Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Wall-Street s’offre du temps

Analyses quotidiennes - 28/01/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Shutdown : un répit de trois semaines

shutdown-3


Acheter du temps semble décidément être la marque de fabrique de Donal Trump. Après la trêve commerciale de trois mois avec la Chine, c’est une trêve de trois semaines avec les parlementaires sur le relèvement du plafond de la dette. Cela va permettre aux 800.000 fonctionnaires touchés par le « Shutdown » de revenir au travail et de percevoir leurs arriérés de salaire. Les négociations vont donc se poursuivre mais la question du financement du mur entre le Mexique et les Etats-Unis à hauteur de $5.7 milliards va continuer à être problématique. Les marchés financiers s’achètent également du temps et repoussent encore le risque très probable de rechute à terme.

CAC40 (CAC-MAR19) : un objectif atteint, peut-on espérer mieux ?


La reprise du CAC40 reste un peu moins forte en amplitude que celle des marchés US. En effet, les marchés US ont repris plus de 50% du terrain perdu au dernier trimestre 2018, alors que le CAC40 a repris moins de 38% de cette même phase de baisse. On pourra argumenter pour expliquer ce delta sur la situation économique de l’Europe et le Brexit. J’estimais le potentiel de reprise du CAC40 depuis quelques semaines à 4915 points, ce niveau a été atteint vendredi dernier. On peut encore espérer accrocher les 5000 points, mais au-dessus ce serait vraiment inespéré (5200 points). Sur les niveaux actuels, il convient d’alléger les positions d’achats et pour les plus agressifs de commencer progressivement à vendre le marché avec l’idée d’un stop à 5250 points. Le niveau d’invalidation du mouvement de reprise reste fixé à 4815/4835 points, avec une première vulnérabilité sous 4880 points.

popup_close
cac-mar19-h1-24

Zalando (ZALANDO) : à surveiller car objet de convoitises


Zalando est une entreprise de commerce en ligne allemande, spécialisée dans la vente de chaussures et de vêtements, basée à Berlin, elle est présente dans 17 pays. A Stockholm, Zalando s’est offert un nouveau centre de distribution de 30.000m² doté de multiples outils, dont des robots et un trieur à pochettes, pour automatiser le traitement des commandes et réduire de moitié les délais de livraison. Début janvier, des rumeurs ont fait état d’une reprise de Zalando par le site Alibaba (google Chinois) qui voudrait s’implanter en Europe et qui est très intéressé par le business model de l’entreprise allemande. Ceci a expliqué la forte reprise du titre qui est passé de €21 à presque €30 depuis décembre dernier. Depuis l’été, le titre avait perdu plus de 50%. Un retour vers 21/€23 serait une vraie opportunité d’achat. On pourrait aussi prendre une petite position vers €28 pour viser 32/€35 maximum pour le moment. C’est une valeur à vraiment surveiller.

popup_close
zalandodaily

Nasdaq 100 (NSDQ-100) : hausse en trompe l’œil ?


Entre le point haut d’octobre et le point bas de fin décembre 2018, l’indice des 100 plus grandes valeurs de hautes technologies a perdu un peu moins de 25%. La guerre commerciale sino-américaine, le ralentissement de la Chine, l’anticipation de la baisse de la croissance mondiale pour les 2 à 3 prochaines années assortie du risque de voir baisser les profits des entreprises américaines ont été le cocktail de mauvaises nouvelles expliquant cette baisse. Mais le consensus était tellement baissier début 2019 que les marchés ont pris le contrepied et ont regagné plus de 50% du terrain perdu au dernier trimestre 2019.  Est-ce pour autant que les menaces ont vraiment disparu ? La réponse est non ! Même si la reprise peut encore durer quelques temps, elle ne devrait pas excéder 7200 points, avant une très probable rechute motivée par les mêmes raisons que fin 2019. Vendre le Nasdaq 100 dans une zone comprise entre 6900 et 7200 points pour viser une réplique baissière a donc du sens !

popup_close
nsdq-mar19-weekly

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 16:00 GMT
  • EUR
  • Discours de Mario Draghi (BCE)
  • -
  • -
  • 16:30 GMT
  • GBP
  • Discours de Carney (BoE)
  • -
  • -

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X