USA : Les marchés comptent sur le bénéfice des entreprises

Les marchés américains en pleine effervescence

earnings


En cette fin de semaine, les investisseurs se concentreront sur les résultats trimestriels des entreprises du secteur financier qui afficheront leurs principaux rapports concernant leurs bénéfices trimestriels. Parmi ces groupes financiers on peut citer des grandes pointures tel que JPMorgan, Citigroup et la Banque Wells Fargo, récemment en très mauvaise passe, aux côtés du dernier rapport sur les dépenses au détail aux États-Unis. 

USA : Des bénéfices en vue


Les investisseurs attendent de pied ferme la révélation du chiffre d’affaire de quelques-unes des plus importantes banques de la planète tel que JPMorgan, Citigroup et Wells Fargo. Dû au fait que les banques tirent une partie importante de leurs revenus des taux d’intérêt et des prêts, le fait qu’aucune hausse de la part de la Fed a été accordée, on est en droit de craindre d’assez mauvais résultats.  Les regards seront tournés également en direction du PDG de la banque Wells Fargo John Stumpf qui quitte son poste à la suite du scandale des compte de ventes croisées. En outre, les prévisions sur les ventes au détail de septembre montrent une hausse de 0,60 %. D’autres données économiques clés sont attendues, y compris l’indice des prix à la production et les stocks des entreprises.

popup_close
jpmdaily10142016

L’inflation chinoise est plus importante que prévu


Bien au-delà des attentes, l’inflation chinoise a fait plus d’un surpris en septembre, avec des indices des prix à la consommation et à la production plus élevés que prévu dans un surprenant signe de résilience économique à venir. Sur une base annualisée, les prix à la consommation ont augmenté de 1,90 % en septembre tandis que ceux de la production ont gagné 0,10 %, marquant la première augmentation en près de cinq ans. Les économistes interrogés par Reuters s’attendaient à une hausse de 1,60 % pour l’IPC et une baisse de 0,30% pour le PPI sur une base annualisée. Bien que le PPI semble s’etre amélioré depuis un certain temps, c’était première fois depuis 2012 que le chiffre est positif, indiquant la consolidation de la capacité. Cela est de bon augure pour le secteur manufacturier, vu qu’une hausse des prix fournira aux entreprises industrielles très endettés de Chine un sursis très attendu. La paire AUDUSD a immédiatement grimpé dans le sillage des données, s’élançant jusqu’à 0.7603.

popup_close
audusddaily10142016

Le pétrole WTI parvient à se tenir au-dessus des 50 $


Après des fluctuations importantes a attribué à la sortie des derniers rapports sur l’inventaire de l’AIE, le prix du pétrole brut US a réussi à clôturer la session au-dessus des 50,00 $ le baril-marque. L’inventaire des stocks indiquaient une augmentation de 4,9 millions de barils la semaine dernière, dépassant de loin les estimations tandis que les stocks de carburant ont plongé. Le marché s’est retrouvé à la hausse après la parution des données qui ont témoigné d’une plus grande réduction des stocks d’essence à -1,9 millions de barils, accompagnées d’une chute de 3,7 millions de barils des stocks de distillats en raison de l’augmentation de la demande. Le cartel pétrolier doit se réunir fin novembre pour affiner les détails de l’accord censé réguler la production. L’objectif est de réduire la production nette à moins de 33 millions de barils par jour.

popup_close
cl-nov16daily10142016

Les marchés européens prennent leur élan


Les marchés boursiers européens ouvert la session de vendredi avec des chiffres plus élevés que prévus compte tenu des prévisions positive concernant l’inflation chinoise qui laissent envisager une croissance positive pour la deuxième plus grande économie mondiale. Toutes les grandes bourses dans la région étaient dans le vert, avec le pan-européen STOXX 600 à +0,40 %. Sur le plan économique, les données de l’Association des constructeurs européens d’automobiles ont certifié que les ventes de voitures neuves au sein de l’Union européenne ont bondi de 7,20 % le mois dernier, sur le dos d’une croissance à deux chiffres en Espagne et en Italie. Les ventes ont augmenté de 9,40 % en Allemagne et 2,50 % en France, alors que le Royaume-Uni a enregistré un gain plus modeste de 1,60 %. Les prochaines données excédentaires du commerce de la zone Euro devrait chuter significativement, en conséquence des retombées financières du Brexit.

popup_close
eurusddaily10142016

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 09:00 GMT
  • EUR
  • Balance commerciale (aout)
  • 15.3B
  • 25.3B
  • 12:30 GMT
  • USD
  • Ventes au détail Core (MoM)
  • 0.40%
  • -0.10%
  • 12:30 GMT
  • USD
  • PPI (MoM)
  • 0.20%
  • 0.20%
  • 14:00 GMT
  • USD
  • Stocks des entreprises (MoM)
  • 0.20%
  • 0.00%
  • 17:30 GMT
  • USD
  • Discours de Janet Yellen