1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

USA : Une nouvelle loi à l’origine de nouvelles tensions avec Pékin

Tendances des marchés - 21/05/2020

Aujourd’hui, le Sénat des États-Unis a voté un projet de loi qui pourrait empêcher de nombreuses entreprises chinoises d’être coter en Bourse outre-Atlantique ou encore de recevoir des capitaux d’investisseurs américains, si elles ne se conformaient pas au règles et standards établis par Washington.

Cette loi, soutenue par le sénateur républicain de Louisiane John Kennedy, permettra aux autorités américaines de demander aux sociétés concernées de confirmer « qu’elles ne sont pas possédées ou contrôlées par un gouvernement étranger ».  Bien que cette loi s’applique à toute société internationale voulant avoir accès à un capital américain, certains parlementaires avouent que c’est surtout Pékin qui est visé par ce projet.

La Maison Blanche se refuse à tout commentaire. Le sénateur Kennedy, membre de la commission bancaire du Sénat, a lui réagit sur Twitter. « Le Parti Communiste Chinois triche et ce projet de loi visant à obliger les compagnies étrangères à rendre des comptes les empêchera de tricher à l’avenir. Nous ne pouvons laisser planer une menace étrangère sur nos fonds de pension américains et nous ne pouvons la laisser prendre racine dans notre marché boursier ».

En réaction, la société chinoise Alibaba, géant du e-commerce, a enregistré une baisse de plus de 2% de ses actions cotées aux États-Unis.

Cette loi, votée à l’unanimité, est une preuve supplémentaire de l’hostilité croissante des parlementaires américains envers la Chine et sa politique, sur fond de pandémie de Covid-19.

Clete Willems, ancien conseiller de l’administration Trump, explique ainsi au micro de CNBC :

« Avec un peu de chance, cela servira de réveil à la Chine. Elle doit se conformer aux règles en vigueur dans le reste du monde et permettre la transparence au niveau des audits de ses sociétés ».

La tension croissante entre les deux géants mondiaux risque de générer encore plus d’incertitudes et peut-être même de signer la fin prématurée de l’accord trouvé entre les deux parties pour mettre fin à leur guerre commerciale.

Alors que le monde lutte contre la pandémie de Covid-19, une nouvelle guerre commerciale pourrait avoir de graves conséquences économiques, au vu de celles déjà catastrophiques engendrées par la crise sanitaire et le confinement général.

 

popup_close
alibabam15

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

80.7% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X