Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Wall-Street résiste

Analyses quotidiennes - 28/02/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Soutenu par le commerce et la FED

wall-street-vs-chine


Wall-Street hier perdait un peu de terrain en début d’après-midi. Mais une partie de ces pertes ont été effacées grâce à Robert Lighthizer (représentant au commerce) qui a déclaré que les différends commerciaux avec la Chine étaient trop sérieux pour être réglés par la simple promesse par Pékin d'une augmentation des achats de produits américains. Mais aussi  par l’intervention de Jérôme Powell (Président de la FED) qui s’exprimait devant la chambre des représentants en confirmant que la FED arrêterait d'ici la fin de l'année la réduction de son bilan. On sent néanmoins que Wall-Street plafonne, on surveillera le PIB américain pour le quatrième trimestre aujourd’hui à 14h30, qui sera probablement un catalyseur pour les prochaines séances.

CAC40 (CAC-MAR19) : thèse du bull trap ?


Depuis 4 jours de séances, le CAC40 plafonne sous un niveau de résistance parfaitement identifié par l’ensemble de la communauté financière, soit autour des 5240 points. Très souvent quand ces niveaux sont très bien formatés et repérés, il n’est pas rare d’assister à un phénomène de Bull Trap (piège à acheteur). Autrement dit, une tentative de débordement de ce niveau de façon violente et éphémère pour décourager les derniers vendeurs puis les piéger. Souvent on observe un retour sous le niveau technique furtivement débordé. C’est à ce moment que s’engage une correction baissière d’envergure, tant en amplitude qu’en timing. Nous verrons assez vite maintenant si un tel scénario arrive à se mettre en place. On surveillera toujours les mêmes niveaux d’alerte qui ne varient guère, un plafonnement du CAC40 sous 5240 points, c’est-à-dire 5175/5200 points, puis 5135 points.

popup_close
cac-mar19-h1-41

Dow-Jones (DOW-MAR19) : prêt à décrocher un nouveau record historique ?


Le Dow-Jones, indice phare des 30 plus grosses valeurs industrielles américaines, est à moins de 1000 points de son sommet historique (moins de 3,5%), sachant que l’indice a repris plus 4500 points en ligne droite depuis son point bas du 24 décembre 2018. Cette hausse à été alimentée par deux thèmes : le côté « dovish » de la FED et l’espoir d’un accord sur le commerce. Ce qui a fait violemment chuter le pétrole  au dernier trimestre 2018 : le risque de baisse de la croissance mondiale dans les prochains trimestres est complétement occulté par les investisseurs sur les marchés actions. On peut craindre un retour à la réalité le jour où le marché se focalisera de nouveau sur le risque de baisse des profits des entreprise US. Techniquement, la zone 26000/26300 points est le seul et dernier périmètre qui peut empêcher le Dow-Jones de rallier son point haut de 2018. Dans les conditions économiques à venir, établir un nouveau record serait une anomalie historique.

popup_close
dow-mar19-daily

Air France (KLM) : les Pays-Bas au capital d’Air France


On comprend maintenant beaucoup mieux l’extrême volatilité du titre Air France depuis mi-janvier dernier. On avait vu le titre passer de €8.80 à €12.66, avec des journées terriblement travaillées. Il devait y avoir certainement des rumeurs, voire des fuites sur le fait que le gouvernement néerlandais allait rentrer au capital de la compagnie franco-néerlandaise. Il est fort probable également que l’état néerlandais soit directement allé se servir sur le marché pour monter au capital de la compagnie aérienne à hauteur de 14%, soit juste 0.3% de moins que l’état Français. On a clairement assisté au vieil adage : on a acheté la rumeur, on a vendu la nouvelle. Hier, le titre a perdu plus de 15% en séance avant de limiter la perte à 11.74%. Techniquement, la tendance haussière n’est pas mise en danger, on peut même construire une ligne à l’achat sur le titre entre 10.35 et €10.85, pour viser 11.5/€12, avec un stop de protection à €9.80.

popup_close
klmdaily

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 14:30 GMT
  • USD
  • PIB (T4)
  • 2.6%
  • 3.4%

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de
prendre le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X