La hausse des taux est au coin de la rue

Une politique de normalisation des taux d’intérêt est à prévoir en 2015 d’après la présidente de la Fed Yellen

070214yellen1_1280x720-2

Janet Yellen confirme une fois de plus que la hausse des taux d’intérêt directeurs est attendue pour 2015 malgré la série de mauvais résultats qui a été à l’origine de la pause de la Fed et de sa révision des stratégies politiques. De plus faibles prix à la consommation, une croissance plus lente et un niveau de chômage toujours préoccupant ont causé une certaine inquiétude chez les décideurs qui réalisent que le temps est maintenant venu pour des taux plus élevés.

Yellen confirme le décollage de 2015

Dans ses observations de vendredi, la présidente de la Fed Janet Yellen a mis en lumière la perspective des taux dans des commentaires portant sur l’état de l’économie américaine. Alors que la Réserve fédérale surveille certaines mesures comme l'emploi, les prix, et le PIB, nombre de ces indicateurs n’ont pas suivi la tendance répondant aux conditions recherchées pour la normalisation des taux d'intérêt. Yellen était très condescendante face aux chiffres du PIB du trimestre, notant que les facteurs réprimant la croissance étaient essentiellement passagers. La deuxième lecture des chiffres du PIB du premier trimestre attendue plus tard cette semaine devrait montrer une importante contraction par rapport aux premiers résultats avec des estimations à -0,80% de la part des économistes, contre 0,20% de croissance affiché précédemment. Les prix de base à la consommation ont augmenté à un rythme plus effréné au cours des années, alors que l’IPC annuel est retourné dans le négatif, en soulignant les vents contraires à un accroissement des taux. Les actions ont légèrement reculé d’après les commentaires tandis que le dollar évolue toujours aussi rapidement à la hausse en accord avec les politiques monétaires agressives attendues.

popup_close
usdchf05252015

Les pourparlers Grecs sont en panne

Les discussions de deuxième plan lors du dernier sommet des dirigeants de l'Union européenne à Riga, ont vu les négociations entre Alexis Tsipras pour la Grèce et Angela Merkel s’effriter après qu’un ultimatum des dirigeants français et allemands ait enjoint la Grèce à parvenir à un accord d'aide d'ici la fin du mois. La Grèce tente maintenant de convaincre les créanciers de faire des compromis après avoir déclaré que le pays ne pourrait pas mettre en place de nouvelles mesures d'austérité. La marge de manœuvre est en train de disparaître rapidement alors que la Grèce fait face à des paiements de pensions et salaires publics ce vendredi et doit également rembourser 300 millions d'euros au FMI d’ici au 7 juin, nonobstant les 650 millions d’euros des réserves d'avoirs en droits de tirages spéciaux provenant du FMI lui-même plus tôt ce mois-ci. L'idée d'un système de monnaie parallèle face à une grave reconnaissance de dette dressée par le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble n'a pas été accueillie avec optimisme avec la chute de l'Euro. La paire EUR/USD continue de baisser en s‘échangeant au palier de -0,33%.

popup_close
eurusd05252015

Recul des matières premières

L'escalade récente du dollar a ralenti la reprise des cours des matières premières avec l’or perdant en grande partie son avancée de la semaine dernière sur un dollar en perte de vitesse. D’après les chiffres les plus récents de la CFTC, il y aurait une augmentation des positions spéculatives sur le long terme à 122.6K contre 77.4K la semaine précédente qui se trouvait en plein cœur d’une escalade des prix. Cependant, le rebond du dollar a ralenti la progression des prix opérant un retour autour de l’important niveau de 1200 USD par mesure de troy. Les taux du pétrole brut WTI sont également vulnérables, restant sous le niveau technique clé de 60 USD le baril. Les prix du Brent continuent également leur biais baissier, négociés actuellement sous le seuil de 65 USD alors que l'écart entre les deux principales références se rétrécit à 5,50 USD. Le champ d’action sur les matières premières sera probablement limité pendant la séance d'aujourd'hui en raison de la fête du Memorial Day aux États-Unis et du jour férié au Royaume-Uni qui limiteront les temps de négociation.

popup_close
xauusd05252015

La paire EUR/CAD en figure chartiste tête-épaule

L'Euro continue à s’affaiblir globalement face aux autres devises alors que la prochaine échéance de la Grèce se fait imminente, éclipsant toutes données économiques positives et provoquant l’agitation des investisseurs. Cependant, le récent affaiblissement pourrait être sur le point de se retourner alors que des résultats à venir du Canada seraient susceptibles de montrer que l’économie a continué de ralentir malgré l'absence de changements prévus quant à la politique monétaire dans l’immédiat. Toutefois, le PIB devrait être largement en deçà des attentes et cela pourrait provoquer un retournement dans la paire EUR/CAD alors qu’elle fluctue vers un modèle haussier de tête-épaules. La formation a un biais à la hausse avec l'épaule droite en train de se matérialiser et un objectif de 1.3770 à la hausse. Tout mouvement au-dessous du support à 1.3442 serait l’indice d'une rupture dans le modèle, ouvrant la voie à une nouvelle baisse de la paire EUR/CAD.

popup_close
eurcad05252015

Évènements À Venir

  • Temps
  • Monnaie
  • Événement
  • Prévision
  • Précédent
  • 23:45 GMT
  • NZD
  • Exportations (Avril)
  • 4.20B
  • 4.93B
  • 23:45 GMT
  • NZD
  • Importations (Avril)
  • 4.10B
  • 4.30B
  • 23:45 GMT
  • NZD
  • Balance commerciale (Mensuelle)
  • 100M
  • 631M
  • Prêt à trader?
  • Partager: Facebook Share Alvexo on Twiiter Share on Linkedin - Alvexo share on Google+ - Alvexo Watch Alvexo on Youtube
  • market trends icon
  • Suivant: fomc q1
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.