peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

L' année 2016 se clôture dans un gémissement

Des volumes de marché inférieurs à la moyenne durant cette semaine

shutterstock_491832517


La gueule de bois post-Noël se poursuit donnant place à des volumes de plus en plus faibles et, dans certains cas, une volatilité accrue des actions, des matières premières et des devises. La plus grande évidence de l'affaiblissement du commerce et de la volatilité accrue provient de l'effondrement rapide du dollar américain en baisse par rapport à la plupart des principaux concurrents au début des heures de vendredi avant la fermeture des marchés.

La semaine dernière


Les marchés financiers ont été confrontés à des données de marché très limitées la semaine dernière, ce qui a contribué à la baisse du chiffre d'affaires et de la liquidité, car les investisseurs ont ajusté leurs portefeuilles en fonction des exigences de reporting de fin d'année. Les investisseurs s'abstenant en grande partie de prendre des risques importants, certains actifs sont restés bloqués dans des fourchettes étroites tandis que d'autres ont fait face à une volatilité accrue grâce à une moindre activité.

L'un des plus grands mouvements était l'écrasement du dollar américain vendredi qui a vu la devise des États-Unis vaciller contre tous les pairs principaux avant de récupérer modestement, en envoyant des prix d'or au-dessus de $ 1150 l’once.

Les prix du pétrole ont affiché une volatilité assez normale, alors que les stocks de pétrole brut ont augmenté pendant une semaine, malgré les prévisions d'une annonce. Une hausse de la demande saisonnière de gaz naturel pour cause de températures plus froides aux États-Unis a envoyé le cours à des sommets pluriannuels avant de retomber modérément en fin de semaine. Pendant ce temps, les contrats à terme sur actions ont poursuivi leur va et vient jusqu'au milieu de la semaine, avec des indices européens clôturant 2016 proche des meilleurs valeurs de l’année. Bien que les futures Nasdaq aient touché un nouveau record, les benchmarks d'actions américaines ont chuté à partir du mercredi jusqu'à la fin de la semaine.

popup_close
nsdq-mar17weeklyreview01012017

La semaine à venir


Bien que les volumes de négociation devraient s'améliorer progressivement tout au long de la semaine à venir, la plupart des marchés en dehors des devises seront fermés à la négociation lundi jusqu'à ce que les marchés américains ouvrent.

L'ensemble de données majeures à diffuser au cours de la semaine est principalement axé sur l'activité de fabrication et de services de partout dans le monde. En Chine, l'indice des directeurs d'achat de fabrication de Caixin devrait baisser légèrement mais rester dans une zone expansionniste sur du long terme. Cela suivi par les données de l'Italie, la France, l'Allemagne et la zone euro agrégée mardi, avec des chiffres prévus pour rester aux niveaux actuels au-dessus du seuil de croissance.

Les États-Unis et le Royaume-Uni publieront également des chiffres similaires avant de dévoiler les données relatives aux PMI des services. L'événement principal de la semaine sera l’annonce du taux de chômage aux États-Unis, dans le secteur non agricole vendredi prochain. Le taux de chômage devrait augmenter de 4,60% à 4,70%, ce qui pourrait entraîner un ralentissement de la performance du dollar. Les données sur la main-d'œuvre au Canada sont également attendues vendredi, et le chômage devrait également passer de 6,80% à 6,90%.

popup_close
usdcadweeklyreview01012017