1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Détroit d'Ormuz : l’étincelle qui peut faire flamber le pétrole

Tendances des marchés - 09/01/2020


Selon les analystes, si l'Iran procédait à la fermeture du Détroit d'Ormuz, les prix du pétrole pourraient s'envoler. L'enchère des pressions géopolitiques a déclenché des craintes de frictions générales au Moyen-Orient, les membres du marché de l'énergie étant fréquemment préoccupés par le fait que le résultat des tensions pourrait bientôt perturber les stocks de brut de la région, au point de pousser
l'attention sur le point d'étranglement pétrolier le plus important au monde. James Eginton, analyste en investissement chez Tribeca Investment Partners, a déclaré lors d'une conversation avec CNBC hier que si l’Iran décidait de fermercomplètement les approvisionnements de brut dans le Détroit d'Ormuz, cela pourrait propulser les prix du pétrole à des niveaux inégalés. Situé entre l'Iran et Oman, le Détroit d'Ormuz est un passage étroit mais stratégiquement significatif qui relie les producteurs de brut du Moyen-Orient à d'importants marchés du monde entier. L'an dernier, le débit régulier de pétrole dans le canal était en moyenne de 21 millions de barils par jour. Eginton a déclaré :
«Si vous bloquez le Détroit d'Ormuz, vous verrez le pétrole atteindre $100». «Au cours des prochains jours, si nous commençons à voir les iraniens essayer de bloquer le Détroit d'Ormuz, alors tenons-nous prêts à avoir un pétrole beaucoup plus élevé. Hier, le Wall Street Journal, citant des sources, a annoncé que l'opérateur pétrolier d'État saoudien, Bahri, avait refusé les transits par le Détroit d'Ormuz. Des frégates britanniques auraient également été placées près du golfe pour aider les pétroliers battant pavillon britannique à traverser le Détroit d'Ormuz si nécessaire. Un analyste pétrolier de PVM Oil Associates, Stephen Brennock, a déclaré à CNBC : "Bien que je pense qu'il est peu probable, une perturbation importante de l'approvisionnement en pétrole à travers le Détroit d'Ormuz pourrait bien inaugurer une nouvelle ère des prix du pétrole à trois chiffres". Brennock a déclaré : "Il convient également de noter que toute tentative de l'Iran d'empêcher les navires de passer par ce point d'étranglement représente une ligne rouge pour Washington." "Un tel événement entraînerait donc une escalade dans un conflit militaire dans la région. Inutile de dire que ce genre
de décisions provoquerait des ruptures d'approvisionnement ailleurs au
Moyen-Orient, ce qui ferait d’autant plus grimper les prix du pétrole en flèche.
»


popup_close
cl-feb20daily

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

79% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X