Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Wall-Street fait une pause

Analyses quotidiennes - 14/01/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

En attendant les résultats du 4ème trimestre

wall-street-marches


Depuis le mois d’octobre, le Dow-Jones est passé de 26951 à 21792 points, soit une baisse de 19%, avec une reprise technique haussière depuis le 24 décembre dernier de 9%. Cette forte baisse était due à la guerre commerciale USA-Chine mais aussi à l’anticipation de la baisse de la croissance mondiale dans les prochains mois, voire les prochaines années. A Wall-Street, les périodes des résultats pour les entreprises américaines pour le quatrième trimestre s’ouvrent le 15 janvier prochain, avec notamment les résultats d’Alcoa. Nous verrons alors si le pic de bons résultats est derrière nous ou pas. Mais il existe une forte probabilité que la reprise du Dow-Jones touche à sa fin, à 1000 points et que le marché retrouve une ou des justification(s) pour rechuter. A suivre…

CAC40 (CAC-MAR19) : consolidation en zone technique bien définie


Après une reprise convaincante ces derniers jours, le CAC40 consolide en bonne et due forme entre une zone technique bien définie (4730/4850 points). Ce sont indéniablement les bornes à surveiller pour la semaine qui s’ouvre. Tout reste ouvert avec l’espoir d’une reprise un peu plus haut (entre 4915 et 5000 points) en cas par exemple de règlement rapide du « Shutdown » ou/et avec de bonnes  nouvelles concernant le Brexit. Mais le risque de rechute existe aussi si Wall-Street devait repiquer du nez avec des résultats au T4 décevants. La rupture de 4730 points sifflerait alors la fin de la récréation haussière avec un risque réel et sérieux de revenir dans la zone 4550/4600 points. Une chose est certaine, le retour de la volatilité ne va pas tarder ! Rien ne va plus… Les jeux vont se faire !

popup_close
cac-mar19-h1-13

T-Note 10 Ans (TN10Y) : vers une reprise ?


Je vous rappelle que le T-Note à 10 ans évolue inversement aux taux US à 10 ans. On a constaté une forte reprise du T-Note depuis le dernier relèvement de taux de la FED (de 2.25 à 2.50%) mi-décembre dernier. En théorie, celui-ci aurait dû baisser mais les intervenants ont retenu le côté « dovish » de la FED (moins de hausse de taux que prévu en 2019). Les premiers jours de janvier ont néanmoins vu le T-note consolider et  revenir de 123.22 à 121.5. Parier sur une poursuite de la baisse en-dessous de ce niveau me semble risqué. D’autant qu’il y a une forte probabilité que la Fed réduise encore son rythme de hausse de taux cette année. Une reprise du T-note vers 123, voire plus haut me semble tenir la corde dans ses prochains mois.

popup_close
tn10y-mar19h1

Apple (APPLE) : quels niveaux pour vendre à découvert ?


Apple, qui était le fer de lance des GAFAM avec il y a encore quelques mois plus de $1000 milliards de capitalisation boursière, n’a pas échappé à la correction de Wall-Street. Entre le plus haut et le plus bas de ces derniers mois, la baisse a été de presque 40%. La firme a averti sur une baisse de son chiffre d’affaires et les résultats du 29 janvier prochain sont donc attendus avec une certaine anxiété. Techniquement, nous avions vu que l’éclatement de la bulle était prononcée depuis la rupture de  $185 fin novembre et que le potentiel de baisse à terme était situé à $137. Une correction technique est en cours mais il y a une forte probabilité de rechute à moyen terme. On peut planifier une zone de vente à découvert comprise entre 160 et $180, avec un stop de protection à $192 et une prise de profit à $141.

popup_close
applemonthly-3

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • N/A
  • USD
  • Discours de Jérôme Powell (FED)
  • -
  • -

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de
prendre le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X