33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Warren Buffet adapte sa stratégie

Analyses quotidiennes - 06/05/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Intéressé par Amazon

buffet-interesse-par-amazon


Certains diront de Warren Buffet, homme d’affaire et investisseur américain, que c’est un génie, d’autres diront qu’il a profité d’un marché fortement haussier entre ses débuts et maintenant. Quoiqu’il en soit, sa devise était la suivante : « je n’achète des titres ou ne prends des participations dans des sociétés uniquement ceux dont je comprends l’activité ». C’est pour cela qu’il n’avait jamais investi dans les valeurs spéculatives de site (.com) dans les années 90. Aujourd’hui, il adapte un peu sa stratégie et dit qu’il a été « idiot » de ne pas investir dans Amazon. C’est chose faite via son fonds Berkshire Hathaway, les détails seront livrés fin mai. A-t-il raison de modifier sa stratégie ?

Bitcoin (BTCUSD) : tenter des profits


Le Bitcoin est la crypto-monnaie la plus capitalisé avec $92 milliards, loin devant l’Ethereum ($15Mds) et le Ripple ($11Mds). Après une explosion de bulle, puis une baisse très importante entre mi-novembre et mi-décembre 2018, suivie d’une phase de stagnation de 3 mois, le Bitcoin a retrouvé grâce aux yeux des investisseurs ou plutôt aux lignes de codes des algorithmes de trading. Le débordement de $4.200 (niveau très technique) a provoqué une boulimie d’achat qui a permis à la crypto-monnaie de rallier la zone de rupture de novembre 2018, vers 5.700/$5.900. On ne peut pas dire pour le moment que c’est une vraie renaissance car il n’y a pas un fort soutien d’un point de vue fondamental. Je vous avais proposé des achats dans une zone comprise entre 3.300 et $3.500 avec allégement à 5.000/$5.200. A 5.700/$5.900, on pourra de nouveau alléger et garder un solde acheteur de l’ordre de 20/30%, avec un stop de protection à $4.800.

popup_close
btcusddaily-8

LVMH (LVMH) : le luxe toujours autant plébiscité


LVMH est le fleuron français mais aussi international du luxe, avec des marques comme Louis Vuitton, Dior, Hermès, Givenchy et bien d’autres. Après avoir délivré de solides résultats pour le premier trimestre 2019 (en hausse de 11% avec de très bonnes perspectives pour le reste de l’année). Le titre depuis son point bas de fin 2018 a repris +47% et affiche une performance de +37.5% depuis le début de l’année. On pourrait légitimement croire que le titre est bien valorisé sur les niveaux actuels, gardant toujours la faveur des investisseurs, même si une rotation sectorielle a commencé à s’opérer ces dernières semaines. Techniquement, le titre ne présente aucune vulnérabilité mais il serait plus raisonnable d’attendre un retour vers 315/€320 pour s’y intéresser à nouveau. Quand on observe un graphique en données mensuelles, on ne peut pas ignorer un phénome de bulle en place depuis 2015.

popup_close
lvmhweekly-2

Intel (INTEL) : à tenter vers $50


Intel, valeur de haute technologie américaine par excellence, est le premier fabricant au monde de semi-conducteurs. La société a réduit sa prévision de chiffre d’affaires pour 2019. Le conflit commercial USA/Chine mais aussi le ralentissement des ventes de smartphones expliquent en grande partie cette prudence, tout comme son concurrent Texas instrument qui craint une année difficile pour le secteur. Néanmoins Intel avait légèrement battu le consensus pour le premier trimestre mais cela n’a pas suffit à rassurer les investisseurs déçus des perspectives. Le titre a accusé le coup avec une baisse depuis son point haut de plus de 13%. Techniquement, il existe une belle zone de support entre 49 et $51. Dans une optique de moyen terme, on pourrait envisager un retour sur le titre à l’achat dans cette zone avec un stop de protection à $44 et un objectif proche du point haut annuel vers $59.

popup_close
intelweekly-3

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précedent
  • 19:45 GMT
  • CAD
  • Discours de Poloz, Gouverneur de la BoC
  • -
  • -

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X