en hausse. Le Dow Jones Industrial Average, le S&P 500 et le Nasdaq Composite ont connu une année exceptionnelle même si les actions ont baissé au dernier jour de 2016.

Les prix ont été remarquablement résistants tout au long de l'année après avoir surmonté la baisse du début d’année 2016 et une grande incertitude sur les marchés.

Le Dow, le S&P 500 et le Nasdaq au zénith


Notant la meilleure performance en trois ans, le Dow Jones Industrial Average a clôturé l'année avec une croissance annuelle à deux chiffres. Cela n'a eu lieu que quatre fois au cours des dix dernières années, ce qui a attiré de nombreux investisseurs malgré les légers volumes de transactions de fin d'année.

Alors que le Dow avait en ligne de mire les 20000 points au début de Décembre, l'indice a légèrement reculé après avoir atteint un record le 20 décembre, clôturant à 19 988. Avec un gain de 9,40% pour 2016, le S&P 500 a reculé par rapport à un gain à deux chiffres qui aurait été le sixième au cours des dix dernières années.

Le Nasdaq a terminé l'année avec un gain de 7.50%. Diminuant la performance du secteur S&P 500, le grand gagnant en 2016 a été l'énergie qui a augmenté de 23,40%. Les services financiers ont progressé à 19,10% tandis que les services de télécommunications ont augmenté de 17,10%.

popup_close
dow-mar17daily01022017

La résurrection du pétrole


L'OPEP et les pays non membres de l'OPEP devraient commencer à réduire leur production alors que l'Energy Information Administration (EIA) a récemment signalé que les stocks de pétrole brut des États-Unis ont augmenté de 614 000 barils.

Le pétrole a connu des bénéfices annuels record, les plus importants depuis 2009.  L’OPEP et les producteurs multinationaux prévoient de réduire les approvisionnements ce mois-ci pour réduire la surproduction persistante. Les contrats à terme sur le pétrole ont grimpé de 52% cette année. Le rapport d'EIA de ce jeudi a mentionné que les stocks de pétrole américains ont augmenté de 614.000 barils.

Le forage américain a augmenté pour la neuvième semaine consécutive, augmentant de 525 foreurs. Les foreurs de schistes ont ajouté 100 engins depuis septembre 2016. En effaçant les tendances négatives de 2015, le pétrole s’est refait une nouvelle santé en 2016.

popup_close
brnt-mar17daily01022017

L'année 2016 se termine avec une hausse de l’EUR/USD


Les fêtes de fin d’année ont pour habitude de faire diminuer les échanges sur les marchés. Il faut croire que 2016 fit exception à la règle car il fut mentionné une augmentation des volumes de trade sur le marchés des devises et ce, notamment sur l’EUR/USD.

La séance de négociation du vendredi, dernier jour du calendrier d'investissement de 2016 a mentionné une montée étonnante de l'activité des marchés des devises. L’EUR/USD, a augmenté entre la clôture américaine et l’ouverture de Tokyo. Le taux de change a augmenté de 1,20% en seulement deux minutes à partir de 23:39 GMT. Toutes les paires d'Euro ont réagi avec des mouvements qui se sont répandus sur la plupart des paires de la Livre et du Dollar. Les contrats à terme sur l’Euro, par exemple, ont livré plus de 20 000 contrats à l'heure, marquant le volume le plus élevé depuis le 22 décembre.

popup_close
eurusddaily01022017

Une production chinoise accrue pour le 5e mois consécutif


L'économie chinoise, qui a affiché une croissance régulière de 6,7% au troisième trimestre, s'est redressée tout au long de 2016 après un début d’année inquiétant. Alors que la croissance industrielle a ralenti en décembre, l'activité est restée conséquente, la Chine ayant connu le cinquième mois d'expansion ininterrompue, indiquant que la deuxième plus grande économie du monde se stabilise.

Le PMI officiel de la fabrication chinoise atteignait le deuxième plus haut niveau de 2016 à 51,4 en décembre. Le PMI le plus élevé fut annoncé en novembre quand il est monté à 51.7 pour la première fois depuis juillet 2014. La lecture de décembre était significativement plus haute que celle enregistrée un an plus tôt autour de 49.7.

Alors que l'économie chinoise a diminué lorsque le gouvernement a tenté de réduire sa dépendance à l'égard de la fabrication à l'exportation et de se tourner vers une plus grande consommation, la Chine a actualisé ses plans de relance. Outre les mesures de relance de l'année dernière qui visaient à soutenir la croissance, la Chine s'est engagée à accroître ses dépenses en infrastructures publiques.

popup_close
usdcnhdaily01022017

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Evènement
  • Prévision
  • Précédent
  • Toute la journée
  • Premier de l'An
  • 08:55 GMT
  • EUR
  • PMI manufacturier Allemagne (Déc)
  • 55.5
  • 55.5
  • 09:00 GMT
  • EUR
  • PMI manufacturier (Déc)
  • 54.9
  • 54.9